Tags Posts tagged with "reprise"

reprise

par -
0

L’Assemblée Générale Ordinaire et Extraordinaire relative à l’exercice 2015 du groupe TUNISAIR s’est tenue, aujourd’hui jeudi 29 Décembre 2016 aux Berges du Lac, présidée par Mme Sarra REJEB, Présidente Directrice Générale de la compagnie nationale, en présence des actionnaires et des hauts cadres.
Après avoir exposé les états financiers de TUNISAIR relatifs à l’exercice 2015, Mme Sarra REJEB a interagi avec les actionnaires pour éclaircir certains points portant sur l’état des lieux en 2015 et 2016 ainsi que les perspectives pour l’an 2017 et ce dans  cadre de la mise en œuvre des orientations stratégiques 2020 qui ont pour objectif d’assurer la rentabilité financière tout en respectant les standards de qualité et de sécurité de l’industrie.

Une nette reprise de l’activité en 2016


Mme Sarra Rejeb a annoncé que l’année 2016 s’achève avec une nette reprise de l’activité par rapport à 2015, en enregistrant une hausse de plus de 9% du trafic et de deux points du coefficient de remplissage, démontrant ainsi l’amélioration des performances commerciales de la compagnie.
A l’échelle internationale, l’année 2015 a été marquée par des indicateurs globalement positifs dans l’industrie du transport aérien se traduisant notamment par l’amélioration du trafic (+6,5% par rapport à 2014) et des capacités offertes (+5,9% par rapport à 2014) ainsi que le coefficient de remplissage moyen qui a atteint 79,7% (+0,5 point par rapport à 2014). TUNISAIR n’a pas pu profiter de cette tendance mondiale.
La PDG de TUNISAIR a indiqué que l’année 2015 a été une année difficile, eu égard à un contexte largement défavorable, marqué par un environnement régional et international non propice, notamment les difficultés économiques de notre pays, les attentats terroristes et la situation critique en Libye qui étaient parmi les facteurs principaux causant la régression de l’activité de TUNISAIR. A noter que l’activité Charter, fortement dépendante des flux touristiques, a été la plus affectée, avec une baisse de 63,3 % du nombre de passagers transportés par rapport à 2014.

Réduction du déficit d’exploitation en 2015

Malgré cette contre-performance au niveau de l’activité, TUNISAIR a enregistré des résultats d’exploitation nettement meilleurs qu’en 2014 en réduisant son déficit d’exploitation de 45,6 MS et qui s’est établi à -50,1MD en 2015
Cette amélioration a pu être réalisée grâce, notamment, à la baisse du prix du carburant avions et des effets du programme de compression des charges et d’amélioration des recettes auxiliaires engagé par la compagnie dans le cadre du plan de redressement.
Lors de Cette Assemblée Générale, la PDG TUNISAIR a rappelé les réalisations qui ont marqué l’année 2016 telles que :
–   La reprise de l’activité de Tunisie Catering,
–   Le développement du réseau africain, européen et transatlantique par l’ouverture d’une ligne aérienne vers Niamey et l’augmentation du nombre de fréquences vers ses destinations subsahariennes, la reprise des liaisons vers Moscou et vers Prague, et l’ouverture de la ligne de MONTREAL concrétisée grâce à l’exécution du plan de renouvellement de la flotte et  la réception de deux avions gros porteur A330-200;
–   La vente dernièrement de l’avion A340 et des quatre B737-500 en cours de finalisation qui permettront à la Compagnie d’éliminer les charges considérables liées au stockage de ses machines et de renflouer sa trésorerie ;
–  Le redressement de la tendance de trafic, et de chiffre d’affaires, tout en améliorant le remplissage de ses avions.

2017 une année de perspectives

Cependant, il reste encore une importante marge d’amélioration pour l’an 2017 et les efforts devraient être intensifiés pour accélérer la mise en œuvre du plan de redressement qui consiste à améliorer la productivité, adopter un nouveau mode de gouvernance, améliorer la qualité de service, mieux gérer les filiales, moderniser les outils de gestion, réduire les coûts et améliorer les recettes.

par -
0
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Les travaux de la construction du complexe hôtelier à Beni Mtir dans le gouvernorat de Jendouba reprendront, début janvier 2017, a annoncé le gouverneur Makrem Sebri.
Dans une interview parue dans le journal « Achourouk », il a précisé que la reprise des travaux vient à la suite d’une série d’interventions auprès des parties concernées dont notamment le ministère des Finances et la Caisse des Dépôts et de Consignations.
Il a dans le même cadre signalé qu’il a été décidé en coordination de l’Office de Thermalisme d’alimenter le complexe en eaux chaudes.
Il est à rappeler que ce projet qui répond aux objectifs de diversification touristique et de désenclavement régional est bloqué depuis deux ans.

par -
0

Les manifestants ont bloqué partiellement la production de phosphate dans le bassin minier,  un mois après l’annonce par la Compagnie de  phosphates de Gafsa (CPG) qu’elle allait recruter des milliers de nouveaux employés pour  mettre fin aux mouvements de protestation qui ont perturbé la production pendant des mois, a déclaré un responsable cité samedi par Reuters.

Les manifestations de Gafsa  sont l’un des premiers tests pour le nouveau gouvernement de Youssef Chahed qui avait averti  qu’il serait ferme avec les  sit-ins qui ont endommagé l’économie du pays.

La CPG avait annoncé septembre qu’elle  embauchait 2.800 nouveaux travailleurs  suite aux  protestations sur les emplois, la perturbation de la production, l’épuisement des stocks et les menaces d’arrêt des exportations, une source majeure de revenus pour le gouvernement.

Ali Houchati, un responsable de Gafsa, a déclaré à Reuters que les diplômés chômeurs ont repris les mouvements de protestation pour exiger leur inclusion dans le plan d’embauche et ont bloqué la production vendredi à l’unité Metaloui, qui produit plus de la moitié du phosphate du bassin minier.

La Tunisie a produit environ 8,26 millions de tonnes de phosphate en 2010. Mais la production a chuté depuis la révolution de 2011. Elle en a  produit 4 millions de tonnes l’année  dernière et 1,86 millions de tonnes pendant les six premiers mois de 2016, selon le ministère de l’Energie.

par -
0

Hassen Miadi, directeur chargé de l’information au sein de la Société Nationale des Chemins de Fer Tunisiens (SNCFT) a déclaré, ce vendredi 30 septembre, que les trains des différentes lignes ont repris leurs activités, à l’exception de la ligne reliant El Kalâa Sghira à Sousse, en attendant la chute du niveau de l’eau après les pluies qui se sont abattues la veille, rapporte Mosaïque fm.

par -
0

La ministre du Tourisme, Salma Elloumi, a annoncé, lors d’une rencontre organisée mercredi 28 septembre 2016 à Tunis, la reprise des croisières, de et vers la Tunisie, dès le début du mois d’octobre 2016, et ce après avoir été suspendus en mars 2015, suite à l’attentat terroriste du Bardo.

La ministre a dans le même contexte précisé que la saison touristique a enregistré cette année une nette évolution, notamment lors du second semestre de cette année 2016.

par -
0

Après plus de huit mois de blocage à Kerkennah, les camions de Petrofac remplis de condensat (produit associé au gaz très inflammable) ont pu quitter l’île dans l’après midi de ce lundi 26 septembre 2016, rapporte Radio Med.

Quatre camions sont en route vers Sfax pour acheminer par la suite le gaz vers la centrale de connexion de la STEG à Aïn Turkia ou vers Skhira.

Le début de l’évacuation des quantités produites depuis très longtemps de l’île va permettre de vider les cuves de stockage de Petrofac qui étaient pleines, pour être en mesure d’absorber les nouvelles quantités produites à la reprise de l’activité.

Cette sortie des camions est un premier pas vers la reprise officielle des activités de Petrofac qui se fera dans les prochaines heures, a ajouté la même source.

par -
0

La Société des transports de Tunis (TRANSTU)  a annoncé dans un communiqué rendu public, ce vendredi 23 septembre 2016, la reprise de la circulation des lignes 6 et 2 du métro après un arrêt momentané causé par de fortes précipitations et la hausse du niveau d’eau.
D’après la même source, les lignes 1, 2, 3, 4 et 5 du métro ont été immobilisées en attendant la baisse du niveau d’eau.

par -
0
Le secrétaire d'Etat à l'Energie et aux mines auprès du ministre de l'Industrie

Le secrétaire d’Etat chargé des Mines, Hachem Hmidi, a confié à Africanmanager ce vendredi 09 septembre, dans une interview exclusive, que la production de phosphate à Metlaoui a repris à hauteur de 80% après deux semaines d’arrêt. Il a ajouté que ce taux d’activité est le meilleur depuis la révolution.

A noter que l’unité de Metlaoui produit 4 millions de tonnes par an…

par -
0

L’UGTT de Gafsa invite les protestataires de la Compagnie de phosphate Gafsa (CPG) dans tous les centres de production à donner du temps au gouvernement pour répondre à leurs demandes et solutionner le problème du retard en matière de développement dans la région, rapporte Mosaïque FM ce samedi 3 septembre.
La centrale syndicale appelle également à reprendre le travail à la CPG afin d’éviter l’effondrement de la société, ce qui porterait atteinte aux intérêts de la région et de la Tunisie. Toutefois elle a mis en garde les autorités contre la minimisation des doléances des habitants de la région.

par -
0
Dans un communiqué rendu public lundi

« Plus de 31 mille Tunisiens ont passé leurs vacances dans la station balnéaire Djerba/Zarzis durant le mois de juillet dernier. Durant cette période, les hôtels ont affiché presque complet ».

S’agissant des touristes étrangers, 46 mille Russes ont séjourné à Djerba, ils sont suivis par les Français – plus de 9 mille – et les Allemands  – 5 mille visiteurs. « Il y a une reprise touristique notable et nous comptons aussi sur les mois d’août, septembre, octobre pour relancer davantage le tourisme dans l’île de Djerba », a déclaré Ahmed Kalboussi, délégué régional du tourisme à Djerba, ce vendredi 12 août 2016 à Africanmanager.

par -
0

La coalition de djihadistes et rebelles syriens baptisée Armée de la conquête (Jaich al-Fateh) a annoncé qu’elle lancera une bataille pour reprendre la totalité d’Alep. Cette coalition a également annoncé qu’elle allait doubler le nombre de combattants pour qu’ils puissent participer à cette bataille.

Les terroristes ont également ajouté qu’ils ne cesseraient la lutte que lorsqu’ils brandiraient le drapeau de la conquête sur la citadelle d’Alep, rapporte le site d’information « Sputnik news.com ».

par -
0

Le nombre de touristes en Tunisie devrait être plus élevé en 2016 qu’en 2015, a déclaré le président du Salon International du Tourisme (MIT), Afif Kchok.
Dressant le bilan du secteur touristique, il a indiqué ce vendredi 5 aout 2016 lors d’une interview accordée à Africanmanger qu’une reprise considérable de 105.7% a été enregistrée jusqu’au 20 juillet dernier. Cette évolution a été remarquée sur 29 marchés européens, mais pas en Grande Bretagne et en Suisse, qui ont le plus boudé la Tunisie, a dit Kchok
Et d’ajouter :  » Parmi les principaux marchés européens ayant connu une reprise considérable, il y a l’Allemagne ». Les Allemands ont été les plus nombreux à se rendre en Tunisie, selon le responsable. On a enregistré une montée de 12.4%. Ils sont suivis par les Français, qui ont progressé de 9%.

Dans le même contexte, le marché maghrébin a évolué de 68,3%, notamment le marché algérien. Ce dernier a réalisé une croissance très positive de 142%.
La tendance haussière s’est ressentie dans d’autres marchés comme les pays de Golf où les chiffres sont au vert. En effet, une croissance de 6% a été observée.
Enfin des marchés lointains comme les Etats-Unis ont aussi réalisé une hausse de 41%.

par -
0

Le délégué régional du tourisme à Médenine, Ahmed Kalboussi, a déclaré sur Mosaïque fm que la deuxième dizaine du mois de juillet a connu une forte relance du secteur à Djerba et Zarzis.

Il a ajouté que le nombre de touristes a enregistré une hausse de 87% durant cette période et que près de 32 milles touristes sont arrivés dans la région au cours de ces derniers jours.

par -
0

L’expert en économie Sami Arfaoui a déclaré ce jeudi 21 juillet 2016 à Africanamanger qu’«en dépit de la crise économique que traverse le pays au niveau de plusieurs secteurs à haute valeur ajoutée, des signes d’une légère reprise ont été constatés dans le secteur du tourisme. (…). Le gouvernement et le département du Tourisme devront accomplir un travail d’Hercule afin de sauver le secteur et préserver les postes d’emploi », a-t-il affirmé.

par -
0

Les touristes recommencent à venir en Tunisie plus nombreux que précédemment. Les experts y voient le signe d’une reprise un an après l’attentat terroriste à Sousse qui a fait 38 tués parmi les touristes étrangers, principalement britanniques.

Les derniers chiffres de Sojern, une société indépendante spécialisée dans la recherche en voyage, indiquent que les chiffres du tourisme de la Tunisie ont augmenté de 10% en juillet.

Cette évolution intervient cependant dans un contexte marqué par la prolongation de l’état d’urgence dans le pays et la poursuite de la mise en garde de Voyage du Foreign Office britannique.

Depuis plusieurs mois, à la suite de la décision des tour-opérateurs de suspendre leurs activités dans les aéroports de Monastir et Enfidha, seule la compagnie nationale Tunisair assure des liaisons entre Londres et Tunis.

Les données de Sojern montrent que, en raison des attaques terroristes de l’année dernière, il y a eu une baisse globale des intentions mondiales de voyager vers des destinations comme la Tunisie (en baisse de 9%), l’Egypte (moins de 15%) et la Turquie (moins à 14%).

Cependant, malgré cette tendance générale à la baisse dans l’activité voyage dans le monde, les touristes du Royaume-Uni semblent avoir décidé de renouer avec la Tunisie en juillet.

À la lumière de cette «indiscipline» des touristes britanniques, le rapport de Sojern appelle les professionnels du voyage en Europe à « prendre en compte cette désobéissance des touristes et les  changements dans les tendances du marché du Moyen-Orient ». «  Le fait est qu’il est indéniable que les  ressortissants du Royaume- Uni  conservent un fort intérêt pour les voyages dans cette partie du monde. Certes, l’instabilité politique et l’insécurité dans cette région peuvent influer sur les intentions de voyage des citoyens britanniques, mais n’en  exagèrent pas  l’impact », a conclu l’étude de Sojern.

Le tourisme en Tunisie peine cependant à se redresser. Les revenus ont chuté  de 44,6% de janvier à mai 2016, par rapport à la même période de 2015, soit  un montant total de 256,2 millions de dollars, selon le ministère du Tourisme. Le nombre des visiteurs non-résidents s’est  élevé à 1,19 million durant la même période , une baisse de 24,2% par rapport à la période correspondante de l’année dernière.

Selon Houssem Ben Azouz, président de la Fédération Interprofessionnelle du tourisme (FIT), les marchés européens demeurent en baisse, à l’exception de l’Europe de l’Est, en particulier l’Ukraine et la Russie.

Le marché russe a augmenté de 649% de janvier à mai par rapport à la même période de l’année dernière, avec  74415 touristes. La Russie est à la deuxième place parmi les marchés européens, après la France, avec 115 752 touristes ayant visité  la Tunisie, soit une baisse de 36,4%. Le marché russe  compte  pour des flux  entre 500.000 à 1 million de touristes par an, a déclaré le président de la FIT. Environ 2,2 millions de USD ont été investis dans des campagnes de promotion du tourisme de tunisien  en Russie.

C’est pour cette raison que  la solution est tributaire du tourisme intérieur et  du marché algérien (415,253 visiteurs de janvier à mai). Il faut commencer dès maintenant à se préparer pour 2017, pour assurer la relance du tourisme en Tunisie « , a-t-il insisté.

par -
0

Le patron britannique du groupe de voyage TUI, Nick Longman, a estimé que la Tunisie mettra probablement beaucoup de temps pour récupérer son attractivité touristique suite à l’attaque terroriste mortelle [de Sousse], contrairement à des destinations comme la Turquie et l’Egypte qui, selon lui, devraient rebondir plus rapidement.

Dans une interview au site touristique et de voyage « TTG », il a ajouté que  » la Turquie et l’Egypte sont principalement [affectées] à court terme. Nous voyons déjà la Turquie se redresser. Nos  résultats publiés en février ont démontré une  chute de 40% de la demande pour la destination, mais nous avons vu les réservations augmenter « a-t- il dit.

 » Je ne pense que la reprise de la Tunisie soit de cet ordre-là. La nature de ce qui y est arrivé aura une incidence sur les clients. La Tunisie va revenir, « a-t- il insisté, » mais il faudra plus de temps. « 

par -
0

L’armée syrienne est entrée samedi pour la première fois depuis près de deux ans dans la province de Raqqa (nord), bastion du groupe djihadiste Daech  contre lequel elle mène une offensive soutenue par l’allié russe, a indiqué une ONG.

Les troupes du régime « sont soutenues par les frappes des avions russes et des supplétifs syriens entraînés par Moscou » dans leur offensive lancée jeudi, selon l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH). L’armée avait été chassée en août 2014 de la province par le groupe ultraradical. Elles « sont entrées samedi matin pour la première fois dans la province de Raqa depuis août 2014 », lorsqu’elles avaient été chassées par le groupe ultra radical, a-t-il précisé.

Le premier objectif de l’armée est de capturer la ville de Tabqa, sur l’Euphrate, près de laquelle se trouve une prison contrôlée par l’EI et un aéroport militaire. L’armée et ses alliés sont entrés dans la province de Raqqa à partir du sud-ouest et se trouvaient samedi à moins de 40 km de Tabqa, capturée par Daech en 2014. Cette année-là, Daech avait exécuté 160 soldats après la prise de l’aéroport militaire de Tabqa. Au moins 26 djihadistes et neuf combattants prorégime ont péri depuis le début de l’offensive jeudi.

Celle-ci intervient une dizaine de jours après que les Forces démocratiques syriennes (FDS), une coalition arabo-kurde, appuyées par les Etats-Unis ont lancé une offensive dans la province de Raqqa et avancent elles aussi vers Tabqa mais à partir du nord. « Il semble qu’il y ait une coordination non déclarée entre Washington et Moscou », affirme Abdel Rahmane.

La quasi-totalité de la province de Raqqa est aux mains de Daech, à l’exception des villes de Tall Abyad et d’Aïn Issa d’où l’organisation djihadiste a été chassée par les FDS. Daech fait face désormais à deux offensives majeures dans Raqqa, mais également dans la province voisine d’Alep, où les FDS avancent vers la ville de Minbej tenue par le groupe.

par -
0
Un Tunisien

Les forces irakiennes convergeaient lundi vers Fallouja, à l’ouest de Bagdad, en vue de reprendre cette ville au groupe Etat islamique (EI), une bataille qui s’annonce comme l’une des plus difficiles dans la guerre contre les jihadistes.

Le Premier ministre irakien Haider al-Abadi a annoncé dans la nuit le lancement de l’offensive pour reprendre ce fief jihadiste situé à 50 kilomètres de Bagdad, avant de visiter le centre des opérations.

Cette bataille est la dernière en date lancée dans le cadre de la lutte globale, soutenue notamment par les pays occidentaux, pour faire reculer le groupe jihadiste implanté en Irak, Syrie et Libye et actif dans de nombreux autres pays de la région.

Fallouja est l’une des premières villes à être tombée aux mains de Daech  qui s’en était emparé en janvier 2014, au début de son offensive en Irak. Ce bastion sunnite de la province d’Al-Anbar est depuis devenue l’une des ses principales places fortes.

La reprise de Mossoul, la deuxième ville du pays, est l’un des objectifs prioritaires de Bagdad. Si l’armée s’est déployée ces derniers mois dans la province septentrionale de Ninive, ses forces progressent lentement et un éventuel assaut sur Mossoul n’est pas imminent.

par -
0

Le secrétaire général de l’union régional du travail de Ben Guerdane a affirmé samedi au quotidien Al-Maghreb que le trafic a repris son cours normal au point de passage frontalier tuniso-libyen de Ras Jdir, en attendant, précise-t-il, le passage des marchandises entre la Libye et la Tunisie.

Il est à rappeler qu’une grève générale a paralysé mercredi la ville de Ben Guerdane en protestation contre la fermeture de Ras Jdir depuis le 27 avril.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Le dirigeant d’Ennahdha Abdellatif Mekki appelle à l’organisation d’un dialogue sociétal qui dépassera les partis, les organisations, pour cibler les coordinations des mouvements sociaux....

AFRIQUE

0
Le Premier ministre algérien, Abdelamalek Sellal, a fait une grosse annonce lors du 27ème sommet Afrique-France, à Bamako, au Mali. Samedi 14 janvier 2017,...

SPORT