Tags Posts tagged with "services publics"

services publics

par -

Une séance de travail consacrée à la situation sécuritaire et sociale à Fernana s’est tenue, samedi, au siège du gouvernorat de Jendouba, en présence de représentants d’associations, d’organisations professionnelles et de partis politiques. A cette occasion, annonce a été faite de la création, prochainement, d’une maison des services publics à Fernana et de l’activation des projets en suspens et des conseils locaux de développement dans toutes les délégations du gouvernorat.
La maison des services publics devra abriter une agence de la Cnam (Caisse nationale d’assurance maladie), ainsi que des bureaux des Recettes des finances, de la Steg (Société tunisienne de l’électricité et du Gaz) et de la Sonede (Société nationale d’exploitation et de distribution des eaux).
S’agissant des projets en suspens, dont la promotion de l’infrastructure et l’approvisionnement en eau, les travaux devront démarrer à la fin de ce mois.
Les participants à la réunion ont évoqué les problèmes qui étaient à l’origine des protestations survenues ces derniers jours à Fernana, principalement, la marginalisation dont souffre la délégation depuis des décennies. Ils ont, cependant, condamné le blocage des routes, l’abattage des arbres et le racket des usagers de la route par des malfaiteurs qui ont profité de la situation de tension.
Le ministère public avait ordonné la semaine dernière l’ouverture d’une enquête judiciaire concernant l’affaire du jeune cafetier (39 ans) qui s’était immolé par le feu, mercredi dernier, devant la municipalité de Fernana suite à un différend avec le secrétaire général de la municipalité. Cet incident avait suscité la colère de la population et paralysé la ville durant trois jours. Le calme est revenu, samedi, jour de marché hebdomadaire qui coïncide avec l’avènement de l’Aïd El Idha.

par -

Une chose inconcevable s’est produite au Brésil, en pleine tempête sociale et politique : A quelques semaines des Jeux olympiques (ils commencent le 05 aout 2016), les caisses de l’Etat de Rio de Janeiro, où doivent se dérouler les compétitions, sont quasiment vides, au point que les autorités ne sont pas en mesure d’assurer la continuité des services publics durant la méga manifestation. Le gouverneur de l’Etat vient d’ailleurs de décréter l’état d’urgence financière pour obtenir de l’Etat fédéral des fonds. On frôle la catastrophe là…

Lee texte du décret, publié hier vendredi 17 juin dans le journal officiel de l’Etat de Rio, dit que des décisions d’urgence doivent être prises pour empêcher « une faillite totale de la gestion de la sécurité publique, de la santé, de l’éducation, des transports et de l’environnement ».

Les caisses publiques du pays sont dans une très mauvaise posture à cause de la fonte des recettes qui viennent essentiellement du pétrole. Or on sait ce qu’il en est actuellement des cours mondiaux du brut.

Le chef de l’Etat par intérim, Michel Temer, qui a fait une descente cette semaine à Rio, s’est engagé à subvenir aux besoins de Rio pour que les services publics puissent continuer de fonctionner. Un minimum quand on sait que la ville va recevoir près de 500 mille visiteurs étrangers durant les Jeux.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

Les craintes n’ont pas lieu d’être et l’Etat n’est pas au bord de la faillite, a assuré le ministre conseiller auprès du chef du...

AFRIQUE

La compagnie aérienne Air France met le paquet sur le Maroc. Dimanche 26 mars 2017, une nouvelle ligne entre les aéroports Paris-Charles-de-Gaulle et Marrakech...

SPORT