Tags Posts tagged with "surpoids"

surpoids

par -
0

« Deux femmes sur trois en Tunisie souffrent dé l’obésité et du surpoids » a fait savoir Leila Alouane, professeur en nutrition à l’Institut national de nutrition et de technologie alimentaire (INNTA).
Intervenant lors d’un atelier, organisé, mercredi, à Tunis, par l’Institut national de la consommation (INC) et consacré à la présentation d’études et de recherches sur terrain relatives aux modes de consommation en Tunisie, Alouane a précisé que l’obésité, qui touchait auparavant essentiellement les femmes, atteint depuis quelques années les hommes.
Elle atteint également les enfants, notamment, parmi la tranche d’âge 8-10ans à un taux supérieur de plus de 45%, selon Alouane qui précise que 25% des enfants fréquentant les jardins d’enfants sont en surpoids.
La spécialiste en nutrition a mis en garde contre le phénomène de l’obésité en Tunisie qui provoquera d’autres
maladies, telles que le diabète, les maladies cardiovasculaires et le cancer.
Elle a imputé cette situation au changement des modes de consommation alimentaire des tunisiens, qualifiant cela de normal, compte tenu de l’évolution socio-économique et culturelle que la Tunisie a connue, au cours des dernières décennies.
Cette évolution, a-t-elle poursuivi, a causé une mutation du rythme de consommation et entraîné unchangement en matière d’alimentation. Ce changement, a-t-elle dit, se caractérise par la qualité de l’alimentation, sachant que le tunisien mange à l’extérieur et plus de 44% des nationaux prennent leur déjeuner dehors, en raison des engagements professionnels et scolaires des membres de la famille.
Alouane a encore fait remarquer « que les produits alimentaires achetés à l’extérieur sont composés de matières grasses et de fortes quantités de sel et de sucre causant des problèmes de santé à l’apparition des signes d’obésité ».
Elle a annoncé que l’INNTA a préparé avec le concours de l’INC deux programmes. Le premier dont le démarrage a eu lieu en 2014 porte sur la réduction de la consommation de sel, de sucre et de graisses dans les produits alimentaires industrialisés.
Le directeur de l’INC Tarek Ben Jazia, a souligné que l’Institut a entamé la réalisation de deux études sur le développement des modes de consommation et leurs impacts économique et sanitaire.
La 2ème étude concerne la consommation des enfants et des adolescents et son impact sanitaire. Selon les données publiées, l’obésité au sein de la catégorie d’age entre 3 et 5 ans est passée de 6,3% à 9,6%, entre 2006 et 2012, soit une hausse de 50%.
Pour le responsable, le mode de consommation est expliqué par la modernisation du secteur commercial et le développement de la publicité commerciale, outre la hausse de la dépense et des importations des produits.

TAP

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Le dirigeant d’Ennahdha Abdellatif Mekki appelle à l’organisation d’un dialogue sociétal qui dépassera les partis, les organisations, pour cibler les coordinations des mouvements sociaux....

AFRIQUE

SPORT

0
Le Club Africain a publié sur sa page officielle facebook les derniers transferts effectués dans le mercato d'hiver 2016-2017. Les nouvelles recrues: Oussama Darragi (29...