Tags Posts tagged with "salon"

salon

5 entreprises tunisiennes, sous la houlette de l’ambassade de Tunis en Irak, exposent actuellement leurs produits au salon de l’agroalimentaire en Irak. Il s’agit de la société des conserves (ton et sardines) et d’huile végétale et 4 autres spécialisées dans l’huile de tournesol, les équipements agricoles, l’électricité et le tourisme.

Il s’agit de la première participation de la Tunisie à ce salon, après celle de l’année 2003, ce qui annoncé le retour des entreprises et des produits tunisiens sur le marché irakien, qui reste le plus important marché dans la région du Moyen-Orient et dans le monde en général.

Le marché tunisien jouit en effet d’une excellente réputation sur ce marché, qui importe la plupart de ses besoins en agroalimentaire.

Le pavillon tunisien a connu une forte affluence de la part des responsables irakiens, avec à leur tête le ministre du Commerce par intérim, Salmane Jemili ainsi que les visiteurs du salon. Le pavillon tunisien a également connu une importante couverture médiatique locale. C’est ainsi que « Le jour de la Tunisie » sera  organisé jeudi 3 novembre 2016. En marge de cette journée, des séances de dégustation de plats et pâtisseries tunisiennes traditionnelles seront organisées à cette occasion.

La participation de la Tunisie à ce salon sera une occasion pour les Tunisiens de nouer des contacts et des partenariats avec des hommes d’affaires irakiens.

par -
0

Le Groupement interprofessionnel des Fruits (GIFruit) a participé au Salon International de l’Alimentation « World food Moscow », qui s’est tenu en Russie du 12 au 15 septembre 2016.
Des séances de dégustation de la grenade de Tunisie en graines et en jus ont été organisées par le G.I.Fruit, en même temps qu’une rencontre avec des décideurs commerciaux.
La participation à cet évènement revêt une importance particulière, surtout que les exportations de la Tunisie vers la Russie avoisinent les 6400 tonnes de fruits et légumes.

par -
0

La Tunisie participe actuellement à la 17ème édition du Salon «Première vision», qui se tient au Parc des Expositions – Paris Nord Villepinte du 13 au 15 Septembre 2016.

Encadré par le Centre de Promotion des Exportations, le pavillon tunisien, qui s’étend sur une superficie de 262 m2, abrite une quinzaine d’entreprises représentant les principales filières du secteur textile/habillement dont les vêtements pour hommes, femmes et enfants, les jeans et sportswear, les articles en maille, les vêtements de travail et les accessoires.

Devenu un maillon essentiel de la filière textile-habillement, le salon «Première vision»  constitue une plateforme de référence pour les participants tunisiens, désireux d’effectuer des contacts avec les visiteurs français et européens  et ainsi identifier des opportunités pour développer leurs exportations sur le marché européen et principalement la France et de mettre en évidence les nouveautés, la diversité et la qualité des produits locaux.

Plusieurs acheteurs et donneurs d’ordre ont visité le pavillon tunisien et établi des contacts avec les professionnels présents.

‘’ Première Vision Paris’’ est l’événement attendu par tous les professionnels de la mode pour concevoir les nouvelles collections : six salons complémentaires regroupés en un lieu unique où se rencontrent tous les acteurs de la filière mode. Véritable carrefour d’affaires où 62 000 professionnels de plus de 120 pays se rencontrent pour échanger, travailler et construire leurs collections

Rappelons que la Tunisie dispose de plusieurs atouts. En effet, les exportations du textile tunisien bénéficient d’une part d’un libre accès au marché de l’Union européenne et d’autre part, la production en Tunisie peut se faire sur des délais courts allant de 2 à 6 semaines pour s’adapter aux besoins du «fast fashion». Les entreprises tunisiennes pourraient offrir une grande flexibilité de production à des prix plus compétitifs que ceux proposés par les pays de l’Europe de l’Est, le Maroc ou encore la Turquie.

 

par -
0

La Fédération marocaine des technologies, de l’information, des télécommunications et de l’Offshoring (APEBI) organise la 1ère édition du Salon des Technologies de l’Information  « AITEX – AFRICA IT EXPO », qui aura lieu du 21 au 24 septembre 2016 à la foire internationale de Casablanca. « AITEX – AFRICA IT EXPO » est la première plateforme de l’innovation et de la transformation digitale en Afrique, qui va réunir 150 exposants– tous issus des entreprises référencées dans le domaine -,  200 donneurs d’ordre, mais aussi des experts et des utilisateurs venus d’Afrique, du Moyen Orient et d’Europe. Pour cette édition, l’APEBI met à l’honneur le Sénégal et la Côte d’Ivoire, deux pays amis avec lesquels le Royaume entretient des relations de longue date, qui constituent un modèle de coopération exemplaire, et qui jouent par ailleurs un rôle de locomotive en Afrique de l’Ouest dans le domaine des TIC.

Aujourd’hui, la transformation digitale est devenue un enjeu majeur pour les sociétés, une mutation indispensable pour les entreprises et l’économie. A l’ère du numérique, cette transformation constitue un avantage fort pour nos sociétés, qui crée de la valeur… L’évolution très rapide des TIC -Technologies de l’Information et de la Communication- a profondément façonné le changement de nos modes de vie. Face à la généralisation des TIC dans les pays industrialisés, l’intégration de ces compétences (mais surtout leur maîtrise et leur exploitation) est un enjeu stratégique, sociétal, culturel et technologique en Afrique.

Le continent,  qui poursuit son processus de mondialisation et sa dynamique d’émergence doit se « mettre à niveau » pour améliorer l’efficience de son économie  et « booster » sa compétitivité locale et internationale.

Grâce à une approche bien encadrée, qui va intégrer tous les paramètres, les enjeux et aussi les risques induits, la transformation digitale est sans conteste un levier de croissance économique et de compétitivité, créateur de valeur ajoutée.

La Fédération marocaine des technologies, de l’information, des télécommunications et de l’Offshoring (APEBI), est un acteur régional stratégique en Afrique car elle regroupe des entreprises qui jouent un rôle clé dans l’économie et qui sont des références dans leur domaine.  Pendant trois jours, l’APEBI va être le catalyseur d’une dynamique nouvelle, qui va accélérer le développement du numérique dans le continent.

AITEX – AFRICA IT EXPO : Première plateforme de l’innovation et de la transformation digitale d’Afrique.

Cette édition sera marquée par une forte présence d’experts de haut niveau, des opérateurs nationaux et internationaux reconnus, tous réunis autour d’un programme ambitieux qui a pour vocation d’être la première plateforme de l’innovation et de la transformation digitale en Afrique.

Organisé avec le soutien institutionnel de Maroc Export, le salon « AITEX – AFRICA IT EXPO » va accueillir principalement des distributeurs, des fournisseurs de technologie, des intégrateurs de solutions, éditeurs, opérateurs télécoms, ISP, ASP, délocalisation de fonctions de gestion, TMA, help desk conseil, offshoring, mobility, big data, Cloud, réseaux, e-Commerce…

Vitrine de l’offre numérique et des dernières évolutions digitales, « AITEX – AFRICA IT EXPO » est une plateforme unique de rencontres, d’échanges et d’opportunités d’affaires. Véritable révélateur des nouvelles tendances, le Salon «AITEX – AFRICA IT EXPO » est une occasion unique de rencontrer et d’échanger sur les problématiques quotidiennes des entrepreneurs, collectivités et de trouver les réponses appropriées grâce au concours de spécialistes, eux-mêmes engagés dans les processus de développement des économies émergentes et de la coopération sud-sud.

Placé sous le thème, «Transformation Digitale : Levier de développement en Afrique», le salon offre une nouvelle occasion de conscientiser et sensibiliser nos sociétés sur la formidable opportunité offerte par les technologies numériques pour accélérer le développement du continent.

Des rencontres sont organisées au cours de ces trois journées pour débattre des problématiques actuelles et  des enjeux sociétaux de ces mutations afin d’adopter les meilleures pratiques et ainsi anticiper les défis auxquels les entreprises et économies africaines sont  confrontées.

«AITEX – AFRICA IT EXPO » va promouvoir les relations d’affaires et la mise en réseau des différents acteurs économiques du continent, à travers des coopérations sud-sud, nord-sud et public-privé.

Le Sénégal et la Côte d’Ivoire à l’honneur

Le défi numérique en Afrique passe inéluctablement par la connexion des ressources du continent. Un aspect que  l’APEBI a compris et intégré dans l’organisation de ce salon, c’est pourquoi la fédération a décidé de mettre à l’honneur, pour sa première édition, le Sénégal et la Côte d’Ivoire.

Ces deux pays, représentant deux premières puissances économiques de l’Afrique de l’ouest francophone engagés dans une dynamique de croissance depuis plusieurs années, ont à cœur de poursuivent respectivement leurs ambitions numériques. La Côte d’Ivoire connaît une forte croissance économique qui se situe entre 7 et 8 % par an et le développement du numérique est devenu un enjeu majeur, créateur de richesses.

Le numérique constitue un potentiel énorme, présent dans tous les esprits, aussi bien du côté du gouvernement que des dirigeants d’entreprise. Selon une étude publiée par le cabinet Deloitte en mai 2016, seulement 36 % des entreprises estiment avoir atteint la maturité numérique.

Le Sénégal, quatrième économie de la sous-région ouest africaine après le Nigéria, la Côte d’Ivoire et le Ghana, et deuxième économie en Afrique de l’Ouest francophone derrière la Côte d’Ivoire s’est largement distingué dans l’évolution de l’économie numérique, premier levier de la transformation digitale. Là où l’Afrique a atteint un taux de pénétration moyen autour de 100%, le Sénégal lui signe un taux de 113,66% en mars 2016.

Le Sénégal et la Côte d’Ivoire font partie des premiers pays africains à initier des projets de gouvernance électronique (e-Gouv). Ils ont réalisé au fil des années des progrès importants dans les domaines tels l’économie numérique, la monétique, le courrier hybride, ou encore le taux de connectivité internet, etc.)

Néanmoins, les disparités qui existent entre les différents pays du continent pays peuvent être réduites si un effort de coopération est accompli. En mettant en avant ces deux pays amis, qui constituent un modèle important d’exemplarité sur le continent africain (et en particulier de ses voisins ouest-africains), le Maroc apporte son soutien pour conforter leur leadership régional et aussi pour accélérer  leur transformation numérique.

par -
0

La Tunisie, sous la houlette du Cepex, participe à la session d’été du salon des chaussures « Expo Riva Schuh », qui se tient à Riva del Garda, en Italie, du 11 au 14 juin 2016, indique un communiqué.

Couvrant une superficie totale de 60 m2, le stand de la Tunisie a attiré l’intérêt de divers professionnels du secteur. Quatre entreprises tunisiennes ont exposé une large gamme de produits assez représentatifs de la variété de l’offre tunisienne à l’export en présentant la collection d’été des chaussures de ville hommes, femmes et enfants 2016 (des espadrilles, des pantoufles, des tongs flip flop…)

La Tunisie se place au 10ème rang des pays fournisseurs de chaussures de l’Italie, avec une part de 3.2% en valeur.

Les prochaines sessions se tiendront du 14 au 17 janvier 2017 pour l’édition hiver et du 10 au 13 juin 2017 pour celle de l’été.

par -
0

Le salon de la création d’entreprises, qui cible prioritairement les jeunes promoteurs des 14 gouvernorats du Nord et du Centre-Est de la Tunisie, a ouvert ses portes ce lundi 24 mai à l’hôtel le Palace Gammarth. L’événement est organisé par l’Agence de Promotion de l’Industrie et de l’Innovation (APII). Le but de ce rendez-vous est de donner aux jeunes porteurs de projets des outils pour monter leurs propres entreprises, ce qui à terme est le meilleur moyen de résoudre le problème aigu du chômage qui frappe les diplômés de l’enseignement supérieur.

La rencontre est axée sur 5 points essentiellement :

– Promouvoir l’esprit d’entreprise en suscitant une convergence entre les organismes d’accompagnement et de financement afin de mettre toutes les chances du côté des jeunes entrepreneurs.

– Aider les jeunes à étoffer leurs réseaux d’affaires en créant un brassage et des échanges entre le secteur public et les professionnels du privé et ce, dans les espaces aménagés dans le salon à cet effet (Espace start-up pour les entreprises nouvellement créées, Espace lauréats innovation, Espace Business).

– Créer des opportunités d’affaires à travers les rencontres B2B pour garantir le financement des projets

– Discuter des sujets prioritaires pour les jeunes entrepreneurs dans les différents workshops.

Enfin sachez que cette rencontre concerne les jeunes de Tunis, Ariana, Ben Arous, La Manouba, Zaghouan, Nabeul, Bizerte, Beja, Jendouba, Le Kef, Siliana, Sousse, Mahdia, Monastir et qu’elle s’achève demain mercredi 25 mai.

par -
0

Dans le cadre des efforts déployés pour stimuler l’investissement et soutenir la création d’entreprises notamment par les diplômés de l’enseignement supérieur, le ministère de l’Industrie et l’Agence de Promotion de l’Industrie et de l’Innovation (APII) organisent, sous le haut patronage du chef du gouvernement, Habib Essid le salon de la création d’entreprises du nord et du centre et ce les 24 et 25 mai 2016 prochains.

par -
0

Le centre de promotion des exportations, CEPEX, conduit actuellement la participation de la Tunisie au salon International de l’Agroalimentaire « SIAL Montréal » qui se déroule du 13 au 15 Avril 2016 au palais des congrès de Montréal

La Tunisie participe au salon de ‘’SIAL 2016’’ avec un pavillon national de 108 m2  et fédère 9 entreprises exportatrices des filières des conserves alimentaires, de l’huile d olive, des produits de la mer, les pates, les dattes, les boissons,  les épices, les conserves notamment les concentrés de tomates, les tomates pelées, l’harissa, les olives…

Le pavillon de la Tunisie se distingue cette année par l’aménagement d’un espace restauration offrant des menus tunisiens à base de produits des entreprises exposantes et fortement apprécié tant par les exposants tunisiens que par les visiteurs professionnels qui ont été également invités à déguster les produits exposés en plats élaborés

Présente à l’ouverture du SIAL,  Aziza Htira PDG du Cepex a qualifié cet événement de « point de repère très important », affirmant que la Tunisie  jouit d’une place importante à l’échelle des Amériques  ,Elle a ajouté que  la Tunisie   poursuit sa stratégie de diversification des débouchés extérieurs, précisant que la participation des entreprises exportatrices Tunisienne vise en particulier à « consolider les relations commerciales avec le reste du monde et établir de nouveaux contacts avec le marché étranger telles que les USA, le Canada, les pays du Moyen-Orient et les pays africains.

Pour sa part l’Ambassadeur de Tunisie à Ottawa Riadh Essid  a indiqué que le SIAL constitue la plus grande plate-forme de rencontres des acheteurs des Etats-Unis et du Canada et un passage obligé pour les professionnels intéressés par ces marchés

A noter  qu’un événement de réseautage et de mise en relations avec les partenaires canadiens sera également organisé la veille du salon par TFO Canada, le Cepex local, dans le but d’ouvrir des perspectives pour les exportations tunisiennes vers ce pays.

Le SIAL Montréal se présente comme le carrefour international incontournable des professionnels de l’agroalimentaire en Amérique du nord. Il permet aux clients du salon, tant exposants que visiteurs, de mieux suivre les rythmes et le potentiel d’affaires du marché.

par -
0
La 19e édition du salon du tourisme « MIT » se tiendra

 » La Tunisie comme plusieurs pays européens deviennent une cible pour le terrorisme et c’est pour cette raison que la crise  actuelle ne sera que provisoire et n’aura aucun effet sur la Destination Tunisie », a affirmé Afif Kchok dans une déclaration ce mercredi 6 avril 2016 à Africanmanager.
Il a en outre précisé que le tourisme jouera un rôle déterminant pour éradiquer ce phénomène tout en envoyant des messages positifs non seulement aux Tunisiens, mais aussi à nos différents partenaires.

Afif Kchok a d’autre part noté que le MIT 2016 qui a pour slogan  » le tourisme tunisien pour les Tunisiens », sera marquée pour la première de fois de la participation du Vietnam et le retour de l’Égypte et de l’Indonésie. A cela s’ajoute la participation de l’Algérie et plusieurs pays africains comme le Mali et le Cameroun.

« 160 exposants dont environ une vingtaine d’étrangers seront attendus à cette 22ème édition », a estimé Kchok, soulignant toutefois que la participation tunisienne a affiché une baisse de 40% par rapport à l’édition précédente.

Dans le même cadre, Afif Kchok a noté que parallèlement au salon, quarte autres salons auront lieu au Parc des expositions du Kram dont notamment la 4ème édition du Salon de la plaisance et des activités nautiques de Tunisie « Boat Show ».

La tenue de ces salons professionnels vient au moment où le tourisme continue à afficher un recul considérable. D’après les dernières statistiques du ministère du Tourisme, la Tunisie a enregistré une baisse de 35,1% par rapport à 2015 en termes de recettes touristiques. Le nombre des touristes a ainsi baissé de 25,2% .

par -
0

Dans le cadre de la promotion de la 62ème édition du Salon Summer Fancy Food Show qui se tiendra à New York du 26 au 28 Juin 2016 au cours duquel la Tunisie sera le pays partenaire, le programme Business Reform and Competitiveness Project (projet de réforme et de compétitivité des entreprises baptisé BRCP ) de l’agence américaine pour le développement international (Usaid Tunisia) a organisé hier mardi 2 février 2016 en collaboration avec le centre de Promotion des Exportations (CEPEX) et  le Centre Technique de l’Emballage et du Conditionnement (Packtec) un workshop  portant sur les règles de sécurité alimentaire annoncées par le gouvernement Américain en 2016

Organisé au profit des industriels ayant des activités ou des projets d’exportation de produits agroalimentaires aux Etats-Unis, le Séminaire a été animé par deux experts de la Food and Drug Administration (FDA) en direct de Washington, Kelly J. McCormick et Monsieur  Stephens Andrew et  a été  suivie par l’intervention d’une experte américaine de renommée internationale,  Marideth Sandler, portant sur : Le comportement du consommateur américain, les circuits de distribution et les acheteurs américains

Depuis 1995, le Fancy Food Show est le plus grand salon des spécialités gastronomiques de l’Amérique du  Nord.  L’évènement  réunit  plus  de  40  000  exposants  issus  de  80  pays  et  régions  proposant  260  000 produits gourmets : fromages, cafés, épices, vinaigres et huiles, pâtisseries et bien d’autres

A noter que le projet de réforme et de compétitivité des entreprises ( BRCP )accompagne les entreprises tunisiennes sélectionnées pour le programme Tuniso-Américain de coaching à l’export pour bénéficier de l’assistance du programme américain de promotion de la compétitivité et de l’emploi en Tunisie.

par -
0

La Tunisie participe au salon IFTM Top Résa 2015 qui se tient à Paris, du 29 septembre au 02 octobre 2015, avec un stand de 150 mètres carrés, misant pour la première fois sur le design et le numérique.

«Les supports de communication numérique ont remplacé pour la première fois les supports classiques afin de satisfaire les professionnels et être au diapason des exigences du marché touristique international marqué par une concurrence accrue», a déclaré, à TAP, Adel M’henni responsable relations publiques au sein de l’Office national du tourisme tunisien (ONTT).

Et d’ajouter «qu’une table tactile a été installée pour mieux promouvoir la destination Tunisie, outre un guide numérique sur l’application «Tunisie passion», une application disponible sous Android ou IOS et déclinée en 7 langues dont le chinois depuis juin dernier ».

Le stand tunisien a consacré une superficie de 20 mètres carrés aux professionnels de la Région du sud-est pour promouvoir l’île de Djerba « en tant que destination à part entière ».

Dans une déclaration, à TAP, Jalel Henchiri président de la fédération régionale de l’hôtellerie du Sud-est a souligné que «la destination et même la région est en train de disparaître à cause de la crise qui s’est aggravée par les événement 2015 ».

Pour sa part, le directeur général de l’ONTT Abdellatif Hamama a souligné que la Tunisie doit « résoudre le problème des trois « S », à savoir la sécurité, la salubrité et le service » pour remporter les défis dans le secteur du tourisme, sévèrement touché par la crise.

Il a annoncé, à ce titre, que les programmes de formation dans le domaine seront renforcés et des formations continues seront assurées pour améliorer la qualité de prestations en la matière.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Le député du bloc parlementaire Ennahdha Houcine Jaziri est d'avis que le gouvernement d’union nationale est appelé à prendre en compte les intérêts de...

AFRIQUE

0
La Commission Economique pour l’Afrique (Bureau pour l’Afrique du Nord) et le Secrétariat général de l’Union du Maghreb Arabe (UMA) ont tenu hier mardi...

SPORT