Tags Posts tagged with "société"

société

par -

Dans une autre révélation sensationnelle dans le scandale d’escroquerie AgustaWestland, il  a été annoncé qu’une société tunisienne ayant un seul employé a été utilisée pour l’acheminement de pots-de-vin d’un montant de 510.000 euros par mois.

Selon le journal Times of India, l’information a été révélée dans l’acte d’accusation présenté à un tribunal de Milan en Italie le 4 avril dernier. Le montant a été versé à des membres  du gouvernement indien, à des hommes politiques et à des intermédiaires dans l’affaire, ajoute-t-il.

L’argent a été acheminé à travers une société basée à Mohali en Inde. La société italienne AgustaWestland avait signé un contrat avec IDS Tunisie, qui est une filiale d’IDS Infotech, pour la fourniture de logiciels.

La Direction de l’application de la loi de l’Inde enquête déjà sur le rôle d’’IDS Tunisie dans l’escroquerie. Fait intéressant, cette filiale avait un seul employé et a été créée dans la seule intention d’acheminer l’argent. L’acte d’accusation en question indique que les termes du contrat sont particuliers dans le genre.

L’un des termes de ce contrat stipule un versement mensuel de 510.000 euros  quelles que soient les facturations de logiciels en 2008, portant entre autres sur la conception du fuselage des hélicoptères, objet du marché.

Selon les informations rapportées par le Times of India, c’est un Tunisien qui a été nommé directeur d’IDS Tunisie. Les enquêteurs italiens ont fait remarquer qu’il n’y a pas d’autre employé hormis un Italien qui y travaillait comme secrétaire du directeur de la société.

Ce dernier a déclaré aux  enquêteurs qu’il n’a rien à voir avec le directeur-propriétaire d’IDS Infotech ni avec l’avocat de ce dernier  « , sauf à approuver sans discussion et à envoyer les rapports de livraison avec en-tête d’IDS à AgustaWestland ».

D’après le Times of India, les documents saisis chez le directeur de la société ont  montré que ce dernier avait effectué des paiements au profit des différentes parties concernées.

par -

La société d’Articles Hygiéniques, « S.A.H» de sa propriétaire Mezni Jalila,  a pour activité la production et la commercialisation des articles hygiéniques. Le nom commercial des produits fabriqués et commercialisés par la société « S.A.H » est « Lilas ». Ces états financiers intermédiaires, pour le 1er semestre 2015, font apparaître des capitaux propres totalisant 124.621.180 dinars tunisiens, y compris le bénéfice de la période s’élevant à 13.835.372 dinars tunisiens. Ce qui attire l’attention, malgré un total des produits d’exploitation qui n’a pas trop évolué (122,7 MDT contre 103,9 MDT) et malgré des charges financières nettes qui passaient de 1,9 MDT à 2,6 MDT, c’est que le résultat du premier semestre 2015, dépasse déjà celui de tout l’exercice 2014. A fin 2014 en effet, SAH dégageait 13,543 MDT de bénéfice après impôt. A la fin juin 2014, c’est-à-dire à mi-exercice, le résultat net était déjà bénéficiaire de 13,835 MDT c’est-à-dire un peu plus même que tout 2014.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

Les craintes n’ont pas lieu d’être et l’Etat n’est pas au bord de la faillite, a assuré le ministre conseiller auprès du chef du...

AFRIQUE

SPORT