Tags Posts tagged with "Sidi_Bouzid"

Sidi_Bouzid

par -

Des groupes de jeunes dans les délégations de Regueb, Meknassi, Jelma et Bir Lahfay, ont poursuivi, dans la nuit de jeudi à vendredi, leur mouvement de protestation pour revendiquer le droit au développement et à l’emploi. Dans la délégation de Jelma, les protestataires ont bloqué la route nationale n3, et à Meknassi les forces de l’ordre ont fait usage de gaz lacrymogène pour disperser les manifestants qui attaquaient avec des jets de pierres. A Regueb, des groupes de protestataires ont mis le feu à des pneus à la place du martyr provoquant une perturbation de la circulation au niveau de la route reliant les délégations de Regueb et de Saiida. La coordination régionale du Front populaire à Sidi Bouzid, a appelé, dans un communiqué, les forces
sécuritaires et militaires à assurer la protection des établissements publics et privés, tout en affirmant que le
mouvement de protestation pacifique est un droit garanti par la constitution.
Le Front Populaire a condamné dans ce même communiqué les actes, de violence et de pillage perpétrés lors des mouvements de protestation.
Le Front populaire appelle, dans ce même ordre d’idées, le gouvernement à assumer sa responsabilité face à la détérioration de la situation générale, qui selon le communiqué, est le résultat d’un échec du processus de développement adopté.

TAP

par -

L’avant-cour du siège du gouvernement de Sidi Bouzid ainsi que les ruelles environnantes connaissent actuellement des affrontements entre les agents sécuritaires et les protestataires, rapporte l’agence Tap.

Les routes ont été bloquées par des roues en caoutchouc brûlées et des poubelles.

Les manifestants ont attaqué les policiers à coups de pierres ce qui les a obligé à répliquer en utilisant du gaz lacrymogène.

par -

Un climat de tension règne depuis mercredi, 20H00, dans les délégations de Regueb, Meknassi, Menzel Bouzaiene et Mazouna (gouvernorat de Sidi Bouzid) où plusieurs manifestants ont bloqué les routes et brûlé des pneus, réclament l’emploi et le développement, notamment après les décisions annoncées au profit de Kasserine et des régions concernées par la discrimination positive.
A Regueb, des protestataires ont lancé des pierres sur le poste de police et brûlé une voiture administrative. A Meknassi, les forces de l’ordre ont fait usage de gaz lacrymogène pour disperser les manifestants qui ont répliqué par des jets de pierres. A Mazouna et Menzel Bouzaiene, les protestataires ont brûlé des pneus, revendiquant la généralisation des décisions annoncées au profit du gouvernorat de Kasserine à toutes les délégations de Sidi Bouzid. Dans la  journée, des chômeurs et des ouvriers de chantiers ont fait dégager le délégué de Mazouna.

TAP

INTERVIEW

Il confesse que l’augmentation du résultat de la BNA ne vient pas que de l’exploitation. Mais il donne des explications qui tiennent la route....

AFRIQUE

Le groupe libyen Ansar Asharia, classé comme organisation terroriste par l’ONU et les Etats-Unis, a annoncé samedi soir sa «dissolution», dans un communiqué publié...

SPORT

Reseaux Sociaux