Tags Posts tagged with "responsabilité sociétale"

responsabilité sociétale

par -
0
Une intrusion de grande ampleur a eu lieu dans les bases de données de l'opérateur téléphonique Orange en France . Il s'agit d'un piratage de grande ampleur

Dans le cadre de sa responsabilité sociétale, Orange encourage les porteurs d’idées innovantes ainsi que les startups de moins de trois ans qui s’appuient sur les nouvelles technologies à proposer des produits ou services qui répondent aux différents problèmes sociaux et/ou environnementaux du pays.

A travers ce prix, quatre candidats seront donc sélectionnés pour gagner des dotations équivalentes à 25 000, 15 000, 10 000 et 5 000 euros ; ce dernier montant étant réservé à un projet au « contenu culturel ».

En plus de l’appui financier, Orange offrira aux 10 finalistes et au projet « Coup de cœur » qui sera sélectionné par les internautes un accompagnement d’une durée de 6 mois par l’ONG « GrowMovement ».

Le Prix Orange de l’Entrepreneur Social Innovant Tunisien (POESIT) : l’innovation sociale au service du développement local

Pour promouvoir davantage la dynamique entrepreneuriale locale déjà très forte, Orange Tunisie augmente vos chances de gagner et vous propose, pour la deuxième année consécutive, un prix de 10 000 dinars pour la meilleure application mobile citoyenne et un accompagnement gratuit par les experts d’Orange Developer Center (ODC) pour développer et/ou améliorer votre solution.

Par ailleurs, et pour encourager la diversité des genres et l’entrepreneuriat féminin, un prix spécial sera dédié à la meilleure application mobile citoyenne conçue par une équipe féminine.

Pour rappel, lors des précédentes éditions du Prix Orange de l’Entrepreneur Social, beaucoup de jeunes entrepreneurs tunisiens ont déposé leurs candidatures, dont des success stories comme Amine Chouaieb et sa startup Chifco, lauréat en 2013 du POESAM, Mohamed Wael Soltani, promoteur de Karhbetna et candidat au POESAM 2014, Wala Kasmi, présidente de Youth Decides et lauréate, avec l’application citoyenne I Decide, du 1er prix du POESIT 2015, Marwen Zmerli, co-fondateur de mina7 et lauréat du 2eme prix du POESIT 2015…Alors pourquoi pas vous aujourd’hui ? Vous avez donc une semaine pour postuler sur entrepreneurclub.orange.com

Qui peut participer au Prix Orange de l’Entrepreneur Social ?

–         Tout entrepreneur de plus de 21 ans ou toute entité légale existante depuis moins de trois ans au moment du concours, sans restriction de nationalité, peut participer gratuitement à ce Prix.

–         Les projets présentés doivent faire intervenir les TIC de manière innovante pour contribuer à améliorer les conditions de vie d’une population donnée.

Deux dates clés

–         Les candidatures sont ouvertes jusqu’au 21 septembre 2016 sur le nouveau portail d’Orange : entrepreneurclub.orange.com

–         Les cérémonies de remise des prix auront lieu le 16 novembre 2016 lors des AfricaCom Awards à Cape Town (Afrique du Sud) pour le POESAM et en janvier 2017 à Tunis pour le POESIT.

Quelles sont les différences majeures entre les deux Prix ?

–         Le POESAM est un concours international alors que le POESIT est un concours national.

–         Les projets présentés au POESAM doivent proposer des applications web et/ou mobile alors que le POESIT repose plutôt sur des applications mobiles.

par -
0
Quatre compagnies pétrolières ont consacré un budget de 11,6 millions de dinars à la promotion de la responsabilité sociétale, mais aussi pour soutenir le développement du gouvernorat de Tataouine. Il s’agit de l’Entreprise Tunisienne des Activités Pétrolières (ETAP), Eni, Medco et OMV, qui ont signé une charte de responsabilité sociétale avec le ministère de l’Industrie, de l’Energie et des Mines en mai 2015.
Cette charte a porté sur la mise en place d’un programme triennal (2015-2018) visant à appuyer les micro-entrepreneurs, à renforcer l’infrastructure, à assurer le développement à travers les associations, tout en œuvrant pour la promotion du territoire. Pour ce faire, trois partenariats ont été signés avec des institutions financières différentes, notamment la BTS et la BFPME, de manière à surmonter la contrainte de cofinancement des banques commerciales et à contribuer à l’implantation des petites et moyennes entreprises dans ladite région.
L’achèvement de la première année fixée pour la réalisation du programme triennal était l’occasion pour ces compagnies de tenir ce jeudi 2 juin 2016 un point de presse afin de mettre sous la lumière les résultats enregistrés jusqu’à ce jour. Y étaient conviés le gouverneur de Tataouine, Mohssen Ben Ali, le directeur général des Énergies au ministère de l’Industrie, des Mines et de l’Énergie et les représentants de ces quatre compagnies.
Pour l’ensemble des participants, ce genre d’initiative est fructueux dans la mesure où des résultats positifs ont été enregistrés.
Partenariat fructueux…
D’après le représentant de l’ETAP, Mehdi Majdoub, ces partenariats ont permis actuellement de financer 164 microcrédits pour un montant de 640 mille dinars au profit de micro-entrepreneurs, 90 micro-projets pour un investissement total de 1,69 millions de dinars dont 340 mille dinars alloués par le programme sous forme d’autofinancement, sachant que ces projets ont permis de générer 230 postes d’emploi. Ajoutons à cela le financement de cinq petites et moyennes entreprises pour un investissement total de 2,4 millions de dinars dont 600 mille dinars alloués par le programme.
Dans le même contexte, le responsable a indiqué que le programme réalisé par les compagnies pétrolières a aussi permis la restitution et l’aménagement d’une école primaire à Bir Thlathine pour un montant de 70 mille dinars et ce, dans le cadre de leur participation au mois de l’école, le forage de 4 puits d’eau dont le cout est estimé à 64 mille dinars
Parmi les autres acquis, il cite également la création d’un périmètre irrigué par les eaux usées traitées pour un montant de 180 mille dinars, la construction d’un terrain de foot (140 mille dinars), la restauration du site de dessins rupestres à Ghomrassen (27 mille dinars) et la construction d’un château d’eau dans la zone de Kambout (350 mille dinars).
Un fond de 3MD pour le gouvernorat de Kebili
Avec la réussite de ce programme, les quatre compagnies ont décidé aussi d’élaborer un autre programme  visant cette fois la région de Kebili, a annoncé de son coté Lamia Ben Mim, directeur central à la direction générale de l’ETAP.
Dans une déclaration accordée à Africanmanager, elle a précisé qu’un fonds de trois millions de dinars a été consacré à la réalisation de cet objectif qui s’étalera sur une période de trois ans, sachant que le démarrage a eu lieu en avril 2016.
Pour l’étape actuelle, les efforts se conjuguent pour l’élaboration d’un plan d’action, la préparation des workshops ainsi que l’identification des différents types de projets ou programmes qui peuvent bénéficier de ce programme et constituent, selon ses dires, réellement le tissu économique de la région.
Vers la généralisation de cette initiative
Pour ce faire et afin de mieux développer cette initiative, une stratégie nationale pilotée est en cours de réalisation  dans le but d’étendre ce programme à d’autres régions de la Tunisie.
Cette idée est confirmée par Ridha Bouzoueda, directeur général des Énergies au ministère de l’Industrie, des Mines et de l’Énergie. Il a annoncé que ce programme sera prochainement généralisé pour toucher d’autres nouvelles régions.
Il a cependant signalé lors d’une déclaration à Africanmanager que ce programme concerne uniquement les compagnies qui opèrent et qui produisent. Pour les autres compagnies qui n’ont pas encore d’acquis, elles ne peuvent pas participer à ce genre de programme puisqu’elles n’en ont pas les moyens.

par -
0

Soucieuse d’asseoir la responsabilité sociétale de l’entreprise, la société Monoprix vient de lancer la création de la fondation Monoprix. C’est ce qu’a annoncé le directeur général de Monoprix lors de la communication financière de la société, qui se tient actuellement à la Bourse de Tunis.

Cette Fondation engagera l’entreprise dans une démarche de responsabilité sociale de proximité avec comme champs d’actions prioritaires l’éducation, l’environnement, la santé et le bien-être des populations.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Le député du bloc parlementaire Ennahdha Houcine Jaziri est d'avis que le gouvernement d’union nationale est appelé à prendre en compte les intérêts de...

AFRIQUE

0
La Commission Economique pour l’Afrique (Bureau pour l’Afrique du Nord) et le Secrétariat général de l’Union du Maghreb Arabe (UMA) ont tenu hier mardi...

SPORT