Tags Posts tagged with "stratégie, opposition, Tunisie"

stratégie, opposition, Tunisie

par -
0
Il est fort probable que le dialogue national qui devrait rependre cette semaine

Il est fort probable que le dialogue national qui devrait rependre cette semaine, fasse long feu. Il risque d’échouer faute d’accord sur le prochain chef du gouvernement. Cette éventualité fait encore l’objet des discussions de l’opposition qui continue ses pourparlers pour débusquer une sortie de crise.

L’échec du dialogue est une probabilité pour l’ensemble des opposants qui n’ont pas manqué d’afficher un certain pessimisme face aux multiples déclarations des dirigeants nahdhaouis. Ces derniers s’obstinent à ne pas lâcher le pouvoir, une ardente résolution maintes fois réaffirmée par le leader d’Ennahdha qui a décrété que « le gouvernement est venu par les urnes et il ne démissionnera pas avant la rédaction de la constitution ».

Des déclarations qui ont poussé l’opposition à mobiliser ses troupes dans plusieurs régions réclamant tout aussi obstinément la formation d’un gouvernement apolitique. Pour elle, cette mobilisation demeure utile en l’absence des conditions de la réussite du dialogue.

De surcroît, elle a posé deux conditions « clés » pour la reprise du dialogue. Il s’agit de l’accord préalable sur le nom du futur chef gouvernement et de l’annulation des derniers amendements apportés au règlement intérieur de l’ANC.

Face à ce retour sous conditions à la table du dialogue, une lourde responsabilité pèse alors sur les organisations parrainant le dialogue qui s’échinent à rapprocher les points de vue des uns et des autres alors que l’opinion publique est gagnée par une vive exaspération face aux interminables tractations dont elle est à la fois le témoin et la victime.

La mission semble difficile dans ce climat de méfiance. Et pourtant, les concertations menées, depuis la semaine dernière, se poursuivent entre les parrains et les différents partis politiques pour trouver une issue à la crise devenant de plus en plus profonde.

« L’important aujourd’hui, est de sauver le pays de façon consensuelle », nous a déclaré Noureddine Ben Ticha, à l’issue d’une réunion du Front du Salut tenue, ce lundi 18 novembre, au siège du Mouvement du peuple, précisant que le paysage politique va sans doute changer après la réunion du quartet des médiateurs du Dialogue national prévue , ce lundi.

Le dialogue sabote-t-il la révolution ?

Le défi est de taille notamment avec la polémique suscitée par ce dialogue. Pour certains partis à l’instar d’Ettahrir, ce dialogue vise à faire avorter la révolution, car, pense-t-il, la question n’est pas une affaire des noms, mais plutôt des méthodologies.

Le porte-parole du parti Etahrir, Ridha Belhaj a récemment indiqué que le dialogue n’est qu’un scénario déplaisant et mal étoffé. Il a, par ailleurs, accusé le parti islamiste de vouloir s’allier avec des caciques de l’ex-RCD afin d’apaiser les tensions de l’opposition estimant que cela ne ressemble pas à la révolution.

La nouvelle stratégie de l’opposition

Les possibilités de la réussite du dialogue demeurent de plus en plus faibles. Mais en cas d’échec, Jounaidi Abdejawed, représentant d’Al Massar nous a précisé que l’union du Front du Salut demeure une nécessité pour y faire face. L’intérêt serait, à son avis, focalisé sur l’élargissement de ce Front. « Dans pareille situation, le Front de Salut sera obligé de tenir des rencontres pour annoncer une nouvelle stratégie politique ».

Dans le même contexte, Chaker Awadh, membre du Front du Salut a relevé que l’opposition va pleinement assumer ses responsabilités pour trouver une issue à la crise que vit la Tunisie. « Des procédures opérationnelles seraient mise en place. On cite la tenue d’un congrès national du Front de Salut qui va par la suite s’engager dans d’autres actions politiques pour sauver le pays », a-t-il ajouté.

De son côté, Noureddine Ben Ticha, a affirmé qu’il appartient au premier chef au peuple de choisir les méthodes qui lui permettent de reconquérir sa souveraineté.

Wiem Thebti

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Le dirigeant d’Ennahdha Abdellatif Mekki appelle à l’organisation d’un dialogue sociétal qui dépassera les partis, les organisations, pour cibler les coordinations des mouvements sociaux....

AFRIQUE

0
Monsieur Hailemariam Dessalegn, Premier ministre de la République fédérale démocratique d'Éthiopie, participera à la 5e édition du AFRICA CEO FORUM en compagnie de plus...

SPORT

0
L'international algérien Riyad Mahrez a estimé mardi que le nul concédé par les Verts face au Zimbabwe (2-2), dimanche pour leur premier match en Coupe...