Tags Posts tagged with "soldats"

soldats

par -
0

Lors de la tenue des élections municipales, dimanche dernier au Mali, cinq soldats maliens ont été tués dans attaque djihadiste, rapporte, ce mardi 22 novembre 2016, le site d’information « Africanews ».

A noter que le Nord du Mali est connu par l’augmentation du phénomène des attentats sanglants menés par des groupes terroristes  contre le gouvernement et ses alliés, explique la même source.

par -
0

La chambre criminelle du tribunal de première instance de Tunis a prononcé, tard dans la soirée du mardi 11 octobre 2016, son verdict dans l’affaire de l’assassinat de plusieurs soldats tunisiens au Mont Châambi, rapporte Jawhara Fm, citant une source digne de foi.

 5 accusés à savoir : Abou Iyadh (de son vrai nom Seifallah Ben Hassine), Abou Bakr Al Hakim, Kamel Gadhgadhi, Lokmen Abou Sakhr et Abi Rehla Aljazaïri, ont été condamnés à l’emprisonnement ferme pour 40 ans et la peine de mort.

Par ailleurs, le tribunal a condamné les terroristes Farid Barhoumi à 13 ans de prison ferme et Mohamed Amri à 16 ans de prison.
Un autre accusé libéré auparavant par les autorités, a été jugé à 11 ans de prison.

par -
0

La mission des Nations unies a dévoilé dans un communiqué les détails d’une  chaude journée où l’un de ses camps dans le nord du Mali a été attaqué par des tirs de mortier. Un soldat des Casques bleus de l’Onu en mission au Mali a été tué,lundi, et cinq autres grièvement blessés.

Selon des formations  rapportées,  ce mardi 4 octobre 2016 par le site « Africanews » ,  c’est la conséquence d’une attaque subie par le camp de la Mission des Nations unies au Mali (Minusma) dans l’après-midi. La mission affirme avoir été la cible de tirs mortiers.

“Une force d’intervention rapide de la Minusma  a immédiatement été déployée après les tirs pour en identifier l’origine. Deux des véhicules d’intervention ont alors heurté une mine ou unIED, l’explosion a entraîné la mort d’un Casque bleu”, a expliqué la même source.

par -
0

Trois militaires maliens ont trouvé la mort dans une attaque armée hier vendredi 09 septembre. Ils escortaient une unité des forces armées maliennes, sur l’axe Douentza-Gao, aux alentours de Boni (au centre du pays), quand ils ont essuyé des tirs, a fait savoir hier un communiqué du ministère malien de la Défense.

Le communiqué précise que deux voitures ont subi des dégâts lors de cet assaut et que des éléments de l’armée malienne ont été envoyés sur les lieux du guet-apens pour porter secours aux blessés et patrouiller dans la zone.
Le ministre malien de la Défense a condamné fermement cette attaque, qualifiée de lâche et barbare, et réaffirme que les forces armées maliennes sont déterminées à aller au bout de leurs missions de sécurisation des populations et de leurs biens, dit le texte.

Pour rappel, plusieurs attaques de ce type se sont produites dans la zone ; récemment une d’entre elles avait fait un carnage dans les rangs de l’armée – une dizaine de morts -, ce qui avait conduit à l’éviction, la semaine dernière, du ministre de la Défense, Tiéman Hubert Coulibaly.

C’est toute la difficulté de sécuriser un territoire aussi vaste que le Mali, 1,24 million km², qui plus est comprend une immensité désertique impossible à maitriser et où les djihadistes peuvent se mouvoir à leur guise. Certes grâce aux troupes françaises la victoire contre les groupes terroristes a été nette et salutaire, car ils étaient à deux doigts de s’emparer de la capitale malienne, Bamako. Mais par la suite les djihadistes se sont dispersés dans la nature, par petites unités, et posent de gros problèmes aux autorités avec des incursions meurtrières. Ajoutez à cela une armée malienne sous-entrainée, mal équipée, démotivée, vous avez tous les ingrédients d’un face à face avec les djihadistes qui sera long et sanglant…

par -
0

Le porte-parole du ministère de la Défense, Belhassan Oueslati a affirmé dans une déclaration ce mardi 6 septembre 2016 à Africanmanager que 9 soldats ont été blessés lors d’un échange de tirs qui a eu lieu lundi  5 septembre 2016 à jbel Sammema au gouvernorat de Kasserine entre des éléments terroristes et des unités de l’Armée Nationale.

7 soldats ont été légèrement blessés alors que deux autres ont été amputés de jambe.

par -
0

Deux soldats de l’Armée Nationale ont été blessés, ce lundi 5 septembre 2016, suite à un échange de tirs avec un groupe terroriste à jbel Sammema dans le gouvernorat de Kasserine. Les deux soldats blessés ont été transportés d’urgence à l’hôpital régional de Kasserine.

Les opérations de ratissage se poursuivent encore sur les lieux.

par -
0

Les unités militaires ont bombardé, dans la nuit du lundi 29 au mardi 30 août 2016, des emplacements à Jbel Sammema du gouvernorat de Kasserine.

Rappelons que trois soldats ont été tués et 1 autre a été blessé dans une attaque terroriste perpétrée durant le matin du lundi 29 août 2016 contre une patrouille militaire à jbel Sammema.

par -
0

Un jeune homme originaire de Ben Guerdane a été tué à l’intérieur de la zone militaire fermée. Les soldats de l’armée nationale se trouvant à l’intérieur de la zone ont ouvert le feu sur le jeune homme et l’ont tué, rapporte Mosaique Fm.
Cette mort est la deuxième qui a eu lieu au cours de la semaine dernière dans la zone militaire.

par -
0

Quinze membres des forces loyales aux autorités libyennes non reconnues par la communauté internationale ont été tués mardi soir dans un attentat suicide à Benghazi, dans l’est de la Libye, rapporte l’agence AFP.

L’attentat a été revendiqué par « le Conseil de la Choura des révolutionnaires », une coalition de milices islamistes, dont fait partie Ansar Asharia, a indiqué la même source.

par -
0

Dix-sept soldats maliens ont péri hier dans l’attaque de leur base dans le centre du Mali, le gouvernement dénonçant une opération « terroriste coordonnée », revendiquée par deux groupes armés, un peul et un jihadiste, rapporte le site français « Le Figaro ».

L’attaque a été lancée hier « à 05h30 (heure locale) par des individus armés dont l’identité reste à déterminer » contre le camp de Nampala, ville de la région de Ségou, à environ 510 km de Bamako, la capitale.

Les autorités avaient dans un premier temps évoqué « 12 morts et une trentaine de blessés » parmi les militaires. Puis le ministre de la Défense Tièman Hubert Coulibaly, a annoncé un bilan plus élevé. « Nous avons perdu 17 hommes et déplorons 35 blessés » à Nampala, a-t-il dit à la télévision publique.

« Nous ferons en sorte que cette attaque terroriste coordonnée qui s’est portée sur nos positions à Nampala fasse l’objet d’une réponse appropriée », a assuré M. Coulibaly, indiquant que des spécialistes étudiaient les modes opératoires des assaillants et des groupes armés actifs dans la région pour les identifier.

par -
0

Douze soldats appartenant aux troupes du général Khalifa Haftar ont trouvé la mort dans l’explosion d’une voiture piégée sur la côte orientale du golfe des Syrtes à Benghazi, deuxième ville de la Libye après la capitale, Tripoli, rapportent plusieurs sources concordantes.

A signaler que les éléments de haftar ont lancé plusieurs attaques contre les djihadistes de l’Etat islamique dans la localité.

par -
0

Quatre soldats yéménites ont été tués et deux blessés dimanche dans un attentat-suicide contre un barrage près de l’aéroport international d’Aden, grande ville du sud du Yémen où des groupes armés restent très actifs, selon une source sécuritaire.

« Un kamikaze, au volant d’une voiture piégée, s’est fait exploser dimanche à l’aube en arrivant au niveau d’un poste de contrôle près de l’aéroport d’Aden », a déclaré la source sécuritaire, citée par une source médiatique.

« Quatre soldats ont été tués et deux autres blessés », a ajouté cette source, sans être en mesure de dire qui pourrait être responsable de l’attaque.

Aden a été déclarée capitale « provisoire » du Yémen par le gouvernement du président Abd Rabbo Mansour Hadi depuis sa reprise l’été dernier aux rebelles Houthis qui contrôlent la capitale Sanaa.

La ville est le théâtre de violences, revendiquées ou attribuées à Al-Qaïda ou au groupe terroriste autoproclamé « Etat islamique » (Daech/EI), fortement présents dans le sud et qui s’en prennent régulièrement aux forces de sécurité.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Le dirigeant d’Ennahdha Abdellatif Mekki appelle à l’organisation d’un dialogue sociétal qui dépassera les partis, les organisations, pour cibler les coordinations des mouvements sociaux....

AFRIQUE

SPORT

0
Le Club Africain a publié sur sa page officielle facebook les derniers transferts effectués dans le mercato d'hiver 2016-2017. Les nouvelles recrues: Oussama Darragi (29...