Tags Posts tagged with "syndicat,"

syndicat,

par -

La liste des neufs membres élus du bureau exécutif du Syndicat national des journalistes tunisiens (SNJT), a été annoncée, dimanche soir. 25 candidats, dont l’actuel président du SNJT Néji Bghouri, étaient en lice.

Voici la liste du nouveau bureau exécutif du SNJT :
– Neji Bghouri (383 voix)
– Zied Dabbar (356)
– Khmaies Arfaoui (332)
– Faouzia Ghiloufi (306)
– Mohamed Yassine Jlassi (283)
– Mohamed Youssfi (270)
– Soukeina Abdelsamad (252)
– Saousen Chahed (244)
– Mohamed Bachir Chakakou (241)

Le 4e congrès du SNJT, tenu les 19, 20 et 21 mai 2017, a été marqué par l’adoption de l’amendement du statut du Syndicat.

par -

Le syndicat unifié des agents de la douane tunisienne a annoncé dans un communiqué que les douaniers observeront un mouvement de protestation les 24 et 25 mars de 9h à 11h devant les bureaux, directions régionales et frontalière et des postes de la garde douanière dans toutes les régions du pays.

Ces protestations interviennent sur fond de la politique d’atermoiement de l’autorité de tutelle qui refuse de satisfaire les revendications des agents douaniers, nous apprend la même source.

par -

La grève générale à Radio Shems FM, prévue les 8, 9 et 10 mars 2017, a été annulée après la signature mardi dans le siège du gouvernorat de Tunis d’un accord entre le syndicat de base et la direction de la radio.
Au terme de cet accord, la direction s’engage à régulariser la situation de neuf agents et à examiner les dossiers de huit autres.
Il a été aussi convenu de régulariser la situation des chauffeurs qui travaillent la nuit à partir du mois d’avril et de leur accorder une prime d’un montant de 70 dinars ainsi que de leur attribuer la première tranche de la prime de productivité avant la fin du mois de mars.
Concernant « l’accord de l’entreprise », le syndicat général de l’information (UGTT) s’est engagé à présenter un projet dans une période maximale de deux semaines alors que le dernier délai des discussions sur un accord à ce sujet a été fixé à la fin du mois d’avril prochain.
Les agents de la radio Shems FM avaient réclamé, au mois de février, l’application des accords signés avec la partie syndicale, appelant les autorités concernées à intervenir rapidement pour régler leur situation.

par -

Morchid Idriss, secrétaire général adjoint du syndicat général de l’enseignement secondaire, a déclaré sur Mosaïque fm que la commission administrative réunie aujourd’hui, jeudi 2 mars 2017, a décidé de suspendre les cours durant les dix derniers jours du mois de mars 2017.

Et d’ajouter que le syndicat est en train de coordonner l’action en coopération avec le Syndicat de l’enseignement de base conformément aux mesures en vigueur.

Les participants à la réunion de la commission administrative sectorielle de l’enseignement secondaire ont assuré qu’ils soutiennent les directeurs des lycées et collèges car ils subissent des pressions de la part du ministère de l’Education suite à leur refus d’envoyer les listes des professeurs grévistes.

par -

Des milliers de professeurs, venus des différents gouvernorats tunisiens, ont observé ce jeudi 1er mars un rassemblement protestataire national devant le siège du ministère de l’Éducation.
Dans une déclaration accordée à Jawhara Fm, le secrétaire général du syndicat de l’enseignement secondaire Lassaâd Yaâcoubi a déclaré qu’une instance administrative sectorielle se réunira jeudi pour discuter la proposition du syndicat de suspendre les cours.
L’instance pourrait annoncer une suspension des cours, en réponse aux dernières décisions annoncées par le gouvernement, qui concernent le maintien de Néji Jalloul à la tête du ministère de l’Éducation et la probabilité de privatisation de certaines institutions publiques, a indiqué le syndicaliste

par -

Les agents des recettes fiscales, de la comptabilité publique et de recouvrement ont poursuivi aujourd’hui, leur gréve générale entamée depuis hier, mardi 14 février 2017, et ce suite à l’échec des négociations entre les syndicalistes et le ministère de tutelle.

Cette grève vient suite à l’appel de la commission administrative sectorielle des finances et de la planification relevant de l’Union Générale Tunisienne du Travail (UGTT). Du coup, les bureaux de recettes de finances, les services régionaux et centraux des impôts ainsi que les directions générales de comptabilité, de recouvrement et d’impôts devraient fermer leurs portes et suspendront leurs services, pour deux journées, les 14 et 15 février 2017.

Les agents des recettes fiscales revendiquent la régularisation de leur situation professionnelle dont principalement l’élaboration d’un statut des agents de la fiscalité et du recouvrement

par -

Suite aux déclarations faites par le dirigeant du mouvement Ennahdha Nourredine Bhiri, accusant l’ambassadeur de la Tunisie au Canada de manquer à son devoir en tant que responsable en s’absentant de la cérémonie dédiée aux victimes de l’attentat du Québec, le syndicat du corps diplomatique vient de publier un communiqué le démentant.

« Les déclarations du dirigeant d’Ennahdha accusant l’Ambassadeur de la Tunisie au Canada de s’être absenté de la cérémonie des victimes de l’attentat du Québec alors qu’il était présent sont une atteinte à la diplomatie tunisienne », indique un communiqué du syndicat du corps diplomatique.

Il a été également indiqué dans ce communiqué que l’Ambassadeur de Tunisie à Ottawa, le consul de Montréal et tous les membres des deux délégations diplomatique et consulaire au Canada ont réagi suite à cet acte terroriste et ont pris les mesures nécessaires dont l’encadrement psychologique au profit de la famille de la victime, Boubaker Thebti mais aussi pour les deux blessés tunisiens, Aymen Derbali et Nizar Ghali.

Le syndicat a appelé ainsi à vérifier les informations auprès des sources officielles et des responsables du ministère des Affaires étrangères avant diffusion, et ce pour ne pas induire en erreur l’opinion publique et porter atteinte à l’image de la diplomatie tunisienne.

Rappelons que le Centre culturel islamique de Québec dans le sud-est du Canada a été visé par une attaque terroriste qui a fait six morts dont le Tunisien Boubaker Thebti.

par -

Une réunion a eu lieu, ce mercredi 8 février 2017, entre le chef de cabinet du chef du gouvernement, Youssef Chahed et une délégation des médecins du secteur public.

Dans une déclaration à Shems Fm, le secrétaire général de l’Union des médecins spécialistes, Faouzi Charfi, a affirmé que la réunion avec le chef du cabinet de Chahed a été plus que positive ; il a indiqué qu’il a été compréhensif et leur a assuré que Chahed comprend leur désarroi et qu’il est prêt à dialoguer avec eux.

Toujours selon la même source, une réunion entre les médecins grévistes et le chef du gouvernement a été fixée pour demain, jeudi 09 février 2017, à 11h.

par -

Les salariés de la Banque Attijaribank ont observé un sit-in ce matin, avec port de brassards rouges, et ce au siège sis à la Zone Urbaine Nord, nous apprend la page Facebook du syndicat de la banque.

En attendant le communiqué officiel du syndicat, la page annonce une possible escalade dans les jours qui viennent avec le refus de la direction de la banque de se plier aux revendications des salariés.

Les salariés du siège et de tout le réseau d’agences Attijaribank avaient observé une grève d’un jour le 20 janvier. Le syndicat avait alors menacé de mener une nouvelle grève de trois jours si la direction de la banque continue à refuser les réclamations des salariés principalement liées à des « injustices » lors de l’octroi de bonus, de primes et des postes clés.

Nous y reviendrons.

par -

Habib Mizouri, secrétaire général du syndicat de la poste a assuré aujourd’hui, jeudi 2 février 2017, dans une déclaration à Mosaïque Fm, la reprise du travail d’une façon normale dans tous les bureaux du pays.

Un accord a été conclu, dans la soirée d’hier, mercredi, 1er février 2017, entre les différentes parties prenantes lors d’une réunion au siège de l’inspection générale du travail.

Une autre réunion aura lieu entre aujourd’hui, entre l’administration de l’office de la poste et les représentants du ministère des Finances pour régler certains problèmes, a-t-il précisé à la même source.

par -

Les agents de l’éducation ont décidé, mardi 31 janvier 2017, d’entrer en grève sectorielle les 1 et 2 février 2017 pour protester contre leur écartement des négociations en cours pour la création de l’office des services scolaires.

Dans une déclaration accordée, ce mardi 31 janvier 2017, à Shems Fm, le membre du syndicat régional de l’éducation à Nabeul, Sadek Hammami, a indiqué que la création d’un office des services scolaires est une décision parachutée prise sans aucune concertation avec les agents de l’éducation.

par -

Quelques 150 ouvriers de l’usine  » Keftex  » ont repris ce mardi 8 novembre 2016, leur travail après un accord conclu lundi entre le syndicat des ouvriers et des représentants de la direction de la société et de l’union régionale du travail.

L’accord signé porte sur l’engagement de la société de payer les indemnités des ouvriers le 02 de chaque mois travaillé ou le jour qui précède si ce jour correspond à un jour férié. Il s’agit également de mener des négociations avec la direction à travers l’union régionale du travail en cas de conflit.

La direction s’est engagée, selon le délégué du Kef-ouest, Hassine Ben Hamouda, de présenter aux ouvriers des prêts d’une valeur de près de 1000 dinars.
Il convient de rappeler que les ouvriers de l’usine  » Keftex  » ont observé lundi un sit-in à l’entrée de l’usine pour protester contre la fermeture de l’entreprise  » sans préavis « .

par -

Le syndicat régional des forces de sécurité intérieure à Ben Guerdane a organisé, ce matin, un sit-in, devant le district de la Garde Nationale et le poste de police de la région, appelant les autorités de supervision à tenir leurs engagements envers l’institution sécuritaire, rapporte Cap fm.

Le syndicat en question appelle à faire bénéficier aux agents ayant participé aux évènements de Ben Guerdane de promotions et de primes après le succès et l’exploit réalisés par les unités sécuritaires en mars dernier, a ajouté la même source.

par -

A quelques jours de la rentrée scolaire 2016/2017, les instituteurs relevant du Syndicat général de l’enseignement de base ont choisi de hausser le ton pour revendiquer l’accélération de la mise en œuvre des accords conclus avec le ministère de tutelle.

Ces accords concernent la publication immédiate des amendements apportés au décret 1178 relatif à la retraite optionnelle, la publication immédiate des amendements du décret N 520-2015. Ajoutons à cela l’activation des accords du 5 décembre 2015, sans oublier l’application de l’accord du 6 avril 2015 relatif aux promotions professionnelles exceptionnelles en faveur des enseignants du primaire et le recrutement des suppléants à partir de l’année scolaire 2016/2017.

Pour le syndicat général de l’enseignement de base, cette demande est légitime dans la mesure où 10 mille postes d’enseignant dans les écoles primaires de la Tunisie sont actuellement vacants.

D’après plusieurs observateurs, la rentrée s’annonce mouvementée, surtout qu’une journée de colère a été organisée ce lundi 5 septembre 2016 devant le siège du ministère de l’Education. Cette journée de colère vient suite à un autre mouvement de protestation organisé le 1er septembre courant ; il a rassemblé un grand nombre de protestataires, venus de différentes régions du pays. Le secrétaire général du syndicat, Mastouri Gammoudi, a précisé à l’agence Tap que ce mouvement vient en réponse à la « politique d’atermoiement adoptée par l’autorité de tutelle, qui a choisi de faire la sourde oreille au lieu d’appliquer les accords conclus ».

Le syndicaliste, au nom de l’ensemble des instituteurs, n’a pas écarté une éventuelle escalade, annonçant une grève générale le 5 octobre prochain dans tous les établissements et commissariats de l’Education.

Le ministère de tutelle droit dans ses bottes!

Malgré ce climat de tension, il semble que le ministère de tutelle reste ferme dans ses orientations.

« Notre département n’a pas programmé le recrutement de nouveaux instituteurs au titre de l’année scolaire 2016-2017 », a réagi le directeur général de l’enseignement primaire au ministère de l’Education nationale, Kamel Hajjem. Lors d’une interview accordée à Africanmanager, il a précisé que cette démarche est justifiée par la situation délicate par laquelle passe actuellement le pays. « En dépit de ce climat délicat, la porte de notre ministère reste ouverte pour toute négociation et on essayera de faire de notre mieux pour satisfaire la partie syndicale », a-t-il ajouté. C’est possible, la preuve : 7 mille recrutements ont été effectués au titre de la nouvelle année scolaire dont 3 mille instituteurs, 3 mille enseignants du secondaire et mille surveillants et techniciens, a-t-il encore rappelé.

Toujours selon lui, le ministère s’engage à respecter les accords conclus avec l’organisation syndicale en ce qui concerne la situation des instituteurs suppléants. « Ce dossier fait l’objet d’un examen et s’il va y avoir de nouveaux recrutements, 50% des instituteurs suppléants seront ciblés », a-t-il ajouté.

Au-delà de ces deux questions vitales, le ministère de l’Education a parachevé toutes les études et concertations relatives au projet de réforme de l’éducation et entamera sa concrétisation dès la rentrée 2016-2017.

par -
Le secrétaire général du syndicat des cadres des mosquées

Le secrétaire général du syndicat des Imams, Fadhel Achour, a appelé lors de son passage dimanche 14 août 2016, sur les ondes d’Express Fm, Dar al-Ifta à l’émission d’une Fatwa autorisant les Tunisiens à boycotter cette année le sacrifice du mouton de l’Aïd si les rumeurs portant sur la présence d’une maladie touchant les moutons, à savoir la peste des petits ruminants, se confirment.

Il est à rappeler à ce propos que la maladie de la peste a été récemment découverte chez 37 moutons alors que 50 autres ont péri dans la région d’Om Hachem de la Délégation de Beni Khalled à Nabeul.

par -

Le ministre de l’Éducation Néji Jalloul a déclaré lors d’une séance plénière qui se tient actuellement à l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP) que son département a conclu une convention avec les syndicats d’enseignements pour le recrutement en priorité les enseignants mandataires.

Le ministre a ajouté que le recrutement aura lieu via un concours.

par -

Le syndicat des chargés de communication a publié ce mardi 5 juillet un communiqué dans lequel il dénonce la politique de communication du Mufti de la République, jugée décevante lors de l »annonce de l’Aïd.
Le syndicat dénonce aussi la présence d’enfants qui se déplaçaient derrière le Mufti alors qu’il faisait son allocution. Il tient aussi pour responsable le Mufti et ses chargés de communication pour ce désagrément et les répercussions qu’il aura.

par -

Le syndicat des agents et cadres de la sécurité présidentielle a dénoncé, dans un communiqué rendu public dimanche 3 juillet 2016, la réaction hâtive et excessive de l’agent de sécurité présidentielle, qui avait tué un jeune homme suite à un accrochage qu’il a eu avec lui et d’autres jeunes qui l’accompagnaient.

Le syndicat a précisé que cet acte représente une erreur fatale, expliquant que cet incident a eu lieu alors que l’agent en question n’était pas en service.

Il est à rappeler que le jeune homme qui est un chauffeur de taxi avait été tué, dimanche 3 juillet 2016, à la place du 14 janvier à la capitale par un agent de la sécurité présidentielle.

par -

Le comité directeur du syndicat des agents de la Poste a décidé hier, dimanche 19 juin 2016, une grève générale dans tout le territoire tunisien,  et ce à partir d’aujourd’hui, lundi 20 juin 2016 et jusqu’au mercredi, la date du procès de leur collègue en détention.

Dans une déclaration rapportée par Shems Fm, le secrétaire général du syndicat de la Poste Habib Mizouri a indiqué que les protestations se poursuivent à cause de l’intransigeance de l’autorité judiciaire.

par -

Un nouveau syndicat professionnel indépendant dans le secteur touristique est né. Il s’agit de la Fédération Interprofessionnelle du Tourisme Tunisien (F.I.T.), présidée par Houssem Ben Azouz et dont la création est parue au JORT n° 41 du 05 avril 2016. Elle est composée, d’après un communiqué, de membres du Conseil d’Administration, élus lors d’une assemblée constitutive tenue le 1er Mars 2016. Accessible sur le site www.fit-tunisie.org, cette fédération est ouverte à l’adhésion des personnes morales, physiques, associations et syndicats ayant un lien direct ou indirect avec le tourisme.
Ce nouveau syndicat du tourisme « ambitionne de combler un vide en regroupant tous les acteurs ayant un lien direct ou indirect avec le tourisme, et ce quelque soit leur champ d’action : agence de voyage, hébergement, transport, loisirs, sports, animation culturelle, artistique, artisanale », lit-on dans le même communiqué. Il privilégie une approche thématique du tourisme plutôt qu’une approche sectorielle, et incite les différents opérateurs du secteur à mieux se connaître et mieux collaborer entre eux.
Selon la même source, la fédération constituée d’ une vingtaine de groupements professionnels, dirigés par des présidents élus par ses pairs, a pour objectif de fédérer les professionnels du secteur touristique tunisien sous la forme de groupements d’intérêts homogènes, et de défendre efficacement leurs intérêts spécifiques et communs. Le syndicat se veut porteur d’une nouvelle vision du secteur touristique. « Il considère que le tourisme doit être perçu comme une activité économique transversale ou les opérateurs sont plus complémentaires que concurrents »..

INTERVIEW

Le PDG de la BIAT, Mohamed Agrebi, a accordé à Africanmanager une interview exclusive où il a évoqué plusieurs questions dont principalement la stratégie...

AFRIQUE

Des avions de guerre ont bombardé lundi la ville de Derna, ville côtière de l'Est libyen, a annoncé un témoin à Reuters, dans la...

Reseaux Sociaux