Tags Posts tagged with "société Africa Holding"

société Africa Holding

par -

«Suite à l’acquisition par la société Africa Holding de 54,66% du capital de la Société tunisienne des industries de pneumatiques (STIP), et compte tenu des démissions des administrateurs n’ayant plus d’intérêts dans la société après la cession de la totalité des actions leur appartenant, une réunion du Conseil d’administration s’est tenue mercredi 07 septembre 2016 au siège de la STIP pour la cooptation de nouveaux administrateurs. Le Conseil a ainsi décidé de nommer M. Abdelkader Dridi en tant que nouveau président directeur général de la société en remplacement de Riadh Berrjeb qui a démissionné le 7 septembre 2016. Une AGE sera convoquée pour le 6 octobre 2016 afin d’approuver les nouvelles nominations au sein du Conseil d’administration », affirme la Stip dans un communiqué de presse.

«Le nouveau management de la STIP précise que Abdelkader DRIDI a renoncé à sa rémunération de PDG de la société et tout avantage en nature. Par ailleurs la société informe le public que les matières premières qui se trouvent aux ports de Rades et de Sousse depuis plusieurs mois seront dédouanées à partir de cette semaine pour préparer le redémarrage des deux usines sises à Msaken et à Menzel Bourguiba », indique encore la même source.

Le 8 septembre, le nouveau ministre du Commerce et de l’Industrie, Zied Laadhari, recevait la nouvelle direction d’Africa Holding. Il a surtout mis l’accent sur la nécessité de garantir la pérennité de la Stip, qui emploie 980 personnes pour une production de 20 mille tonnes par an, ce qui ne représente que 54 % de sa capacité de production. Il a aussi précisé que l’Etat prendra en cela ses responsabilités avec cette entreprise qui n’est plus que semi-étatique et qui passe par d’énormes difficultés financières. Il a cependant indiqué que l’Etat coopèrera avec Africa Holding, «mais uniquement dans le cadre de ce qui est permis par la loi ». Il a par ailleurs exhorté l’entreprise à mettre en place un plan de sauvetage de l’entreprise, accompagné d’un plan de développement de la Stip.

Rappelons que la Stip a été rachetée par le groupe de l’homme d’affaires et ancien actionnaire Hedi Dridi. La nouvelle direction demande aussi que l’Etat garantisse les besoins en liquidités de l’entreprise auprès du secteur bancaire et continue à lui accorder les privilèges douaniers qu’il accordait à la Stip-Entreprise publique. Il est aussi attendu que la Stip, entreprise cotée en bourse et qui n’a pas distribué de dividendes depuis de longues années, confirme la volonté de ses nouveaux dirigeants de rester en bourse et présente son nouveau business Plan.

INTERVIEW

Il confesse que l’augmentation du résultat de la BNA ne vient pas que de l’exploitation. Mais il donne des explications qui tiennent la route....

AFRIQUE

Pendant une opération de sauvetage en mer Méditerranée survenue le 23 mai, la garde côtière libyenne s'est approchée des embarcations en détresse, a intimidé...

SPORT

Reseaux Sociaux