Tags Posts tagged with "sidi bouzid"

sidi bouzid

par -

Une étude, faite par le Centre tunisien de recherches sur le terrorisme sur la base de dossiers de justice de mille individus jugés pour terrorisme entre 2011 et 2015, a clairement démontré le rôle central de l’organisation Ansar al-Charia dans le recrutement jihadiste en Tunisie, rapporte le site de la radio française RFI. Selon cette même étude, «toutes les régions tunisiennes sont touchées [Ndlr : Par le recrutement], Tunis en tête, d’où viennent 18% des terroristes, et Sidi Bouzid, berceau de la révolution, 14%». La même étude a mis en évidence le rôle des réseaux sociaux dans ce recrutement massif de Djihadistes tunisiens qui se sont, pour ce faire, «approprié des centaines de mosquées qui servent de lieu d’endoctrinement».

 

par -

Un groupe du personnel et des agents du commissariat régional des affaires de la femme et de la famille à Sidi Bouzid ont observé lundi, un sit-in pour revendiquer la nomination d’un commissaire régional et régulariser la situation professionnelle de certains employés, rapporte l’agence Tap.

Selon Salah Lefi, secrétaire général du syndicat de base de la jeunesse et de l’enfance à Sidi Bouzid, ce sit-in intervient après constatation de différentes lacunes nuisibles au bon déroulement du travail au commissariat. Parmi les revendications figurent notamment la désignation de chefs de service, l’accélération de publication d’un décret relatif à la baisse du nombre d’heures de travail ainsi que la régularisation de la situation professionnelle des agents recrutés.

par -

8 hommes armés et cagoulés ont fait irruption, dans la nuit du dimanche 29 janvier 2017, dans trois maisons situées dans la région montagneuse de Tallet Souassi de la délégation de Jelma dans le gouvernorat de Sidi Bouzid, rapporte Shems Fm.

Les assaillants ont pris les provisions et les couvertures sans toucher aux habitants. Ils ont par la suite disparu en allant du côté de la montagne de Mghila, indique la même source.

par -

Une quinzaine d’individus, selon une correspondance régionale, aurait ce matin investi le bureau régional de la douane à Sidi Bouzid. Ces individus, en fait des contrebandiers dont les marchandises et les véhicules avaient été auparavant confisqués par les services régionaux de la douane, essayaient de récupérer leurs véhicules.

La requête des contrebandiers aurait été, selon nos informations, traitée de manière sécuritaire, les forces de l’ordre étant intervenues pour disperser les protestataires contre l’application de la loi.

par -

Des mouvements de protestation ont eu lieu, dimanche soir, dans des quartiers de la ville de Sidi Bouzid et de la délégation de Meknassi. Des protestataires ont mis le feu à des pneus et ont bloqué les voies principales de la ville, a constaté le correspondant de la TAP dans la région précisant que les forces sécuritaires ont été contraintes de faire usage de gaz lacrymogènes pour disperser les groupes de manifestants.
 » L’usage excessif du gaz lacrymogène  » a provoqué un état d’étouffement chez un jeune qui a été admis en premier lieu à l’hôpital régional de Sid Bouzid et transféré par la suite à un hôpital universitaire à Sfax.
Ces mouvements ont été précédés par d’autres protestations, sit-in, et marches en plus d’une désobéissance civile décrétée depuis le 30 décembre dernier à Meknassi, et une grève générale organisée jeudi dernier pour revendiquer le droit au développement et à l’emploi.

par -

Un jeune originaire de Hay Fraijia à Sidi Bouzid a été blessé à la tête lors des affrontements qui ont eu lieu dans la nuit du dimanche 15 janvier 2017 entre les habitants de Sidi Bouzid et les forces de l’ordre, rapporte Mosaïque Fm.

Le jeune blessé a été transporté à l’hôpital régional de Sidi Bouzid dans un premier lieu avant d’être transféré au centre hospitalo-universitaire de Sfax, indique la même source.

par -

L’Union régionale du travail (URT) à Sidi Bouzid a exigé le départ du gouverneur de la région. Intervenant sur Mosaïque fm, le secrétaire général de l’union, Lazhar Gammoudi, a justifié cette demande par l’incapacité de ce responsable à rendre service à la région. Selon la même source, cette demande a été évoquée lors d’un conseil régional qui a eu lieu ce vendredi au gouvernorat de Sidi Bouzid, en présence des ministres des Affaires sociales et de l’Investissement.

par -

Une grève générale a été observée, aujourd’hui, jeudi 12 janvier 2017, dans la délégation de Meknassi du gouvernorat de Sidi Bouzid. Tous les commerces et les établissements publics ont été fermés à l’exception de l’hôpital régional et pharmacies, rapporte Mosaïque Fm.

Cette grève vient en réponse à l’appel de l’UGTT et une marche est prévue pour revendiquer le droit  au développement et à l’emploi, et sera suivie par  un rassemblement devant le siège du gouvernorat de Sidi Bouzid.

par -

A partir de ce début de semaine, des aides sociales sont distribuées à 80 familles des zones montagneuses, exposées à des vagues de froid, dans la délégation de Jelma (gouvernorat de Sidi Bouzid).
Selon le délégué de Jelma, Zied Daâloul, ces aides destinées aux familles des localités de Selta, Lazireg, Zoghmar et Baten Laghzel nord, comportent 100 couvertures de laine, 10 matelas, 600 kg de denrées alimentaires et 190 paires de chaussures, ainsi que des vêtements.
« Une deuxième tranche d’aides sociales est réservée à d’autres familles dans des quartiers populaires et localités de Jelma », a-t-il ajouté.

par -

Le programme d’appui aux conseils régionaux dans le domaine de gouvernance et de développement régional a été lancé lundi lors d’un atelier de travail tenu au siège du gouvernorat de Sidi Bouzid.
Le gouverneur de la région, Mourad Mahjoubi, a indiqué que cet atelier s’inscrit dans le cadre de l’appui apporté aux conseils régionaux en matière de gouvernance pour le développement régional élaboré par l’Agence Allemande de coopération technique en partenariat avec les ministères des affaires locales, de l’environnement et de développement, dans le but de consolider les travaux du conseil régional en toute transparence et pour enraciner le dialogue et la concertation avec la société civile et déterminer les mécanismes permettant de prendre la meilleure décision.
Selon Ali Abaab, expert auprès de l’Agence allemande, ce programme (du mois de janvier 2017 – juin 2018) concernera également 6 autres gouvernorats.
L’atelier a été une occasion pour passer en revu le processus de développement dans le gouvernorat de Sidi Bouzid.
A ce propos, le directeur régional de développement, Abdelaziz Rezgui, a mis en relief les caractéristiques la région dont la situation géographique et la diversification du produit agricole qui pourraient attirer l’investisseur à condition de surmonter certaines entraves. Il a signalé par la même occasion que 1608 projets programmés au profit du gouvernorat de Sidi Bouzid dans différents secteurs avec une enveloppe de 1238 millions de dinars dont 892 projets ont été déjà réalisés.

par -

Cinq (5) personnes ont trouvé la mort et une autre a été blessée, dimanche, 18 décembre 2016, à la suite de la collision entre deux voitures sur la route reliant la délégation de Lassouda et Fayedh à Sidi Bouzid, ont annoncé des sources sécuritaires à l’agence Tap.

« L’accident est survenu à cause d’un dépassement interdit », ont indiqué les mêmes sources, soulignant que la personne blessée a été transférée à l’hôpital régional de Sidi Bouzid.

par -

Les préparatifs pour la célébration du sixième festival de la révolution du 17 décembre 2010 pour la liberté et la dignité, ont été au centre de la réunion tenue, mercredi, au siège du gouvernorat de Sidi Bouzid, en présence des membres du comité d’organisation et des représentants des corps sécuritaires, des associations et organisations nationales.
Le gouverneur de Sidi Bouzid Mourad Mahjoubi a indiqué que les préparatifs ont démarré depuis le mois de juillet dernier avec la préservation du budget, le renforcement des campagnes de propreté et l’envoi des invitations aux hôtes du festival.
De son coté le directeur du festival Nejib kouka a affirmé qu’à partir de cette édition, placée sous le thème  » 17 décembre et les revendications des Tunisiens « , le festival est devenu international, ajoutant que l’augmentation du budget alloué au festival par le ministère de la culture permettra d’enrichir et de diversifier son programme.
Le festival comprendra notamment des conférences et colloques à caractère culturel et économique, des expositions artistiques et de photographie, des spectacles de musique et de danse contemporaine et folklorique, des programmes d’animation ainsi qu’un marathon.
Ces activités, qui seront entamées à partir du 14 décembre dans plusieurs délégations tels que Sidi Bouzid, Meknassi, Jelma, Regueb et Menzel Bouzaiene, vont être assurées par des troupes de Tunisie, Palestine et Syrie.

par -

-« La presse régionale en Tunisie entre le vécu et les aspirations » a été le thème d’un séminaire tenu, samedi, à l’initiative de l’association « jiran el kamar pour la culture et l’information » au complexe de la jeunesse 17 décembre, à Sidi Bouzid, dans le cadre de la troisième édition du salon « El kamar etthakafi » avec la participation de plusieurs directeurs et propriétaires de journaux régionaux.
Plusieurs interventions portant sur « les causes du recul de la presse régionale écrite en Tunisie » et « les contenus culturels de la presse régionale » ont été présentées à cette occasion. Le chercheur Mohamed Néjib El Héni a fait savoir que la presse régionale en Tunisie est passée par plusieurs phases ayant démarré depuis l’ère coloniale avec la diffusion de 148 publications dont ne restent que six.
El Héni a évoqué certaines de ces publications, telle que « le Miroir du Centre » parue à Sidi Bouzid depuis 1981 ainsi que d’autres titres dont le nombre a atteint environ 479 revues et publications, parmi lesquelles « Ethkafa wel Ilhem »,  » Miraat El Wassat », « Sada Essahra » ou l’écho du Sahara », « Kairouan », « El Hanaya », « Sabra », « El Maarif wel Founoun », « El Mebaheth » et « Ecchebab » ou « la jeunesse », indiquant que la plupart de ces publications ne paraissent plus en raison de difficultés matérielles, à part quelques unes d’entre elles.
Le chercheur a évoqué la contribution de cette catégorie de journaux et publications à la défense de plusieurs causes nationales, sociales, politiques et culturelles, outre la mobilisation de plusieurs personalités du monde de la culture.
Sadok Cherif propriétaire de la revue « El Ikhla » et Mahmoud Horchani détenteur de la revue « le Miroir du Centre » ont présenté leurs publications et les principales difficultés auxquelles elles ont fait face, essentiellement le manque de ressources financières.
Ils se sont arrêtés sur les problématiques entravant la publication de ces revues, dont celles financières auxquels la plupart d’entre elles sont confrontées, ainsi que leur interdiction de la publicité publique, le manque de subventions par les entreprises économiques, l’augmentation du coût de l’impression et de la distribution, le peu d’intérêt qui leur est accordé et l’impact des nouvelles technologies influant sur l’engouement pour l’achat de revues.
Les deux intervenants ont appelé le ministère de la culture à octroyer des subventions spécifiques pour la production et à augmenter les achats de ces publications par les commissariats régionaux à la culture et le ministère.
Le séminaire a, par ailleurs, fourni l’occasion de connaître plusieurs expériences dans le domaine de la presse régionale, à l’instar de celles de Lakhdhar Souid, journaliste fondateur de « Chams » à Gafsa » et Rabeh El Fajari de Radio Monastir qui ont mis l’accent sur l’importance du rôle de ces tribunes, lesquelles ont dépassé le cadre local pour s’étendre hors des frontières, ont rapporté les différentes préoccupations et fait connaître les évènements, habitudes et traditions locales.
Une exposition documentaire sur les revues et journaux régionaux comportant les premiers numéros des revues régionales publiées en Tunisie, dont « El Ilhem », première revue littéraire féminine publiée en 1955, « El Oouaiy » ou « la conscience », parue en 1980 à Sidi Bouzid, « El Michaal », éditée à Tataouine en 1980 et « El Kalem » de Sfax en 1975 et « Taadhoud wa Thakafa », parue, à Tunis en 1965, a été organisée à l’occasion de ce séminaire.

par -

Un projet de création de sept centres de traitement des déchets à Sidi Bouzid est en phase d’étude, alors que le projet de création de deux autres centres respectivement à Ouled Hafouz et Sabela a été rejeté, selon un document publié par l’Agence Nationale de Gestion des Déchets (ANGD), en présence des députés de Sidi Bouzid au conseil des représentants du peuple et le président de l’agence.
Selon ce document qui a été présenté au cours d’une séance de travail hier mercredi, au siège de l’agence, consacrée à l’avancement des projets des centres de transformation des déchets, en présence des députés de la région et du PDG de l’agence, les premières études de création des centres à Bir El Hafey et Meknassi, Jelma et Sidi Ali Ben Oun ont été approuvées dans l’attente de la modification de la nature juridique du terrain.
S’agissant du projet de création d’un centre de traitement à Sidi Bouzid sur un terrain industriel de 1 hectare inclus dans le plan d’aménagement, des propositions ont été émises afin qu’il soit mis à la disposition des services municipaux.
A noter que des mouvements de protestation ont été menés au centre ville de Sidi Bouzid et Menzel Bouzayene pour l’élimination des dépotoirs vu qu’elles portent atteinte à la santé et l’environnement.
La députée de Sidi Bouzid, Abir Ebdelli a fait savoir qu’un conseil régional portant sur les centres de traitement sera organisé prochainement à Sidi Bouzid, en présence des parties concernées.

par -

Deux cents personnes ont bénéficié du programme spécifique de logement social dans le gouvernorat de Sidi Bouzid, dans l’attente du parachèvement des travaux des logements restants, a indiqué Hedfi Boularès, directeur régional de l’équipement à Sidi Bouzid.
Il a rappelé, à la correspondante de la TAP dans la région, que ce programme a démarré en 2012 et consiste à démolir, remplacer ou réhabiliter les logements rudimentaires, sachant que 800 logements bénéficieront de ce programme outre la sélection des bénéficiaires sur le plan régional et national.
Hedfi Boularès a fait savoir que le nombre total des bénéficiaires s’élève à 427 ajoutant que 14 tranches ont été déjà réalisées.
Les travaux des 4 dernières tranches (56 logements) ont atteint un taux d’avancement de 30 et pc et seront achevés dans un délai de trois mois. Par ailleurs, trois autres terrains à Sidi Bouzid (2) et Mezouna ville (1) seront exploités dans le cadre du programme du logement social initié par l’Agence de l’Aménagement et de la Rénovation Urbaine relevant du ministère de l’Equipement. Des logements sont en cours de réalisation à cité El Amal à Sidi Bouzid (178) et Mezouna (35), outre un terrain à Sidi Bouzid ville dédié à la construction de 74 logements.
D’autres demandes sont en cours d’examen avec la possibilité de construction de logements supplémentaires moyennant une enveloppe de plus de 1,8 million de dinars.

par -

Une enveloppe de 490 millions de dinars sera allouée aux interventions sociales dans les régions les plus démunies en 2017, a affirmé dimanche, 13 novembre 2016, le ministre des Affaires sociales, Mohamed Trabelsi, en déplacement à Sidi Bouzid à l’occasion de la fête nationale de l’arbre.

« Le ministère œuvre à réduire les poches de pauvreté et à intervenir dans les régions touchées, en fournissant aux citoyens des services de proximité, notamment les services sociaux et les établissements éducatifs et de santé », a-t-il indiqué.
Une cérémonie a été organisée en présence du ministre, au collège « el-Khcham » dans la délégation de Saïda, à Sidi Bouzid, au cours de laquelle des arbres ont été plantés dans la cour de l’école.
Le ministre a mis l’accent sur l’importance d’inculquer aux jeunes la valeur de la terre et la préservation de l’environnement. Il a, également, pris connaissance de l’avancement du programme d’arborisation dans toute la région.

par -

Les cours ont été suspendus, ce mardi 8 novembre 2016, au lycée secondaire Regueb, au gouvernorat de Sidi Bouzid, à cause d’une grève d’une journée effectuée par les professeurs.

Selon Jawhara Fm, les professeurs ont protesté suite à une dispute éclatée hier, lundi 7 novembre 2016, entre un lycéen et un professeur de français.

par -

Le gouverneur de Sidi Bouzid a décidé de fermer 7 mosquées dans la région, a indiqué lundi Sami El Ghabi, premier délégué du gouvernorat de Sidi Bouzid.
Ces décisions de fermeture ont été prises après la constatation que l’exploitation de ces lieux n’est pas conforme aux dispositions légales en vigueur, a précisé la même source au correspondant de la TAP dans la région. Il s’agit de 02 mosquées à Sidi Ali Ben Aoun, 02 mosquées à Sidi Bouzid-Est, 02 mosquées à Sidi Bouzid-Ouest et 01 mosquée à Regueb, a ajouté la même source.

par -

Des diplômés sans emploi et des membres de la société civile ont effectué, mardi, à Sidi Bouzid une marche de soutien et de solidarité avec Jamel Saghrouni, et Khaled Baccari, deux activistes de la société civile poursuivis en justice, suite à la publication d’un statut sur les réseaux sociaux, dans lequel, ils ont évoqué une suspicion de corruption dans la région.
Au cours de cette marche qui a démarré devant le siège du gouvernorat de Sidi Bouzid en direction du tribunal de première instance de la région, des slogans ont été scandés contre la corruption et la répression de la liberté d’expression.
Les protestataires ont appelé le gouvernement à résoudre les problèmes du chômage et du développement régional, à lutter contre la corruption dans les administrations, et à assurer une protection aux individus qui contribuent à la lutte contre la corruption

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

Dans une interview exclusive accordée à Africanmanager, le PDG de la Poste Tunisienne, Moez Chakchouk, a mis l’accent sur les efforts fournis par l’entreprise pour...

AFRIQUE

Le Président de la République française, François Hollande, s’est entretenu avec M. Macky Salle, Président de la République du Sénégal, dans le cadre d’un...