Tags Posts tagged with "Samir Bettaieb"

Samir Bettaieb

par -

Le ministre de l’Agriculture et des Ressources hydrauliques, Samir Bettaieb a annoncé, mardi, à l’ARP, qu’un projet de loi sera élaboré pour la création d’un Fonds des catastrophes naturelles avant fin mars 2017.
La création de ce fonds vise à indemniser les agriculteurs sinistrés à cause des catastrophes naturelles, a-t-il dit, ajoutant que des financements de l’ordre de 60 millions de dinars seront mobilisés pour ce fonds, dont 20 millions de dinars seront mobilisés par l’Etat et 20 MD par les agriculteurs en plus d’une participation de la communauté nationale estimée à 20MD.
Samir Bettaieb a aussi déclaré devant les députés que 25% du budget du département de l’Agriculture sera consacré au financement de projets dans les régions du nord-ouest, rappelant que 24,4% du budget du plan de développement 2016-2020 ont été consacré à ces mêmes gouvernorats.
Revenant sur le problème de l’eau, le ministre a réitéré que la Tunisie souffre d’un déficit hydrique et que les ressources en eaux dans les barrages ont chuté entre 2016 et 2017, de 1426 millions m3 à environ 700 millions m3 .

par -

Le ministre de l’Agriculture Samir Bettaieb a déclaré, lors de son intervention ce lundi, 28 novembre 2016, sur Express Fm, que le problème de la pénurie d’eau est encore présent et que le déficit du stockage de l’eau dans les barrages est de 524 millions mètre cube.

Il a par ailleurs dit avoir proposé au chef du gouvernement tous les scénarios à faire pour éviter les problèmes de carence d’eau, avant d’ajouter que le pays souffrait de sécheresse depuis 3 ans.

par -

Des sources bien informées relevant du ministère de l’Agriculture ont confié à Africanmanager ce mardi 06 août que le nouveau ministre, Samir Bettaieb, multiplie les efforts et les concertations pour que la direction générale des industries agroalimentaires soit sous sa tutelle.

Il est à rappeler que cette direction relève actuellement du ministère de l’Industrie.

par -

Le ministre de l’Agriculture Samir Bettaïeb a déclaré qu’il œuvrera à faire du secteur agricole le moteur du développement en Tunisie.
Dans une déclaration à Mosaïque Fm en marge de sa visite, ce jeudi 1er septembre 2016, dans un point de vente de moutons à Saïdia dans le gouvernorat de Manouba, il a insisté sur la nécessité de consommer des produits locaux.

Il a par ailleurs indiqué qu’à partir de la semaine prochaine, 24 points de vente du producteur au consommateur seront ouverts, sur tout le territoire tunisien, en prévision de l’Aïd Al-Idha.

par -

Le conseil central du parti Al Massar a dénoncé la campagne de dénigrement qui vise le parti et son secrétaire général, Samir Bettaieb qui vient d’être nommé ministre de l’Agriculture, des ressources hydrauliques et de la pêche.

Dans un communiqué rendu public lundi 29 août 2016, le parti a indiqué que cette campagne ne pourra ternir la réputation de Samir Taieb et de sa carrière de militant, appelant ainsi le nouveau gouvernement à révéler la vérité en ce qui concerne le dossier des assassinats politiques, à réformer l’administration, à  faire face aux barons de la contrebande et à réduire le taux de pauvreté.

par -

Al-Massar organise une manifestation culturelle et politique à l’occasion de la commémoration du 40e jour de la mort de son ancien secrétaire général Ahmed Brahim.

Cette rencontre se tiendra le 28 mai 2016, de 15h à 19h, au Palais des Congrès à Tunis, et sera une occasion pour saluer la mémoire du regretté Ahmed Brahim, ancien président d’Al-Massar.

Samir Taïeb, l’actuel secrétaire général d’Al-Massar a considéré que la mémoire d’Ahmed Brahim ne tombera jamais dans les oubliettes.

 » La mémoire d’Ahmed Brahim ne tombera jamais dans les oubliettes », a promis Samir Taïeb, l’actuel secrétaire général d’Al-Massar.

Professeur de français à l’université de Tunis, il était aussi membre du bureau national du syndicat de l’enseignement supérieur et a aussi milité au sein de l’UGTT. Après la révolution tunisienne, il a été élu, en octobre 2011, à l’Assemblée nationale constituante (ANC) pour le parti Al-Massar. Il était le seul député à avoir travaillé bénévolement à l’Assemblée, se contentant de sa prime de retraite.

Ahmed Ibrahim était membre du Parti communiste tunisien (PCT) avant de devenir premier secrétaire du mouvement de gauche Ettajdid, fondé en avril 1993.

Militant historique de la gauche tunisienne et fervent opposant à Ben Ali, Il est décédé, le 14 avril dernier, à l’âge de 70 ans, à la suite d’une longue maladie.

par -

Dans une déclaration récente à Africanmanager, le secrétaire général du parti Al Massar, Samir Bettaïeb a accusé certains partis politiques de ne pas réagir face au fléau du terrorisme qui frappe la Tunisie depuis plus de 4 ans, sous  plusieurs formes ( violence verbale, physique, culturelle…). « La volonté politique est toujours absente, les mesures concrètes aussi », a indiqué Bettaïeb, soulignant que ce se passe actuellement à Ben Guerdane est attendu sachant que les dépôts d’armes existaient depuis un bon moment.

Le député d’Al Massar a, en outre, indiqué qu’il avait réclamé depuis des années la fermeture des frontières avec la Libye pour échapper à toute menace terroriste, mais rien n’a été pris au sérieux.

Il a, par ailleurs, appelé à lutter contre le terrorisme tout en améliorant la situation sociale et économique des Tunisiens notamment ceux des régions défavorisées et poursuivre les personnes qui sont à l’origine de la propagation du terrorisme en Tunisie.

par -

Dans une déclaration ce jeudi 7 janvier 2016 à Africanmanager, le secrétaire général d’Al Massar, Samir Bettaïeb, a affirmé que le parti d’Ennahdha reste toujours le maître du jeu, soulignant que le départ du ministre des Affaires religieuses Othamane Batikh approuve que ce remaniement avait été proposé et soutenu par le parti d’Ennahdha.

Selon le secrétaire général d’Al Massar, Othamane Batikh a réussi à protéger les mosquées contre les imams nahdaouis qui ont utilisé les lieux de culte comme des tribunes politiques.

A noter que Mohamed Khalil a remplacé l’ancien ministre des Affaires religieuses Othamane Batikh.

par -
Selon la députée Al Massar et présidente adjointe chargée de la

Dans une déclaration ce jeudi 7 janvier 2016 à Africanmanager, le secrétaire général d’Al Massar, Samir Bettaïeb, a affirmé que le remaniement ministériel ne résout pas les problèmes du pays, faisant remarquer que la Tunisie a besoin aujourd’hui d’une nouvelle vision et d’un programme.

Il a, dans le même contexte, affirmé qu’il était particulièrement important de tenir le congrès de la lutte contre le terrorisme et non plus de procéder à un remaniement ministériel qui, selon lui, n’apportera rien à la Tunisie .

Sur un autre volet,  le secrétaire général d’Al Massar  a déploré l’influence grandissante du mouvement Ennahda sur les décisions importantes de l’État tunisien.

On rappelle, dans ce contexte, que le chef du gouvernement Habib Essid a annoncé hier mercredi 6 janvier  2016 un changement au niveau de son cabinet ministériel.

par -
Samir Bettaieb

Samir Bettaieb, porte-parole d’Al Massar a démenti l’information relayée par plusieurs médias selon laquelle Ahmed Ibrahim a démissionné du secrétariat général du parti.

Dans un entretien téléphonique avec Africanmanager, il a tenu à préciser qu’Ahmed Brahim a achevé son mandat et a exprimé le vœu de ne pas se présenter pour un nouveau mandat.

Sur un autre plan, notre interlocuteur a indiqué que les efforts se poursuivent pour la tenue du prochain congrès du parti qui se tiendra de 20 au 22 juin.

par -
Le porte-parole du parti Al Massar

Le porte-parole du parti Al Massar, Samir Bettaieb a affirmé ,vendredi 31 janvier , que les services de sécurité du district de Ben Arous l’ont informé qu’il était la cible d’un attentat à la voiture piégée préparée en Algérie . Les mêmes services lui ont conseillé d’être vigilant . Il a déclaré que les mesures de sécurité dont il bénéficie depuis des mois n’ont pas changé .

Il faut rappeler que Samir Bettaieb a été averti depuis le 24 avril 2013 qu’il était la cible de menaces de mort et jouit depuis d’une protection .

par -
Selon une source proche du porte-parole officiel du parti Al Maçar

Selon une source proche du porte-parole officiel du parti Al Maçar, Samir Bettaieb, les investigations dans les affaires des assassinats de Chokri Belaid et de Mohamed Brahmi, ont révélé que Samir Bettaieb était visé avant Belaid , mais que le groupe terroriste a renoncé à l’exécution de son plan pour des raisons sécuritaires.

Selon le journal Al Maghreb, Samir Bettaieb a été informé officieusement du projet de son assassinat. Il lui a été demandé par les services de sécurité de restreindre ses déplacements, au cours des prochains jours, et de garder la maison, la nuit du 31 décembre, marquant la célébration du jour de l’An.

par -
La situation des opposants demeure catastrophique au sein de l’ANC. Tel est le constat de Samir Bettaieb

La situation des opposants demeure catastrophique au sein de l’ANC. Tel est le constat de Samir Bettaieb, porte-parole du parti Al Massar lors d’un débat télévisé à la chaîne Nessma , précisant que cette situation est plus alarmante qu’avant le 25 juillet, date du meurtre de Mohamed Brahmi. « On était dans une situation de majorité et minorité. Mais, aujourd’hui on est revenu à l’ère du parti unique » a-t-il expliqué.

D’après Samir Bettaieb, si les choses ne changent pas, l’opposition serait une opposition d’opérette.

par -
Le député et porte-parole d'Al Massar

Le député et porte-parole d’Al Massar, Samir Bettaieb, a estimé ce samedi 7 septembre que «la Tunisie est parvenue à une étape où une solution doit être imposée, dans une interview accordée en marge de la commémoration des 40 jours après la mort de Mohamed Brahmi au cimetière du Jallez à Tunis. Selon Samir Bettaieb, le Front de salut national annoncera dans la soirée son plan d’action pour la nouvelle étape », selon ce qu’a rapporté la radio privée Shems. Que veut-il dire ? qui imposera cette solution ?

par -
Intervenant sur les ondes de Mosaïque Fm

Intervenant sur les ondes de Mosaïque Fm, le porte-parole d’Al Massar, Samir Bettaïeb, a affirmé que les propos de Sahbi prouvent la faiblesse politique du parti au pouvoir précisant que son coté agressif a été  présent depuis sa création

Pour rappel, Sahbi Atig a déclaré que toute personne désirant bafouer la légitimité du gouvernement serait écrasée sous les pieds.

par -
D’après des sources sécuritaires

D’après des sources sécuritaires, Samir Bettaieb, député à l’Assemblée Constituant a reçu des menaces de mort ,et ce suite à ses déclarations médiatiques.

Selon le journal « les annonces » le ministère de l’Intérieur bénéficie d’une garde rapprochée et d’une surveillance de sa maison.

par -
D’après des sources sécuritaires

D’après des sources sécuritaires, Samir Bettaieb, député à l’Assemblée Constituant a reçu des menaces de mort ,et ce suite à ses déclarations médiatiques.

Selon le journal « les annonces » le ministère de l’Intérieur bénéficie d’une garde rapprochée et d’une surveillance de sa maison.

par -
Intervenant sur Jawhra Fm

Intervenant sur Jawhra Fm, Samir Bettaieb, député et porte-parole d’Al Massar, a affirmé que tout président est appelé à unir son peuple, pas à semer la division . Moncef Marzouki, président provisoire de la République a tenu des propos « qui ne font pas honneur à son poste » , estgime Samir Bettaieb.

Evoquant la motion de retrait de confiance contre Moncef Marzouki ,signée par plusieurs députés à l’ANC, Samir Bettaieb a indiqué qu’il relève du devoir de tout député de garder un œil sur le pouvoir exécutif.

par -
Un front appelé « Front de salut » sera constitué incluant des partis politiques

Un front appelé « Front de salut » sera constitué incluant des partis politiques, des composantes de la société civile et des organisations, a annoncé à Al Jarida, Samir Bettaieb, porte-parole officiel du parti Al Maçar démocratique qui a précisé qu’il ne s’agit d’une alliance politique ou électorale, mais d’une alliance pour sauver la Tunisie des dangers de la violence politique.

L’initiative de constituer ce front qui comprendra environ 28 partis politiques et composantes de la société civile, fait suite à l’assassinat de Chokri Belaid. Y participent notamment les partis Al Joumhouri, Al Maçar, Nida Tounès, et le Front populaire.

INTERVIEW

Il confesse que l’augmentation du résultat de la BNA ne vient pas que de l’exploitation. Mais il donne des explications qui tiennent la route....

AFRIQUE

SPORT

Reseaux Sociaux