Tags Posts tagged with "Société des Ciments d ’ Enfidha, Tunisie"

Société des Ciments d ’ Enfidha, Tunisie

par -

L’agence  de notation Fitch Ratings a confirmé la note nationale à long terme ‘BBB (tun)’ attribuée à la Société des Ciments d’Enfidha (SCE). Simultanément, l’agence a levé la surveillance négative sous laquelle la note avait été placée, le 14 juillet 2011, suite aux manifestations qui ont bloqué l’accès à la carrière et conduit à l’interruption de la production. La note nationale à court terme ‘F3(tun)’ est confirmée. La note à long terme est dotée d’une perspective stable.

La levée de la surveillance fait suite à l’annonce faite par la SCE concernant la reprise, fin septembre 2011, de la production à l’usine d’Enfidha; celle-ci avait été interrompue fin juin 2011. L’agence note que les conflits sociaux à l’origine des manifestations ont été réglés par un accord intervenu entre la société et les protestataires des villages voisins. Malgré les pertes de chiffre d’affaires et de cash flow résultant de l’arrêt de la production, l’agence estime que la société sera capable de faire face à un resserrement provisoire de trésorerie grâce aux lignes de crédit disponibles et à sa capacité à se financer auprès des banques locales.

Les notes reposent sur le profil opérationnel stable de la SCE compte tenu de sa position de leader sur le marché local (sa part de marché est habituellement entre 24% et 27%), de son marché relativement protégé et des avantages procurés par l’orientation positive des prix. Les notes sont aussi soutenues par un endettement réduit et un profil adéquat de maturité de la dette. Alors que le ratio de dette nette ajustée/ EBITDAR devrait s’inscrire à la hausse suite à la baisse de la rentabilité d’exploitation, Fitch s’attend à ce que la SCE réduise son ratio à moins 1 en 2012 dans un contexte de dépenses d’investissement réduites. 

Fitch note que bien que Cementos Portland Valderrivas SA détienne indirectement 65,1% du capital de la SCE, l’agence continue de noter la SCE indépendamment de sa société-mère compte tenu de la faiblesse des liens opérationnels, stratégiques et juridiques existant entre elles.

La SCE a une capacité de production de ciment estimée à 2 millions de tonnes par an (MTPA). La société est détenue par le groupe espagnol Cementos Portland Valderrivas, opérant dans l’industrie du ciment et disposant d’une capacité de production de ciment consolidée de l’ordre de 18 MPTA.

Source : Fitch Ratings

par -

L’agence  de notation Fitch Ratings a confirmé la note nationale à long terme ‘BBB (tun)’ attribuée à la Société des Ciments d’Enfidha (SCE). Simultanément, l’agence a levé la surveillance négative sous laquelle la note avait été placée, le 14 juillet 2011, suite aux manifestations qui ont bloqué l’accès à la carrière et conduit à l’interruption de la production. La note nationale à court terme ‘F3(tun)’ est confirmée. La note à long terme est dotée d’une perspective stable.

La levée de la surveillance fait suite à l’annonce faite par la SCE concernant la reprise, fin septembre 2011, de la production à l’usine d’Enfidha; celle-ci avait été interrompue fin juin 2011. L’agence note que les conflits sociaux à l’origine des manifestations ont été réglés par un accord intervenu entre la société et les protestataires des villages voisins. Malgré les pertes de chiffre d’affaires et de cash flow résultant de l’arrêt de la production, l’agence estime que la société sera capable de faire face à un resserrement provisoire de trésorerie grâce aux lignes de crédit disponibles et à sa capacité à se financer auprès des banques locales.

Les notes reposent sur le profil opérationnel stable de la SCE compte tenu de sa position de leader sur le marché local (sa part de marché est habituellement entre 24% et 27%), de son marché relativement protégé et des avantages procurés par l’orientation positive des prix. Les notes sont aussi soutenues par un endettement réduit et un profil adéquat de maturité de la dette. Alors que le ratio de dette nette ajustée/ EBITDAR devrait s’inscrire à la hausse suite à la baisse de la rentabilité d’exploitation, Fitch s’attend à ce que la SCE réduise son ratio à moins 1 en 2012 dans un contexte de dépenses d’investissement réduites. 

Fitch note que bien que Cementos Portland Valderrivas SA détienne indirectement 65,1% du capital de la SCE, l’agence continue de noter la SCE indépendamment de sa société-mère compte tenu de la faiblesse des liens opérationnels, stratégiques et juridiques existant entre elles.

La SCE a une capacité de production de ciment estimée à 2 millions de tonnes par an (MTPA). La société est détenue par le groupe espagnol Cementos Portland Valderrivas, opérant dans l’industrie du ciment et disposant d’une capacité de production de ciment consolidée de l’ordre de 18 MPTA.

Source : Fitch Ratings

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

Les craintes n’ont pas lieu d’être et l’Etat n’est pas au bord de la faillite, a assuré le ministre conseiller auprès du chef du...

AFRIQUE

La compagnie aérienne Air France met le paquet sur le Maroc. Dimanche 26 mars 2017, une nouvelle ligne entre les aéroports Paris-Charles-de-Gaulle et Marrakech...

SPORT