Tags Posts tagged with "surveillance sécuritaire"

surveillance sécuritaire

par -

Les ministères de la Culture et de l’Intérieur français ont annoncé, ce samedi 17 septembre 2016, qu’au moins  17 000 lieux seront sous haute surveillance sécuritaire en raison des menaces d’attentat. Il s’agit de musées, monuments, mairies, préfectures ou palais de justice, rapporte des supports médiatiques français.

Cette annonce intervient à l’occasion de la célébration des Journées européennes du patrimoine ce week-end.

par -

La coupe d’Europe de football (Euro-2016), qui débutera vendredi en France, se déroulera sous haute surveillance sécuritaire en raison d’une menace terroriste pesante sur le pays à l’occasion de ce grand rendez-vous sportif.
Pour soutenir les organisateurs dans le bon déroulement de cette compétition continentale, l’Etat français les a dotés d’un appui majeur des forces de sécurité intérieures, de l’autorité judiciaire et des services sanitaires pour que les stades, les « fans zones » (lieux officiels de retransmission publique des matchs de la compétition sur des écrans géants, situés dans les villes-hôtes), les vecteurs et les infrastructures de transport « bénéficient du plus haut niveau de sécurité ».
La France reste le pays « le plus menacé » par les groupes terroristes appartenant à Daech (organisation autoproclamée +Etat islamique+) et al-Qaïda, avait indiqué le premier responsable de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI), Patrick Calvar.
Dans son audition le 10 mai par la commission de la défense nationale et des forces armées de l’Assemblée française, le responsable de la sécurité intérieure a révélé que Daech « planifi(ait) de nouvelles attaques, en utilisant des combattants sur zone, en empruntant les routes qui facilitent l’accès à notre territoire et que la France est clairement visée ». Pour l’Euro-2016, pas moins de 72.000 policiers et gendarmes sont mobilisés,
auxquels s’ajouteront 5.200 personnels de la sécurité civile ainsi que 13.000 agents de sécurité privée.
Le dispositif déployé assurera, selon le gouvernement français, la sécurité de l’Euro-2016 dans les 10 villes-hôtes en France (Lille, Lens, Paris, Saint-Denis, Lyon, Saint-Etienne, Bordeaux, Toulouse, Marseille et Nice). Tout le monde est pratiquement mobilisé pour une sécurité « optimale » (services de sécurité, l’UEFA,
la FFF et les villes-hôtes) pour pouvoir anticiper, prévenir et, le cas échéant, réagir à la menace terroriste et à d’éventuels débordements et violences des hooligans, assurent les organisateurs. Le rôle de tout un chacun est minutieusement défini pour la réussite de cette compétition qui rassemblera 24 équipes pour 51 matchs et attirera 2,5 millions de spectateurs dans les stades.
A l’intérieur des stades, la sécurité est à la charge de l’organisateur (la société EURO 2016 SAS). Les postes de commandements opérationnels (PCO), situés à l’intérieur des stades, constituent le point névralgique de coordination du service d’ordre mis en place pour chaque rencontre. A l’extérieur des stades, des effectifs de police et de gendarmerie seront pré-positionnés à la périphérie des enceintes. L’organisation et la sécurisation
des « fans zones », qui s’élève à 8 millions d’euros au profit des villes-hôtes, sont à la charge des collectivités territoriales qui les accueillent. Les forces de l’ordre en assureront la protection périphérique.
Par ailleurs, l’Etat va distribuer 20.000 places sociales, dont près de 3.300 places sociales dans le cadre de l’opération du « 11 Tricolores », au cours de laquelle 11 personnalités du monde sportif et de la société civile
ont mis en valeur différentes thématiques autour de l’Euro, comme l’emploi ou la santé.
Après le tirage au sort, 1.872 jeunes lauréats ont bénéficié de cartons bleus, en récompense de leur « fair-play » et leur attitude respectueuse sur le terrain.
Il est à rappeler que l’Euro-2016 a permis à la France de se doter de l’un des parcs de stades les plus modernes d’Europe, avec 9 enceintes neuves ou rénovées.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

Les craintes n’ont pas lieu d’être et l’Etat n’est pas au bord de la faillite, a assuré le ministre conseiller auprès du chef du...

AFRIQUE

SPORT