Tags Posts tagged with "syndicat, nigéria"

syndicat, nigéria

par -
0

Le projet du gouvernement de supprimer la subvention des produits pétroliers à partir de janvier prochain est une déclaration de guerre contre les Nigérians, estime un des deux principaux syndicats du pays.

Le secrétaire général du Nigeria Labour Congress (NLC), Owei Lakemfa, a assuré qu’en aucune circonstance, il n’acceptera la suppression de cette subvention.

Cette déclaration contraste véritablement avec la position de l’autre centrale syndicale – le Trade Union Congress (TUC) – qui avait posé des conditions pour accepter la suppression de la subvention.

Une de ces conditions étant que le gouvernement devait déclarer comment il comptait utiliser les bénéfices tirés de la suppression de la subvention pour amortir les effets des nouveaux prix des produits pétroliers sur les plus démunis.

« La position du NLC est que cette mesure du gouvernement va entraîner l’anarchie; c’est une provocation; une déclaration de guerre contre les Nigérians et ces derniers ont le devoir de se préparer à cette guerre », a déclaré M. Lakemfa.

Il a indiqué que cette mesure d’augmentation des prix des produits pétroliers montrait à quel point le gouvernement ignorait la situation de pauvreté sévissant dans le pays et l’ampleur des souffrances des citoyens ordinaires.

« Cette subvention est une conséquence de l’importation de produits finis. Le gouvernement fédéral vend 100 pour cent de son pétrole brut sans en raffiner une seule partie pour la consommation locale et sans ajouter de la valeur à cette matière première. Puis, ce même gouvernement va sur le marché international pour acheter des produits pétroliers à un prix très élevé.

« Ainsi, ce que le gouvernement appelle une subvention inclut le fret, l’assurance, le transbordement du produit fini de grands bateaux dans de plus petits pour le transporter vers la crique de l’Atlas à Lagos, les frais portuaires et autres. Si nous raffinions nos produits, nous n’aurions pas à supporter ces frais que le gouvernement fédéral appelle une subvention. Il est très clair qu’en tentant d’augmenter le prix du carburant à la pompe, le gouvernement prouve son inefficacité aux Nigérians », a-t-il indiqué.

Selon la presse locale, les Nigérians pourraient payer jusqu’à 150 nairas (environ 1 dollar américain) le litre d’essence à partir du mois de janvier, alors que le prix actuel est de 65 nairas (environ 40 cents) le litre.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Le dirigeant d’Ennahdha Abdellatif Mekki appelle à l’organisation d’un dialogue sociétal qui dépassera les partis, les organisations, pour cibler les coordinations des mouvements sociaux....

AFRIQUE

0
Le Premier ministre algérien, Abdelamalek Sellal, a fait une grosse annonce lors du 27ème sommet Afrique-France, à Bamako, au Mali. Samedi 14 janvier 2017,...

SPORT