Tags Posts tagged with "SNDP"

SNDP

par -

« Les hommes passent, les idées restent ». Cette interview exclusive nous a été donnée par l’exPDG de la Société nationale de distribution des pétroles (SNDP-Agil), Moncef Mattoussi, avant sa récente promotion au poste de PDG de l’Entreprise Tunisienne des Activités Pétrolières (ETAP). Les idées qu’il y expose représentent des axes stratégiques pour l’activité de la SNDP et constitueront certainement le plan d’action de l’entreprise pour les mois et années à venir. Interview :

Que pensez-vous de la situation financière de la société?

Il est prévu que la société réalise des bénéfices entre 13 et 14 Millions de dinars au titre de l’année 2016, soit une baisse par rapport à 2015, une année durant laquelle la société a vu ses bénéfices dépasser les 19 Millions de dinars. Plusieurs facteurs sont derrière cette baisse  : La chute du prix du baril de pétrole et la baisse de l’activité de l’aviation civile. On ne doit pas aussi oublier le phénomène de la contrebande des carburants, qui a eu un grand impact sur le rendement de la société et ses partenaires.

Malgré cette baisse, nous devons signaler que la société a pu arracher la première place en termes de distribution avec une part de marché de 40%, et ce dans trois  sous-secteurs, à savoir les hydrocarbures en tout genre, le carburant des avions et le pétrole de l’éclairage.

Mais la société se trouve quand même devant un problème d’impayés, où en est-on ?

Oui. Les impayés de la société Agil ont dépassé les 500 Millions de dinars. La grande part des sommes dues est chez les sociétés de transport public, avec à leur tête la société de transport de Tunis et Syphax.

Et pour Tunisair, vous ne l’avez pas évoqué…

Justement, Tunisair a payé toutes ses factures qui se sont élevées à 50 Millions de dinars. En revanche, pour Syphax, les efforts sont en cours pour trouver une solution avec cette société qui souffre déjà de plusieurs difficultés financières. Une réunion de travail a eu lieu avec un agent de la justice représentant la société et un plan de sauvetage pour ladite compagnie a été dans ce sens présenté.

Nous entendons presque chaque jour des informations sur une éventuelle perturbation dans l’approvisionnement du marché local en hydrocarbures. Dans quelle mesure peut-t-on croire ces bruits ?

Non, l’approvisionnement du marché local en hydrocarbures se poursuivra et il y a aucun problème. De plus nous avons mis en place les mesures nécessaires pour éviter tout problème dans ce sens. Nous avons également mis en service tous nos centres tout au long de la semaine, et ce pour garantir l’approvisionnement du marché en hydrocarbures. La société a aussi procédé à des opérations de stockage en la matière.

Nous devons aussi signaler que la production quotidienne de la société en gaz GPL a augmenté de 20% durant le mois de janvier, et ce en comparaison avec la même période de l’année dernière, passant ainsi à 70 mille bouteilles de gaz contre 60 mille bouteilles précédemment. Cette hausse a un effet positif sur les autres sociétés qui travaillent dans le même secteur, sot une production quotidienne nationale équivalent à 180 mille bouteilles.

Et quelle est votre stratégie pour le futur en termes de production ?

Notre objectif est de fournir un stock estimé entre 2000 et 4000 bouteilles de gaz réparties dans toutes les filiales de la société, principalement dans les régions frontalières (Kef, Ain Drahem, Tabarka et Ghar Dima). Nous voulons aussi coordonner avec l’Algérie pour pouvoir mobiliser près de 6 mille bouteilles de gaz GPL, et ce pour approvisionner les régions des frontières.

Nous projetons aussi le lancement d’un nouveau centre pour le GPL dans le gouvernorat de Bizerte. D’une capacité équivalente à 4000 millions de tonnes, le projet nécessitera des investissements de l’ordre de 100 Millions de dinars. L’appel d’offres sera lancé au cours du premier trimestre de cette année.

par -

Le Centre de Tunis pour la Liberté de la Presse (CTLP) a dénoncé dans un communiqué publié mercredi 28 décembre 2016 l’attaque du président de la République, Béji Caïed Essebsi, contre des journalistes de la chaîne Attassia Tv et de la radio Mosaïque fm, lorsque ces derniers lui ont posé une question relative à l’accident mortel survenu hier à Jbel Jloud.

Le CTLP a estimé que les médias sont souvent confrontés à ce genre de comportement de la part des hauts responsables. Et d’ajouter que Béji Caïed Essebsi a accusé les médias d’envenimer la situation.

par -

Un accord pour la prise de participation par la Société Nationale de Distribution des Pétroles (SNDP-AGIL) dans le capital de la société « Lubrifiants de Tunisie », relevant de Oilibya a été signe, vendredi, à Tunis.
En vertu de cet accord la SNDP deviendra actionnaire à hauteur de 34% dans Lubrifiants de Tunisie (LDT).
Cet accord a été signé entre le directeur général exécutif de Libya Oil Holding Ltd, Ibrahim Bugaighis, le PDG de la SNDP-AGIL, Moncef Matoussi et le directeur général de Libya Oil Tunisie Rida Hassan ElAmir ElMasri.
A cette occasion, Moncef Matoussi a été élu Président du Conseil d’administration de LDT et M. Rida Hassan ElAmir ElMastri, nommé Directeur général, outre leurs fonctions actuelles à la tête des deux sociétés de distribution des produits pétroliers.
Créée en 1974 « Lubrifiants de Tunisie » possède une grande usine de production de lubrifiants moteurs pour l’industrie et l’automobile, située dans la zone pétrolière de Radès.
La société est considérée comme l’une des plus grandes usines de lubrifiants du Groupe Libya Oil en Afrique avec une capacité actuelle de production de 40 mille tonnes de lubrifiants par an.
LDT est déjà certifiée ISO 9001 depuis plusieurs années et cette certification vient d’être renouvelée, en juin 2016, pour les trois prochaines années.
La coopération entre Libya Oil et la SNDP dans le domaine de la production des lubrifiants date de plusieurs années et sera renforcée davantage après cette prise de participation par la SNDP au capital de LDT.

hgmp

par -

A la suite de la publication d’un article en date du 7 avril 2016 évoquant des « dépassements enregistrés par Agil lors des opérations de curage et de nettoyage des cuves et citernes de stockage d’hydrocarbures dans ses stations-service » ,ladite société par la voix de son directeur directeur général adjoint Habib Mlawah s’est employée à rassurer les citoyens.
Dans une interview accordée à Africanmanager, il a précisé qu’Agil accorde une grande priorité à la question de la sécurité. Le projet de la construction d’un centre de stockage de GPL à Gabès en est l’exemple pertinent, a-t-il ajouté précisant que « 40% du budget de l’investissement vont à l’application des normes de sécurité ».
Pour rappel, le coût de ce projet est estimé à environ 200 millions de dinars.

[youtube= »https://www.youtube.com/watch?v=mxH-ummePFI&feature=youtu.be »]

par -
Habib Melaouah

Habib Melaouah, Directeur général de la Société nationale de distribution du pétrole (SNDP), a assuré, lundi, sur les ondes de Radio Express Fm, que les stations-services du pays ont été approvisionnées, samedi et dimanche, en carburants, pour au moins trois jours et que, par conséquent, il n’y a aucune raison de faire le plein ou de faire la queue.

Il a ajouté que les transporteurs en grève sont employés par des sociétés privées et ne relèvent pas directement de la SNDP.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

Les craintes n’ont pas lieu d’être et l’Etat n’est pas au bord de la faillite, a assuré le ministre conseiller auprès du chef du...

AFRIQUE

AFC s'apprête à investir 30 millions d'EUR dans des améliorations essentielles apportées à l'infrastructure de transport de la Guinée

Africa Finance Corporation (AFC), une grande institution multilatérale panafricaine de financement et de développement de projets, annonce aujourd'hui ses résultats pour l'exercice financier 2016.Une...

SPORT