Tags Posts tagged with "sidi bou said"

sidi bou said

par -

«Voilà l’état de Sidi Bou-said cet après-midi (ndlr : Mise en ligne le 12 septembre) dans l’indifférence totale des responsables. Il faut nettoyer et imposer de grosses amendes aux pollueurs » . C’est ainsi que Hakim Mejdoub, actif sur les réseau sociaux, commentait l’état de salubrité d’un des hauts lieux du tourisme, local et international, en Tunisie, Sidi Bou-Saïd. Une séquence vidéo que devraient regarder la ministre du Tourisme et le nouveau ministre Riadh Mouakhar, dit Docteur de l’environnement, qui devrait donner l’exemple et prendre immédiatement la tête d’une urgente campagne de propreté, à commencer par des endroits aussi symboliques que Sidi Bou-Saïd.

par -

le gendre de l’ex-président Ben Ali et ancien président du club L’Espérance sportive de Tunis, Slim Chiboub, a accordé un entretien exclusif à l'émission « L’invité d’Attassia.

Dans la soirée du vendredi 20 mai 2016, le gendre de l’ex-président Ben Ali, homme d’affaires et ancien président du club L’Espérance sportive de Tunis, Slim Chiboub, a accordé un entretien exclusif à l’émission « L’invité d’Attassia » à la chaîne Attassiaa.

Interrogé sur ses ambitions politiques, Slim Chiboub a répondu qu’il n’a jamais eu l’intention d’adhérer ou de créer un parti politique quelconque.

Sur un autre volet, Chiboub a tenu à faire une confidence au peuple concernant Ben Ali, ce président qui a fait trembler les Tunisiens, disant : « Le président Ben Ali a toujours voulu du bien au pays. Il a sérieusement pensé quitter le pouvoir en 2002, mais certains de ses acolytes n’ont pas souhaité son départ et lui avaient fait changer d’avis. »

Prié de confirmer le pillage de son domicile à Sidi Bou Saïd par l’épouse d’un ancien ministre dans le gouvernement de la troïka, slim Chiboub a assuré qu’il détient des photos, qu’il a remis aux mains de la justice, montrant cette dame en flagrant délit de pillage.

Le journaliste Jourchi, a demandé s’il s’agissait de l’épouse de Tarak Dhiab, ministre de la Jeunesse et des Sports d’alors, M. Chiboub a préféré garder je silence, sans en dire plus sur le rapport tendu entre lui et M. Dhiab.

Interrogé s’il prenait part aux décision prises par la présidence ou par le gouvernement, le gendre de Ben Ali a assuré qu’il n’a jamais assumé de hautes responsabilité au sein de l’État reconnaissant, toutefois, avoir profité de certaines faveurs de par sa relation avec le président, tout rejetant toute accusation de détournement des deniers publics ou de crime contre le peuple tunisien.

 

par -
Sidi Bou Saïd a été classé le 13ème village le plus charmant au monde par le site WhenOnearth.net

Sidi Bou Saïd a été classé le 13ème village le plus charmant au monde par le site WhenOnearth.net, un magazine de voyage qui met en relief les plus belles places à voir ou les meilleures choses à faire en visitant la terre.

Sidi Bou Saïd devance Bibury (Angleterre), Cinque Terre (Italie) et Giethoorn (Pays-Bas).

La première place du classement est été décernée à Colmar (France), suivie de Juzcar (Espagne) , du village des Shtroumpfs, et d’Alberobello (Italie).

par -
Le mausolée de Sidi Bou Said

Le mausolée de Sidi Bou Saïd, sera de nouveau ouvert le lundi 04 novembre 2013, après la fin des travaux de restauration et d’aménagement, suite à l’incendie qui a ravagé une partie de l’édifice, le 12 janvier 2013. C’est ce qu’a annoncé Raouf Dakhlaoui, président de la délégation spéciale de Sidi Bou Saïd, lors d’un point de presse organisé, vendredi, au mausolée Sidi Bou Saïd El Béji,

par -
Une aide de 10.000 DT sera octroyée par l’ambassade de France à Tunis

Une aide de 10.000 DT sera octroyée par l’ambassade de France à Tunis, au projet de restauration du mausolée de Sidi Bou Saïd, incendié dans la soirée du 12 janvier. La décision a été prise suite à la visite de François Gouyette, ambassadeur de France en Tunisie, à cet endroit le 22 janvier 2013.

En effet, la restauration mausolée de Sidi Bou Saïd, entamée dès le lendemain du sinistre, devrait être achevée pour les festivités religieuses du Mouled, le 24 janvier prochain.

Au delà de ce site symbolique, l’Institut français de Tunisie (IFT) souhaite réfléchir avec les partenaires tunisiens aux moyens de restaurer d’autres sanctuaires dégradés, notamment dans les petites communes éloignées des circuits touristiques qui n’ont pas les moyens financiers pour faire face aux travaux.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

Les craintes n’ont pas lieu d’être et l’Etat n’est pas au bord de la faillite, a assuré le ministre conseiller auprès du chef du...

AFRIQUE

SPORT