Tags Posts tagged with "smt"

smt

par -

Le directeur général de la Société Monétique-Tunisie (SMT), Khaled Bettaieb, a souligné, mardi 18 avril 2017, l’écart entre les régions en matière d’utilisation des cartes bancaires.
S’exprimant, à Tunis, lors d’un Forum international sur  » les instruments financiers numériques « , Bettaieb a indiqué que le taux d’utilisation des cartes bancaires atteint, aujourd’hui, 78,5% dans le Grand-Tunis et 10,7% dans les gouvernorats touristiques, contre 3,1% seulement dans le gouvernorat de Sfax et 7,7% dans les autres gouvernorats.
Par ailleurs, le Directeur Général de la Société Monétique-Tunisie a fait état d’un ralentissement du rythme d’évolution de l’utilisation des chèques en Tunisie qui, a-t-il dit, n’a pas dépassé pas les 35% durant la période 2010-2016, alors que l’utilisation des cartes bancaires avait observé une hausse de 450% au cours de la même période.
 » En 2016, le nombre des transactions effectuées par cartes bancaires a atteint 1, 131 million, soit une évolution de 41% par rapport à 2015 « .
Dans le même sillage, Bettaieb a fait savoir que l’achat des tickets de transport accapare la part du lion du volume total des transactions électroniques, suivi par le paiement des factures d’eau et d’électricité, et des recharges mobiles (téléphone portable et internet).
Selon le responsable, l’accès aux services financiers électroniques vise à limiter la liquidité, à développer le paiement électronique, à garantir l’assurance des transactions bancaires et à favoriser la petite épargne.
 » Le développement des services financiers électroniques permettra, si besoin est, d’attirer les individus qui sont incapables d’accéder aux services bancaires traditionnels « , a-t-il tenu à préciser.
De son côté, Dhafer Saidane, conseiller du Club des Dirigeants des Banques et Établissements de crédit d’Afrique, a jugé  » indispensable  » de définir les priorités et les projets qui seront prochainement engagés en Afrique.
 » Près de 16% de la population africaine utilise internet en 2016 et l’on s’attend à ce que ce taux atteindra 50% à l’horizon 2025 « , a-t-il poursuivi.

par -

La Poste Tunisienne et la Société Monétique de Tunisie ont signé, mardi, un protocole d’accord pour assurer l’interopérabilité de leurs plates-formes de paiement électronique et de paiement par mobile au profit de leurs clients et les acteurs économiques.

Dans un communiqué publié, mardi, la Poste tunisienne précise que cet accord permet de faciliter les échanges financiers, en particulier les services de transfert d’argent et de paiement des commerçants à travers les plates-formes de paiement électronique et de paiement par mobile de la Poste Tunisienne et de la Société Monétique de Tunisie.

Au cours de la cérémonie de signature organisée à la Banque Centrale de Tunisie (BCT), à l’occasion du lancement des solutions de « mobile-payment », le gouverneur de la BCT Chedly Ayari a rappelé que le financement numérique permet de garantir la transparence des opérations de payement et de maîtriser la liquidité outre la lutte contre le blanchiment d’argent et le commerce parallèle.

D’autre part, la Poste Tunisienne et Ooredoo-Tunisie, ont signé à la même occasion, une convention pour renforcer leurs partenariats pour la mise en œuvre de l’Interopérabilité du service (Mobiflouss » avec les autres services de paiement par mobile.

La Poste Tunisienne et Ooredoo-Tunisie s’engagent à assurer la réussite de ce partenariat, pour permettre à leurs clients abonnés « Mobiflouss » de bénéficier des services de transfert d’argent et de paiement des commerçants à travers la plate-forme de paiement par mobile de la Poste Tunisienne, souligne le communiqué.

par -
Le Syndicat des magistrats tunisiens (SMT) a réclamé

Le syndicat des magistrats tunisiens (SMT)a exprimé jeudi son  » étonnement » de la manière avec laquelle le projet de loi portant création du conseil supérieur de la magistrature a été discuté et adopté mercredi par l’Assemblée des représentants du peuple (ARP). « Le syndicat refuse tout ce qui est de nature à aliéner l’indépendance du pouvoir judiciaire tel qu’il est défini dans la Constitution et selon les normes internationales » a également affirmé le syndicat dans une déclaration. Le syndicat, qui avait émis des réserves sur ce projet de loi, a appelé les magistrats à coordonner leur position et à examiner les options disponibles, en concertation avec l’Instance provisoire de la justice judiciaire. L’ARP avait adopté, mercredi soir, à l’unanimité des 132 députés ayant pris part au vote, le projet de loi portant création du Conseil supérieur de la magistrature. l’Instance provisoire de contrôle de la constitutionnalité des projets de loi avait, à deux reprises, jugé inconstitutionnel ce projet de loi, le renvoyant de nouveau devant l’Assemblée.
De son côté, la commission de la législation générale avait récemment jugé que  »la plupart des articles du projet de loi contreviennent, à plusieurs dispositions de la Constitution, relatives notamment à la composition du conseil supérieur de la magistrature.
Les amendements souhaités par la commission de la législation générale ont été proposés en plénière en tant que propositions d’amendements.

TAP

par -
Le bureau exécutif du Syndicat des magistrats tunisiens (SMT) a appelé

Le bureau exécutif du Syndicat des magistrats tunisiens (SMT) a appelé, dans un communiqué, rendu public, mardi, 2 septembre 2014, l’Instance provisoire de l’ordre judiciaire à rendre public les délibérations relatives au mouvement judiciaire au titre de l’année 2014-2015.

L’Instance de l’ordre judiciaire est appelé aussi à informer les magistrats et l’opinion publique du degré de respect des critères inhérents au mouvement dans le corps des magistrats, réaffirmant, toutefois, l’attachement des magistrats à exercer leur droit syndical pour défendre l’indépendance de la magistrature.

par -
Le Syndicat des Magistrats Tunisiens(SMT)  tient  aujourd'hui

Le Syndicat des Magistrats Tunisiens(SMT) tient aujourd’hui, lundi 31 mars 2014, une réunion avec les membres de la Commission provisoire de la Magistrature ,au siège du tribunal de Cassation , pour discuter du prochain mouvement des magistrats les postes de responsabilité à pourvoir ainsi que le dossier du maintien des magistrats qui ont atteint l’âge de la retraite , indique Raoudha Laabidi, présidente du SMT , dans une déclaration radiophonique .

par -
Raoudha Laâbidi

Raoudha Laâbidi , présidente du Syndicat des magistrats tunisiens (SMT) a déclaré au cours de la conférence de presse que la grève a été suivie à 100%, et que la lutte se poursuivra jusqu’à l’ouverture d’une enquête sur les évènements de vendredi dernier, et la prise de mesures contre les avocats qui apparaissent dans les séquences vidéos lors de l’attaque du juge d’instruction.

Les magistrats ont dénoncé le soutien accordé aux attaques menées par les avocats par des associations et des structures, comme la Ligue Tunisienne des Droits de l’Homme (LTDH), et comparé l’attitude des avocats qui n’ont utilisé les recours juridiques et préféré s’attaquer directement au juge d’instruction de pratique des Ligues de la Protection de la Révolution (LPR).

par -
Raoudha Laâbidi

Raoudha Laâbidi, présidente du Syndicat des magistrats tunisiens (SMT) a déclaré au cours d’une conférence de presse, lundi , que les évènements de vendredi dernier, qui ont donné lieu à des attaques des avocats à un juge d’instruction ,ont constitué des faits graves et font de la journée de vendredi une journée noire dans l’histoire de la justice, de la magistrature et de la primauté de la loi.

par -
Raoudha Laabidi

Raoudha Laabidi, présidente du Syndicat des magistrats tunisiens (SMT), a indiqué vendredi 6 décembre, que « Le Livre noir » édité par la présidence de la République sur le système de propagande durant le régime du président déchu Ben Ali, constitue une atteinte à la magistrature tunisienne et à la justice transitionnelle.

Elle a ajouté ,lors d’une conférence sur le thème « Les institutions de l’Etat à l’épreuve de la révolution », que l’initiative de publier cet ouvrage , qui est animée par des motivations politiques et partisanes, vient compromettre le droit de défense et bafouer les principes du procès équitable , soulignant que les prérogatives conférées au président de la République ne l’autorisent pas à disposer à sa guise des archives nationales et à les utiliser à des fins indues.

Elle a estimé que le président de la République qui est dépositaire de ces archives, aurait dû en soumettre les pièces à la justice transitionnelle.

par -
Le Syndicat des Magistrats Tunisiens (SMT) a dénoncé

Le Syndicat des Magistrats Tunisiens (SMT) a dénoncé, vendredi, les déclarations de l’avocat Faouzi Ben Mrad qui « mettent en doute l’indépendance et l’intégrité de la justice tunisienne, et sa capacité à dévoiler la vérité » dans l’affaire de l’assassinat du secrétaire générale du Parti des Patriotes Démocrates Unifié Chokri Belaïd. « Les déclarations de l’avocat Faouzi Ben Mrad lors de la conférence de presse, vendredi, sont des surenchères et des agissements suspects et irresponsables susceptibles de semer la discorde », considère le SMT dans un communiqué.

Le syndicat qui a vu dans les déclarations de Me Ben Mrad une violation du secret de l’enquête et une atteinte au prestige et à l’indépendance de la justice , exprime son soutien à tous les magistrats « qui subissent des agissements similaires ».

INTERVIEW

Il confesse que l’augmentation du résultat de la BNA ne vient pas que de l’exploitation. Mais il donne des explications qui tiennent la route....

AFRIQUE

Le groupe libyen Ansar Asharia, classé comme organisation terroriste par l’ONU et les Etats-Unis, a annoncé samedi soir sa «dissolution», dans un communiqué publié...

SPORT

Reseaux Sociaux