Tags Posts tagged with "Simpar"

Simpar

par -
0

Un début de matinée dans le vert pour le marché boursier tunisien où le Tunindex grimpe de 0,14% à hauteur de 552.31 points dans un volume total de 2,609 Millions de dinars (MD), selon Mena capital partners (MCP).
Une enveloppe de 1, 367 MD a été drainée par EUROCYCLE qui s’apprécie de 0, 32% à 43D, suivie par SAH qui gagne 1% à 13,10 D dans un volume total de 0,716D.
A la hausse, AETEC gagne 2,12% à 0,96D suivie par TELNET et CARTHAGE CEMENT qui enregistre une performance respective de 2,07% et 2, 06% à 3,45 D et 2, 47 D.
Dans le rouge, SOTRAPIL chute de 2,98% à 9,10 D, tout comme UADH et SIMPAR qui affichent une baisse de 2,50% et 2,32% à 3, 90 D et 42D.

par -
0

La société immobilière SIMPAR, société mère du groupe immobilier de la Banque Nationale Agricole (BNA), a pris part au salon de l’immobilier « Soukna Expo », qui a ouvert ses portes hier jeudi 6 octobre à l’UTICA et se poursuivra jusqu’au 9 octobre courant. « C’est la deuxième participation de la SIMPAR après celle de 2015, année de la première édition « Soukna Expo ». « Nouer des contacts avec des banquiers, des assureurs et des décideurs du secteur, rechercher de nouveaux partenariats et faire la promotion des produits sont les principaux objectifs de la SIMPAR ». C’est ce qu’a confié à Africanmanager la directrice commerciale de la société, Lamia Brahem.

Interrogée sur les nouveautés et les grands chantiers de la société, la directrice commerciale de la SIMPAR a indiqué qu’une remise exceptionnelle de 5% sera accordée pour toute acquisition durant la période du salon, soit une période de 4 jours.

En outre, la responsable a annoncé l’achèvement de deux nouveaux grands projets. Le premier concerne la résidence « La Couronne », située à Ennacer 2. Elle abrite 24 logements de type S+2, S+3 et S+4 dotés d’équipements modernes. La résidence bénéficie d’un emplacement idéal par rapport aux différentes infrastructures : écoles, grandes surfaces, banques, cliniques et centres de loisir.

Le PV de récolement relatif à cette résidence a été obtenu le 30 septembre dernier et les logements sont actuellement prêts à être vendus. « C’est une résidence de très haut standing. Les appartements ont été conçus pour une catégorie de la société bien déterminée », a-t-elle expliqué.

L’autre projet concerne une résidence située à la Marsa et baptisée « Les Mimosas ». Cette résidence sera prête à la fin de l’année 2016 ou au début de l’année 2017. C’est un ensemble immobilier de haut standing, situé au niveau de la route de Gammarth. Il est proche des divers équipements commerciaux et scolaires. Il abrite trois immeubles de type R+2 qui desservent 17 appartements, deux Duplex et 8 commerces. Il est doté d’un parking au sous-sol de 28 places et de 16 celliers.

Lamia Brahem a, sous un autre angle, annoncé que 4 autres nouveaux projets sont en cours de construction dont deux résidences à El Mourouj, un aux Jardins de Carthage et un autre à El Menzah 9.

par -
0

Au cours de l’exercice 2015, la Simpar qui est une société immobilière filiale de la BNA et cotée en bourse, a fait l’objet d’une vérification approfondie de sa situation fiscale au titre des exercices 2011, 2012, 2013 et 2014. Les résultats de cette vérification approfondie ont été notifiés à la Simpar le 3 décembre 2015 ; l’administration fiscale réclame le paiement d’un montant global de 431 180 DT (dont 314 437 DT en principal).

En application des dispositions des articles 44 et 45 du code des droits et procédures fiscaux, la Simpar a répondu dans le délai légal à cette notification en contestant la majorité des chefs de redressement. En avril 2016, la Simpar a été informée, par écrit, par l’Administration fiscale de sa position quant au maintien des chefs de redressement invoqués au niveau des résultats de la vérification approfondie notifiés en date du 3 décembre 2015. Cependant, par prudence, une provision pour risque fiscal a été constituée pour le montant du redressement en principal (soit 341 437 DT). Les pénalités fiscales et les intérêts de retard totalisant la somme de 116 743 DT, n’ont pas été pris en considération dans le calcul de ladite provision du fait que la Simpar compte bénéficier de l’amnistie prévue par l’article 66 de la loi de finances pour la gestion 2016.

Par ailleurs, les états financiers intermédiaires de la Société Immobilière et de Participations couvrant la période allant du 1er janvier au 30 juin 2016, et qui font apparaitre un résultat bénéficiaire et des capitaux propres respectivement de 1.316.941 DT et 42.444.394 DT.

par -
0

1-    Les Réalisations de la société SIMPAR pour le premier semestre 2016
Face au contexte économique du secteur de la promotion Immobilière en Tunisie décrit ci-dessus, l’activité de la société a été marquée sur les six premiers mois de l’année 2016 par :

–    La consolidation de son stock foncier par l’acquisition d’un nouveau terrain de superficie 2100 m² sis aux Berges du lac de Tunis pour un montant de 7,35 MD. Cette opération intervient dans un contexte de rareté de terrains constructibles particulièrement dans les zones les plus convoitées et une rude concurrence pour les rares lots encore disponibles et permettrait à la société de consolider sa place dans le segment de l’immobilier de très haut de gamme.
–    Obtention du procès verbal de récolement du bloc « D » du  projet résidentiel « GALAXIE  » sis à Raoued.
–    Obtention des permis de bâtir pour les terrains HSC 5 et HSC 9+10 Chotrana 1 et EHC 25 El mourouj 5.

2-    Analyse des principaux indicateurs financiers de la SIMPAR durant le deuxième trimestre 2016 :
2.1- Evolution des Revenus
La société a réalisé des revenus de 3,4MD durant le deuxième trimestre 2016, soit une hausse de 9 % par rapport au deuxième trimestre 2015. Cette hausse provient essentiellement de l’évolution du chiffre d’affaires, liée à la vente de logements qui est passé de 1.994 MD durant le deuxième trimestre 2015 à 2.195 MD durant le deuxième trimestre 2016. Le chiffre d’affaires relatif au commerce qui a évolué de 366% pour la même période.
Cependant, les revenus cumulés de la société au 30/06/2016 ont connu une baisse de 8% par rapport à ceux du 30/06/2015 (de 6.19 MD à 5.71 MD), principalement du fait de la chute de l’immobilier résidentiel de 4.697 MD à  3.70 MD, soit un recul de 21%.                                                              .

Néanmoins, l’évolution du stock en cours et du stock de terrains à bâtir laisse entrevoir une évolution importante du chiffre d’affaires durant les prochaines années et qui sera perceptible dès la fin de l’exercice en cours avec l’achèvement prévu des projets EHC 69 à Ennaser 2 et celui de la Marsa.

2.2- Valeur Ajoutée Brute
La valeur ajoutée Brute au 30/06/2016 a connu une évolution de 32% par rapport à celle du 30/06/2015, passant de 2.096.196 DT à 2.773.829 DT et cela malgré la baisse du chiffre d’affaires.
Ainsi, le taux de la marge brute a augmenté passant de 41% à 63% entre juin 2015 et juin 2016.
Le stock a enregistré  une augmentation de 34% au 30 juin 2016 par rapport à la même période de l’année 2015.
Cette augmentation est due à l’acquisition d’un  nouveau terrain de superficie 2100 m² sis aux Berges du lac du Tunis pour un montant de 7,35 MD.

Le premier semestre 2016  a été marqué par l’obtention des permis de bâtir pour les terrains HSC 5 et HSC 9+10 Chotrana 1 et EHC 25 El mourouj5.
En effet, grâce la politique de consolidation du stock foncier de la société, les projets en cours ont évolué de 32%. Une nouvelle gestion du lancement des projets immobiliers permettra une récurrence et une stabilité des revenus. L’impact positif sur les perspectives futures de la société sera perceptible dans un avenir proche.
Les charges d’exploitation ont évolué parallèlement à l’évolution des projets en cours de réalisation et en cours d’étude atteignant 5,3 MD au 30/06/2016 contre 2,4 M DT au 30/06/2015.

2.3- Excédent Brut d’exploitation
La progression de la valeur ajoutée brute au 30/06/2016 a été accompagnée par une croissance de l’Excèdent Brut d’Exploitation de près de 10% par rapport à celui du 30/06/2015. L’EBE à fin juin 2016 s’élève à 1.741.723 DT contre 1.578.188 DT au cours de la même période 2015.
2.4- Titres de participations

La société a réalisé des revenus des titres de participations de 1,148 MD durant le deuxième trimestre 2016, soit une hausse de 9 % par rapport au deuxième trimestre 2015.

par -
0

La société immobilière et de participations SIMPAR a tenu vendredi 24 juin 2016 son Assemblée Générale Ordinaire (AGO) où elle a présenté les résultats du groupe au titre de l’année 2015 ainsi que ses perspectives de développement pour les années prochaines. Lors de cette rencontre qui a eu lieu à l’Institut Arabe des Chefs d’entreprise (IACE), Mohamed Sofiène Chaouachi, directeur général de la société a fait savoir que l’année 2015 a été exeptionnelle pour Simpar vu l’instabilité politique et sociale qui a caractérisé cette période suite notamment aux attentats terroristes qui ont affaibli l’économie nationale en général. « C’est à cause de ces événements que plusieurs intentions d’achat de biens immobiliers avaient été annulées.

Le directeur général de la Simpar a toutefois indiqué que bien que 015 ait été une année difficie à tous les niveaux, elle a été une année charnière et bonne pour le groupe. Au cours de ce exercice, a-t-il dit, la société a poursuivi sa stratégie d’achat de terrains pour la construction de biens immobiliers. Au 31 décembre 2015, le stock de la société en terrains représente une superficie totale de 82,9 mille mètres carrés avec une valeur totale estimée à 33 millions de dinars. S’y ajoutent les terrains déjà bâtis et transformés en biens immobiliers ou en cours de construction. Ce stock de terrains permettra la construction de 160 mille mètres carrés de biens immobiliers, soit l’équivalent de 9 ans d’activités de la société.

Il a dans le même contexte indiqué que la Simpar œuvre également à renforcer son stock de terrains durant les prochaines années, et ce dans le but d’étre en ligne avec le chiffre d’affaires fixé dans le business plan de la société. En effet, le nombre de projets qui sont en cours d’étude ont atteint à fin 2015, 11 projets.

Durant cette même année, la Simpar a pu obtenir une autorisation pour la construction de logements sur le lot EHCI (Mourouj 6). Les projets qui sont en cours de construction ont toutefois atteint le chiffre de trois à Ennasr II (HSC69), La Marsa (route de Gammarth) et El Mourouj 6 (EHC18).

Le directeur général de la Simpar a précisé qu’au 31 décembre 2015, le chiffre d’affaires de la société a atteint 13.045 millions de dinars, enregistrant ainsi une baisse de 49.4% par rapport à l’année 2014 (25.7MD).
Les bénéfices nets de la société se sont élevés à 2.877 millions de dinars contre 5.013 MD en 2014, enregsitrant une baisse de 42.6%, soit 2.2 Millions de dinars.

S’agissant des perspectives, il a été indiqué que la société table sur un chiffre d’affaires annuel de l’ordre de 27,6 million de dinars et des bénéfices avoisinant annuellement les 3 millions de dinars durant la période 2016-2020. La SIMPAR poursuivra ainsi ses efforts en matiére de recherche de terrains à bâtir et d’innovation dans le domaine de l’immobilier et des matiériaux de construction.

par -
0
Mohamed Sofiane Chaouachi a été nommé PDG de la SIMPAR en remplacement de Moncef Kooli qui a atteint

Le chiffre d’affaires prévisionnel de la société de promotion immobilière filiale de la BNA, la Simpar pour le premier trimestre 2016, est déjà atteint à 105%, dont 2,2 MDT de ventes fermes. Les promesses de vente fermes au 31 mars 2016 s’élèvent à 2,687 500 MDT. La Simpar signale aussi l’obtention du permis de bâtir pour le terrain HSC 5 Chotrana I, l’obtention du procès-verbal de récolement du bloc « D » du projet résidentiel « GALAXIE  » sis à Raoued.

La Simpar a enfin et surtout renforcé, au cours du 1er trimestre 2016, son stock de terrains à bâtir par l’acquisition d’un nouveau terrain de superficie 2100 m² sis aux Berges du lac du Tunis pour un montant de 7,35 MDT, ce qui élargit énormément ses perspectives commerciales pour les prochains exercices.

par -
0

Le chiffre d’affaires de la société de l’année 2015 à la Simpar (Société immobilière et de participation) a diminué de 49,2% par rapport à 2014. Cette diminution s’explique par la conjoncture économique difficile pour la promotion immobilière. Une conjoncture qui n’a pas touché que cette filiale de la BNA. 2015 a en effet été une année marquée par une diminution du chiffre d’affaires de 39 % pour la Sits (Société immobilière tuniso-saoudienne) et d’autant  pour Essoukna   (autre filiale immobilière de la BNA.

En effet, cette conjoncture de l’immobilier tunisien a été marquée par une augmentation importante du prix des terrains, boostée par la rareté et la cherté des terrains  constructibles. Après  la révolution, d’énormes sommes d’argent ont été orientées vers l’immobilier, en particulier vers l’achat de terrains, ce qui a nourri cette flambée des prix et accru la spéculation sur les terrains.

Théoriquement régulateur du marché et pourvoyeur public de terrains constructibles, l’AFH est aussi  rentrée dans le système spéculatif. On en veut pour preuve la vente de terrains par appel d’offres. Une conjoncture caractérisée aussi par l’entrée sur le marché de l’immobilier de beaucoup d’intrus, comme  les avocats, les médecins et même les hôteliers, mus par le souci de placer leur argent, mais induisant à leur tour une flambée des prix des terrains.

dc221

La conjoncture de l’immobilier tunisien après la révolution, c’est aussi la baisse du rendement des ouvriers et le désordre régnant, qui ont été à l’origine de beaucoup de retard dans la réalisation des projets occasionnant, par la même,  des frais financiers supplémentaires grevant le prix de vente final des appartements.

Tout cela, sans oublier l’augmentation substantielle des coûts de construction, matériaux de construction et main d’œuvre compris. Des matériaux (marbre, revêtement divers, électroménager etc.…) en grande majorité importés en devises. La chute de la valeur du dinar n’a fait qu’aggraver la situation et renchérir le produit final.  On ne passera pas sans évoquer le rôle des prestataires publics tels que municipalités (STEG, SONEDE, protection civile, ONAS notamment) dont les retards ont impacté négativement le secteur, notamment  pour l’obtention des différentes autorisations de bâtir, de récolement ou  raccordements divers. Ce retard occasionne des coûts supplémentaires en  frais financiers et  par conséquent accroît le coût de revient des biens immobiliers.

Les sous-traitants (différents corps de métier), surtout après la révolution, se trouvent désorganisés par une main d’œuvre indisciplinée et manquant souvent de qualification.

L’autorisation du gouverneur pour l’acquisition de biens immobiliers pour les étrangers qui gagnerait à être bannie à l’instar de ce qui se fait, mais aussi et surtout l’exigence de la présentation des 3 dernières déclarations de revenus pour les clients lors de l’enregistrement du contrat d’achat, ont  impacté très négativement le chiffre d’affaires des sociétés de promotion immobilière, (peur de l’administration fiscale,  comptabilité non tenue ou mal tenue, pas à jour, etc..). La forte hausse du prix des logements et le coût des crédits rendent impossible leur amortissement sur une période généralement admise pour le secteur (20 ans), ce qui a  dissuadé plus d’un d’investir dans la pierre. C’est toute cette conjoncture que travaille la Simpar.

  • Les atouts, certains, pour des lendemains meilleurs

Au niveau de la Simpar justement, c’est le stock destiné à la vente pour l’année 2015 qui est en diminution de 27% par rapport à 2014. Certains problèmes rencontrés au niveau de l’obtention du PV de récolement (projet GALAXIE (en cours), Choutrana et la Soukra (4ème trimestre 2015), pourraient compléter l’éventail des explications de ce premier résultat (les bilans restant non-définitifs en attendant la validation des commissaires aux comptes) de l’entreprise.

La société dispose, néanmoins, de plus que 82 mille m² de terrain à bâtir au 31 décembre 2015  pour un montant provisoire de 33 MD (le double du stock de terrain à bâtir  De la SITS) .Ce stock représente les consommations de huit exercices environ. Le stock du terrain à bâtir a d’ailleurs augmenté de 22,57%, et ce après acquisition ;  au cours du 4ème trimestre 2015 ; de deux terrains, de superficies respectives de 1 484  m² et 1645m² pour un montant de 6,3 MDT. Ces deux terrains permettront à la société de construire  4900 m² de plancher et de réaliser un chiffres d’affaires de 21 MDT.

Le stock de produits  finis  et de produits en cours de finition  représente le  chiffre d’affaires pour  les années 2016 et  2017. Le stock de  produit  fini va être majoré par deux projets en cours de réalisation dont leurs achèvements sont prévus pour le deuxième trimestre 2016( HSC69 Nasr2 : CA est estimé à 11 MDT ) et le dernier trimestre 2016 (Marsa : CA est estimé à 9MDT) . Le démarrage des travaux de deux nouveaux projets en 2016  seront  ajoutés au stock des produits en cours de finition.

Côté participations, la société dispose d’un portefeuille- titres d’une valeur historique de plus que 16 MDT. Ce portefeuille est évalué à plus que 25 MDT au 31 décembre 2015 (dont 19 MDT, la valeur boursière des actions cotées et  6 MDT, la valeur mathématique des  participations non cotée à la bourse). Un portefeuille de surcroît enrichi par la souscription de la Simpar à l’augmentation de capital de la Sodet-Sud pour un montant de 1,3 MDT.

Il est important de noter que la Sodet-Sud  une société d’investissement touristique sur la côte de Zarzis et dont le stock foncier des terrains est évalué à plus que 43 MD. La société a procédé à la vente des titres cotés à la bourse maturés et a généré des bénéfices de plus que 700 mille dinars dans le cadre de la restructuration de son portefeuille- titres.

par -
4

Le salon « SOUKNA EXPO 2015 » a récemment ouvert  ses portes au siège de l’UTICA. Il s’agit d’un rendez-vous exceptionnel de l’année dédié aux projets immobiliers, à la finition et aux nouvelles techniques dans le bâtiment.

Dans une déclaration accordée à Africanmanager, Lamia Brahem directeur commercial de la société immobilière et de participations SIMPAR a rappelé que «  Smpar, une filiale de la BNA, a été créée voici 40 ans et est cotée en bourse depuis plus de 20 ans. Nous participons à ce salon pour définir et exposer nos divers produits. D’ailleurs, depuis hier nous avons reçu de nombreux clients qui ont visité notre stand et on a pris contact avec eux. Ces contacts seront par la suite concrétisés. Nous appelons alors les Tunisiens à y venir massivement. À travers nos produits, nos visiteurs auront l’occasion de découvrir les meilleures offres du moment proposées sur toute la Tunisie. Ils pourront également bénéficier de conseils et de réponses an niveau de leurs projets immobiliers.

[youtube= »https://www.youtube.com/watch?t=17&v=TszuTHyS_b8″]

Pour  rappel, le Salon d’expositions Soukna Expo 2015 a été ouvert depuis le 1er octobre 2015, au siège de l’Union tunisienne de l’industrie, du commerce et de l’artisanat (Utica).Il s’agit d’une manifestation qui a pour but d’exposer de nombreux projets immobiliers au profit des sociétés de promotion immobilière, agences immobilières, établissements financiers, banques…

Ce salon a été marqué par l’organisation de plusieurs tables rondes, visant à fournir aux Tunisiens des conseils et des offres dans le secteur de l’immobilier.

A propos de SIMPAR :

La société immobilière et de participations SIMPAR, société mère du groupe immobilier de la Banque Nationale Agricole (BNA), est l’un des pionniers de la promotion immobilière en Tunisie.

Elle participe depuis les années 70 à l’édification, la construction et la modernisation du parc immobilier tunisien aussi bien en logements et terrains qu’en équipements (espaces commerciaux et bureaux).

Créée en 1973, sous l’égide de la Banque Nationale Agricole, la SIMPAR, société anonyme au capital de 4 MD, est un promoteur immobilier dont la vocation est l’acquisition de tous terrains à bâtir sur le territoire de la République Tunisienne ou à l’étranger, et l’édification sur tout ou partie de ces terrains d’immeubles et de villas en série en vue de leur location ou de leur revente.

par -
0
Les états financiers de la société «Simpar» font ressortir un résultat net de 7 631 370 D contre 3 561 984 D en 2012. Le prochain conseil

Les états financiers de la société «Simpar» font ressortir un résultat net de 7 631 370 D contre 3 561 984 D en 2012. Le prochain conseil de la Société Immobilière et de Participations (SIMPAR), convoquera une assemblée générale extraordinaire en vue de décider de l’augmentation du capital social de la société Immobilière et de Participations, à concurrence de 1000 MD, pour le porter à 5,5MD, contre 4,5MD actuellement. L’augmentation du capital se fera par incorporation d’une partie des réserves, et l’émission de 200 000 actions nouvelles de 5 Dinars de nominal chacune. Les nouvelles actions seront attribuées gratuitement aux actionnaires, à raison de deux actions nouvelles pour neuf actions anciennes. Elles seront émises le 1er juillet 2014, avec jouissance à partir de la même date.

par -
0
Sur  la base des états financiers

Sur  la base des états financiers, de la Simpar (Société Immobilière & de participations), qui font apparaître un total net de bilan de 65 947 066 DT, un résultat bénéficiaire net de 4 515 324 DT et malgré un flux d’exploitation négatif de 1 792 913 DT, le PDG de l’entreprise avait reçu, en 2011, une rémunération Brut de plus de 133.390 DT. Filiale de la banque BNA, cette entreprise, comme d’autres, paie son dirigeant, plus que le PDG de la banque mère. Ce dernier n’avait reçu, en 2010 mais cela n’a pas changé, que 92.344 DT.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Dans une interview exclusive avec Africanmanager ce mercredi 18 janvier, le porte-parole de la Direction générale des prisons et de la rééducation, Kaïs Soltani,...

AFRIQUE

0
Le ministère des Mines et Hydrocarbures de Guinée équatoriale annonce avoir fait part de son intérêt pour rejoindre l'Organisation des pays exportateurs de pétrole...

SPORT

0
Formation rentrante des aigles de Carthage qui affronteront leur homologue du Zimbabwe, lundi soir à partir de 20h00 au stade de l'amitié de Libreville,...