Tags Posts tagged with "retrait licence"

retrait licence

par -
0

L’Autorité de Régulation des Télécommunications de Côte d’Ivoire (ARTCI) a fait place nette en retirant les licences de quatre opérateurs de téléphonie mobile, avant que les candidats retenus pour les très convoitées licences globales (incluant la 4G) entrent en scène, après des négociations très serrées. Cette décision entre dans le cadre de l’assainissement du secteur du mobile, un virage pris en 2015 par Bruno Koné, le ministre de l’Économie numérique et de la Poste.

Le libanais Comium et le libyen GreeN Network (groupe Oricel) font les frais de ce tour de vis de l’ARTCI. Le couperet est également tombé sur l’émirien Warid Telecom et l’ivoirien Café Mobile, même s’ils n’étaient plus actifs sur le marché. « GreeN et Comium sont les seuls opérateurs encore en service. Mais, ils fonctionnaient comme des canards boiteux dans un système où tout le monde était à la 3G, ces opérateurs étaient encore en edge ou en 2G », dit une source qui a une fine connaissance du dossier.

Selon Jeune Afrique, ARTCI a donné trente jours à Comium et GreeN Network pour prendre leurs dispositions avec les abonnés et les clients, avant de mettre définitivement la clé sous la porte. Il se murmure que GreeN n’a pas pour autant l’intention de se saborder, il aurait l’intention de défendre ses chances pour arracher la licence globale. « Les discussions se poursuivent avec GreeN qui a opté pour la 4G. Nous espérons que les négociations se finaliseront avant les 30 jours », ajoute la source.

Pour en finir avec cette affaire, sachez que les quatre opérateurs éjectés du marché ont connu beaucoup de déboires. Café Mobile n’a opéré que quelques semaines, Warid n’a jamais pu entamer ses activités, Comium doit encore des gros sous à l’Etat pour l’achat de sa licence. Enfin GreeN Network n’a pas souhaité renouveler sa licence 2G, gardant ses réserves pour la licence globale ; il se dit même qu’il serait prêt à injecter 150 millions de dollars dans la mise à niveau de son réseau pour lui permettre de basculer vers la 4G.

La 4G a tout balayé sur son passage

Depuis un an, les autorités ont décidé de revoir en profondeur le secteur de la téléphonie.
Toutefois la nouvelle licence globale qui est proposée n’est pas à la portée de tous les opérateurs. En effet il faut débourser 100 milliards de Francs CFA (150 millions d’euros) pour l’acquérir, ce qui a en découragé plus d’un. Mais pas Orange et MTN, qui se sont acquittés de la première tranche en décembre 2015. En janvier 2016, Maroc Telecom, qui exploite la marque locale Moov, consent à se plier aux nouvelles normes en vigueur en cassant sa tirelire. Le quatrième opérateur pourrait bien être GreeN Network s’il remplit les conditions fixées.

Enfin sachez qu’en Côte d’Ivoire c’est Orange qui a la pôle position avec 10,8 millions d’abonnés, vient ensuite le sud-africain MTN avec 8,1 millions, puis loin derrière Comium avec un peu plus de 710 000 et GreeN Network avec à peu près 370 000 abonnés.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Le dirigeant d’Ennahdha Abdellatif Mekki appelle à l’organisation d’un dialogue sociétal qui dépassera les partis, les organisations, pour cibler les coordinations des mouvements sociaux....

AFRIQUE

0
Les organisations humanitaires au Niger recherchent 271 millions de dollars pour apporter une aide d’urgence à 1,5 million de personnes vulnérables dans le pays....

SPORT