Tags Posts tagged with "société immobilière tuniso-saoudienne, SITS,"

société immobilière tuniso-saoudienne, SITS,

par -
La société immobilière tuniso-saoudienne (SITS) a tenu

La société immobilière tuniso-saoudienne (SITS) a tenu, vendredi 15 juin 2012, son Assemblée générale ordinaire. Après de longues discussions entre les membres du Conseil et les petits actionnaires, il a été décidé d’augmenter le capital de la société pour le porter à 15,6 MD. L’AGO a cependant, surtout brillé par les discussions houleuses suscitées par l’intervention de «l’empêcheur de tourner en rond » qu’a toujours été Mustapha Chouaieb, multi-actionnaire en bourse. Cela, bien qu’il ait parfois dépassé les limites et fait plus d’une remarque déplacée.

Ecoutant les réalisations de la société au titre de l’année 2011 (un bilan de 64,317 MDT et un résultat net de 1,8 MDT), les petits actionnaires, s’étaient longuement arrêtés sur la question de la voiture du président du Conseil d’administration, un Cheikh connu en Arabie Saoudite et qui séjourne rarement en Tunisie. Et c’est à la vue du prix de la voiture de fonction, pourtant mise à sa disposition depuis 2009, que la polémique a enflé, amenant Mustapha Chouaieb, à aller «confisquer » les bouteilles d’eau aux membres du Conseil, pour les empêcher de boire ce que les actionnaires payaient selon lui. Le verbe dépassant dans ces cas d’excitation la parole, Chouaieb pousse cependant la maladresse, jusqu’à s’adresser au président du Conseil, lui reprochant presque d’être citoyen d’un pays qui n’est pas obligé au visa alors qu’il héberge l’ancien président tunisien en fuite. La remarque a beaucoup perturbé et mis en colère l’investisseur. Les petits actionnaires ont par ailleurs très fortement critiqué la mise à disposition de ce président du Conseil, d’une voiture dont le prix était  de 280 mille de Dinars. La voiture n’était pas chose nouvelle, mais étant achetée sur le compte d’une filiale de la SITS, les anciens Commissaires aux Comptes, n’avaient pas vu l’utilité d’en signaler l’existence dans les bilans de la société mère. Fayçal Derbel l’a fait, malgré les critiques et malgré les risques que son mandat ne soit pas renouvelé.

«De quelle voiture parlez-vous ! Même le président de la République ne possède pas une voiture avec cette somme », s’est offusqué l’un des actionnaires de la société en soulignant les inégalités existantes entre les différents actionnaires de la société. Dans sa réponse, Ibrahim Saidane a indiqué que la voiture a été achetée depuis l’année 2008 par sa filiale, International city center, « mais vues les procédures réglementaires, on a réinscrit ce montant dans le rapport».

L’autre fait marquant de cette AGO d’une entreprise cotée en bourse, la forte réserve, toujours faite par Derbel. Le Commissaire aux Compte, fait en effet remarquer que la SITS a inclu dans le bilan de l’année 2011, des réalisations financières faites en 2012. Cela équivaut à dire, que l’entreprise a gonflé son bilan et pas par un petit montant ! Les réalisations de 2012, mise sur le compte de 2011, sont de 9,988 MDT. Cette opération, illégale même s’il n’y a eu aucun bénéfice distribué à partir de ce montant, a fait gonfler le résultat net de 1,464 MDT. En sachant que le résultat déclaré par la SITS pour cet exercice était de 1,8 MDT, on vous laisse juger du véritable résultat, sans cette opération pour laquelle le CMF avait pourtant donné son accord.

Pour revenir à l’ordinaire de l’AGO, on notera que la société immobilière tuniso-saoudienne (SITS) a vu ces chiffres de 2011, baisser par rapport à l’année 2010. En effet, la société a réalisé un résultat net estimé à 1,804 MDT, par rapport aux 3,290 MDT de l’année 2010.

Pour ce qui est projets, la société est parvenue, en 2011, à réaliser le projet de Chatt Mariem à la zone d’El Kantaoui à Sousse, un lotissement résidentiel touristique de haut standing. Au cours de cette même année, la société a commencé l’aménagement extérieur du projet, en dotant le projet des services nécessaires (Electricité, Eau, Gaz, assainissement, Téléphone). La société  poursuit également la commercialisation de ce projet pour atteindre un taux de commercialisation de 40% au 31/12/2011, contre un taux prévu d’environ 80% prévu. L’impact de la Révolution sur la commercialisation de ce projet est estimé par la société à 50%.

La SITS a poursuivit également, en 2011, la construction du projet «Diar Arehab », 121 appartements et duplexes ainsi que 3 centres commerciaux dont elle a commercialisé environ 70%. Pour ses projets futurs, la SITS lancera prochainement le projet de la résidence « Panorama Ennacer » qui attend toujours autorisation de la municipalité de l’Arianna. On notera aussi, le projet «Nejmet El Kantaoui », dont les travaux finiront dans 5 ans.

Khadija Taboubi

par -
La société immobilière tuniso-saoudienne (SITS) a tenu

La société immobilière tuniso-saoudienne (SITS) a tenu, vendredi 15 juin 2012, son Assemblée générale ordinaire. Après de longues discussions entre les membres du Conseil et les petits actionnaires, il a été décidé d’augmenter le capital de la société pour le porter à 15,6 MD. L’AGO a cependant, surtout brillé par les discussions houleuses suscitées par l’intervention de «l’empêcheur de tourner en rond » qu’a toujours été Mustapha Chouaieb, multi-actionnaire en bourse. Cela, bien qu’il ait parfois dépassé les limites et fait plus d’une remarque déplacée.

Ecoutant les réalisations de la société au titre de l’année 2011 (un bilan de 64,317 MDT et un résultat net de 1,8 MDT), les petits actionnaires, s’étaient longuement arrêtés sur la question de la voiture du président du Conseil d’administration, un Cheikh connu en Arabie Saoudite et qui séjourne rarement en Tunisie. Et c’est à la vue du prix de la voiture de fonction, pourtant mise à sa disposition depuis 2009, que la polémique a enflé, amenant Mustapha Chouaieb, à aller «confisquer » les bouteilles d’eau aux membres du Conseil, pour les empêcher de boire ce que les actionnaires payaient selon lui. Le verbe dépassant dans ces cas d’excitation la parole, Chouaieb pousse cependant la maladresse, jusqu’à s’adresser au président du Conseil, lui reprochant presque d’être citoyen d’un pays qui n’est pas obligé au visa alors qu’il héberge l’ancien président tunisien en fuite. La remarque a beaucoup perturbé et mis en colère l’investisseur. Les petits actionnaires ont par ailleurs très fortement critiqué la mise à disposition de ce président du Conseil, d’une voiture dont le prix était  de 280 mille de Dinars. La voiture n’était pas chose nouvelle, mais étant achetée sur le compte d’une filiale de la SITS, les anciens Commissaires aux Comptes, n’avaient pas vu l’utilité d’en signaler l’existence dans les bilans de la société mère. Fayçal Derbel l’a fait, malgré les critiques et malgré les risques que son mandat ne soit pas renouvelé.

«De quelle voiture parlez-vous ! Même le président de la République ne possède pas une voiture avec cette somme », s’est offusqué l’un des actionnaires de la société en soulignant les inégalités existantes entre les différents actionnaires de la société. Dans sa réponse, Ibrahim Saidane a indiqué que la voiture a été achetée depuis l’année 2008 par sa filiale, International city center, « mais vues les procédures réglementaires, on a réinscrit ce montant dans le rapport».

L’autre fait marquant de cette AGO d’une entreprise cotée en bourse, la forte réserve, toujours faite par Derbel. Le Commissaire aux Compte, fait en effet remarquer que la SITS a inclu dans le bilan de l’année 2011, des réalisations financières faites en 2012. Cela équivaut à dire, que l’entreprise a gonflé son bilan et pas par un petit montant ! Les réalisations de 2012, mise sur le compte de 2011, sont de 9,988 MDT. Cette opération, illégale même s’il n’y a eu aucun bénéfice distribué à partir de ce montant, a fait gonfler le résultat net de 1,464 MDT. En sachant que le résultat déclaré par la SITS pour cet exercice était de 1,8 MDT, on vous laisse juger du véritable résultat, sans cette opération pour laquelle le CMF avait pourtant donné son accord.

Pour revenir à l’ordinaire de l’AGO, on notera que la société immobilière tuniso-saoudienne (SITS) a vu ces chiffres de 2011, baisser par rapport à l’année 2010. En effet, la société a réalisé un résultat net estimé à 1,804 MDT, par rapport aux 3,290 MDT de l’année 2010.

Pour ce qui est projets, la société est parvenue, en 2011, à réaliser le projet de Chatt Mariem à la zone d’El Kantaoui à Sousse, un lotissement résidentiel touristique de haut standing. Au cours de cette même année, la société a commencé l’aménagement extérieur du projet, en dotant le projet des services nécessaires (Electricité, Eau, Gaz, assainissement, Téléphone). La société  poursuit également la commercialisation de ce projet pour atteindre un taux de commercialisation de 40% au 31/12/2011, contre un taux prévu d’environ 80% prévu. L’impact de la Révolution sur la commercialisation de ce projet est estimé par la société à 50%.

La SITS a poursuivit également, en 2011, la construction du projet «Diar Arehab », 121 appartements et duplexes ainsi que 3 centres commerciaux dont elle a commercialisé environ 70%. Pour ses projets futurs, la SITS lancera prochainement le projet de la résidence « Panorama Ennacer » qui attend toujours autorisation de la municipalité de l’Arianna. On notera aussi, le projet «Nejmet El Kantaoui », dont les travaux finiront dans 5 ans.

Khadija Taboubi

par -
La société immobilière tuniso-saoudienne (SITS) lancera prochainement le projet d’une nouvelle résidence à Tunis. Durant le premier

La société immobilière tuniso-saoudienne (SITS) lancera prochainement le projet d’une nouvelle résidence à Tunis. Durant le premier trimestre de l’année 2011, la société a acheté pour ces besoins un terrain à la cité Ennasser qui s’étale sur 3,849 m2. Ce terrain est consacré pour la construction d’une résidence avec des appartements de haut standing sur une superficie d’environ 9,600 m2 dans cette zone.

Les travaux d’architecture et de béton ont été déjà achevés. La SITS est en attente actuellement d’une autorisation de la part de la municipalité de l’Arianna. Des plans d’aménagement de la zone ont été présentés à cette municipalité pour commencer les travaux de construction.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

Dans une interview exclusive accordée à Africanmanager, le PDG de la Poste Tunisienne, Moez Chakchouk, a mis l’accent sur les efforts fournis par l’entreprise pour...

AFRIQUE

Le Vice-Premier Ministre et Ministre des Affaires Étrangères Didier Reynders a rencontré ce 23/3 le Président de la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO)...

SPORT