Tags Posts tagged with "syndicalistes"

syndicalistes

par -
0

Certains syndicalistes occupant des postes de responsabilité au sein de l’Union générale tunisienne du travail (UGTT) sont impliqués dans l’agression d’autres syndicalistes qui a eu lieu le 4 Décembre 2012. C’est ce qu’a déclaré Kacem Afia, candidat au poste de secrétaire général de l’UGTT.
Lors de son passage sur Shems fm, le syndicaliste a précisé que ces personnes faisaient partie du groupe qui a agressé Houcine Abassi à la place Mohamed Ali.
Rappelons que les affrontements du 4 décembre, qui se sont produits la veille de la commémoration de l’assassinat du leader syndicaliste Farhat Hached, ont fait une dizaine de blessés au sein de l’UGTT, dont deux membres du bureau exécutif, Hfaiedh Hfaiedh et Samir Cheffi.

par -
0

La Fédération générale de la santé relevant de l’Union Générale Tunisienne du Travail (UGTT) a exprimé dans un communiqué, rendu public mardi 26 avril 2016, son étonnement suite aux mandats de dépôt émis à l’encontre de 5 syndicalistes sur fond de crise à l’hôpital universitaire Habib Bourguiba à Sfax.

La fédération a affirmé que les syndicalistes arrêtés n’ont fait qu’exercer leur droit syndical et a exprimé son attachement à la nomination d’une personnalité civile à la tête de l’hôpital universitaire Habib Bourguiba à Sfax.

Rappelons que le procureur général près de la cour d’appel de Sfax, Mohamed Abid, a ordonné mardi 26 avril 2016 l’arrestation de Adel Zouaghi et de quatre autres membres du bureau syndical de l’hôpital universitaire Habib Bourguiba à Sfax, avant de les traduire en justice pour entrave à la liberté de travail, conformément à l’article 136 du code pénal.
Cette décision a été prise après une plainte déposée par le directeur régional de la santé publique à Sfax et une enquête menée par la police judiciaire de Sfax-sud.

par -
0

Le procureur général à la cour d’appel de Sfax a ordonné mardi l’arrestation d’Adel Zouaghi et de 4 membres du bureau syndical du CHU Habib Bourguiba à charge pour le substitut du procureur de les déférer devant le tribunal compétent pour répondre du délit d’entrave à la liberté de travail conformément à l’article 136 du code pénal.

Les 5 suspects sont poursuivis pour avoir empêché une commission médicale dépêchée sur place par le ministère de la Santé, d’accéder aux locaux de la direction du CHU, en leur fermant au nez la porte de l’administration et en les chassant des lieux avec formation de mur humain.

De même, le procureur général a ordonné l’ouverture d’une information judiciaire sur les soupçons de corruption et de dilapidation des deniers publics au sein de l’établissement hospitalo-universitaire au sens de l’article 31 du code de procédures pénales.

par -
0
Le ministère du Commerce et de l’Artisanat a annoncé que les produits

Le secrétaire général de la Fédération Générale des industries alimentaires, Habib Rejab a déclaré lors de son intervention ce lundi 11 avril 2016 sur Mosaïque fm que la grève du secteur avicole prévue pour la journée de ce lundi 11 et le mardi 12 avril a été reportée au 11 et 12 mai 2016.

Il a ajouté à la même source qu’un accord a été trouvé pour entamer des négociations entre les syndicalistes et les autorités de tutelle dans les plus brefs délais.

par -
0
Le secrétaire général de l'UGTT

Le secrétaire général de l’UGTT, Houcine Abbassi a accusé le ministre des Affaires Religieuses, Mohamed Khlil de ne pas vouloir communiquer avec les syndicalistes à propos du plan de réforme du secteur religieux en Tunisie.

Dans une déclaration dimanche à Mosaïque Fm, Houcine Abbassi a indiqué que le ministre refuse toutes les suggestions faites par les syndicalistes, assurant qu’il a informé le président de la République et le chef du gouvernement de ce refus qui ne peut plus se poursuivre selon lui.

Par ailleurs, Abbassi a assuré que le nombre de mosquées qui sont hors du contrôle du ministère est différent de celui avancé par le ministre.

par -
0

Preuve que la justice a décidé d’aller jusqu’au bout dans le traitement de la plainte de la présidence du gouvernement suite à l’intrusion au palais de la Kasbah des membres du Syndicat national des forces de sécurité intérieure, le secrétaire général du syndicat régional de Gabès, le secrétaire général du syndicat de la police de Béja et un membre du syndicat régional de Sfax ont été appréhendés par la direction générale de la sécurité nationale. C’est le porte-parole du Syndicat national des forces de sécurité intérieure, Chokri Hamada, qui l’a affirmé hier vendredi 04 mars sur Mosaïque Fm.

Il met la pression sur le ministère de l’Intérieur en ajoutant qu’il devra assumer les conséquences de ces arrestations. Il poursuit dans ce sens en déclarant que cette attitude répressive des autorités est contreproductive et ne fera qu’envenimer la situation. Il invite le ministre de l’Intérieur à agir pour stopper les sanctions qui commencent à tomber sur les syndicalistes.

Enfin M. Hamada a dit que le syndicat fait l’objet d’une campagne qui a été planifiée et que le bureau exécutif sortira prochainement un communiqué pour faire savoir sa position suite à ces arrestations…

Reseaux Sociaux

PRESSE LOCALE

INTERVIEW

0
Dans une interview exclusive avec Africanmanager ce mercredi 18 janvier, le porte-parole de la Direction générale des prisons et de la rééducation, Kaïs Soltani,...

AFRIQUE

0
Bruits de bottes hier mercredi 18 janvier 2017 à la frontière gambienne, où des troupes militaires sénégalaises ont pris position, rapporte l'agence Reuters, aux...

SPORT