Tags Posts tagged with "Royal Air"

Royal Air

par -
0

Suite à la publication d’un reportage sur la chaîne française France 3, portant sur la pratique du « Pay to Fly » chez plusieurs compagnies aériennes, la Royal Air Maroc (RAM), pointée du doigt dans cette émission, a décidé de porter plainte contre la chaîne.

Dans un communiqué publié hier, la RAM explique que  » les propos de la responsable d’un cabinet lituanien citée dans le reportage et selon lesquels la compagnie nationale recourt à la formation des pilotes étrangers sans exiger des évaluations préalables des candidats sont mensongers ». La compagnie a accusé les réalisateurs du reportage d’avoir utilisé « un faux témoignage pour avancer des conclusions erronées ». « La compagnie a saisi les autorités judiciaires compétentes » pour le préjudice subi, ajoute le communiqué.

Et d’ajouter : « la formation des pilotes étrangers par Royal Air Maroc n’a aucune vocation commerciale. Elle s’inscrit dans la dynamique de mettre à profit son expertise et ses infrastructures de premier plan de la compagnie au service d’une formation qualifiante. Elle ne fait aucun compromis sur la sécurité de ses passagers et reste très vigilante sur les process de sélection de formation et de suivi de ses pilotes ».

Rappelons que la chaîne France 3 avait publié un reportage dans son émission Pièces à Conviction, traitant le sujet du Pay to Fly, et accusant la Royal Air Maroc de demander plus de 62.000€ en contrepartie de 500 heures de vols à un pilote stagiaire filmé par caméra cachée.

par -
0

L’émission Pièces à conviction diffusée sur la chaîne française France 3, dans un numéro dédié à la pratique « Pay To Fly », a pointé du doigt la compagnie Royal Air Maroc à propos de cette pratique.
A quoi consiste le « Pay to Fly » ?
Il s’agit d’une pratique menée par certaines compagnies aériennes qui consiste à offrir à de jeunes pilotes stagiaires sans ou avec peu d’expérience de conduire leurs avions dans des vols réguliers en contrepartie d’une somme d’argent s’élevant à plusieurs dizaines de milliers d’euros. Le concept avait commencé aux États-Unis depuis des années avant d’être repris par des compagnies aériennes en Europe et dans le monde.
La Royal Air Maroc : Pas d’évaluation! Vous payez, vous commencez aussitôt !
Dans le reportage diffusé par France 3, un jeune pilote stagiaire a cherché à joindre une agence intermédiaire qui proposait des heures de vols à bord de compagnies aériennes contre une somme payée par le stagiaire. « Pour la Royal Air Maroc, il n’y a pas d’évaluation. Vous payez et vous commencez aussitôt », annonce l’employée d’une agence intermédiaire. « Pour Viajet, il y a une évaluation, cependant, ils nous font confiance pour qu’on leur envoie des pilotes fiables ».
Selon le documentaire, le stagiaire a reçu une proposition de payer 65.000€ pour avoir la possibilité de participer en tant que copilote dans la conduite d’avions de la compagnie aérienne marocaine pendant 500 heures.
Risques de sécurité et sur-exploitation
Selon le syndicat français des pilotes de ligne, plusieurs incidents auraient eu lieu pendant des vols réalisés en participation de copilotes stagiaires recrutés via le système Pay to Fly. Des témoignages de pilotes stagiaires parlent de sur exploitation et d’états de burnout, ainsi que de stress permanent subi par ces derniers à cause des dettes qu’ils auraient du se faire pour pouvoir couvrir le prix de ces heures de vols. Ces facteurs présentent un sérieux problème de sécurité qui mettrait en danger la vie des passagers.
Voir le dossier complet :

[youtube= »https://www.youtube.com/watch?v=0hGBSxrCfy8″]

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Dans une interview exclusive avec Africanmanager ce mercredi 18 janvier, le porte-parole de la Direction générale des prisons et de la rééducation, Kaïs Soltani,...

AFRIQUE

0
La ligue de l'enseignement privé au Maroc a appelé à une grève le 14 mars 2017 pour dénoncer "les mauvaises conditions" du secteur, rapporte...

SPORT