Tags Posts tagged with "système, financier"

système, financier

par -
Le système financier tunisien est en voie de stabilisation et les dépôts bancaires sont en train de faire un rebond après les troubles dont a pâti  l’économie du pays,  a assuré, mercredi, le gouverneur de la Banque centrale de Tunisie, Mustapha Kamel Nabli. « Le volume des prêts est raisonnablement bon», a-t-il  déclaré aux journalistes à la veille des réunions, ce  week-end, du Fonds monétaire international et Banque mondiale à Washington. «Il n’ya pas plus de pression sur (dépôts bancaires). Au cours des  deux derniers mois, nous avons commencé à voir les dépôts croître à nouveau», a-t-il dit. 
Dans une tentative pour relancer l’économie du pays, qui s’est effondrée après la Révolution qui  a renversé l’ex-président Zine el-Abidine Ben Ali, la Banque centrale de Tunisie a récemment abaissé son taux directeur de 50 points de base à 3,5 pour cent.  Kamel Nabli a affirmé  qu’il ne pense pas que la BCT réduirait de nouveau  les taux dans un proche avenir. 
« Je ne pense pas que nous ayons à le desserrer encore plus  bientôt; Nous devons voir comment  cela va évoluer. Si nous avons à le réduire encore plus, nous l’aurions  déjà fait », a-t-il dit. Ce dont la Tunisie a besoin, c’est d’un surcroît  d’aide de la communauté internationale, a-t-il  ajouté. Jusqu’à présent, la Tunisie a reçu environ 1,4 milliard de dollars de prêts de la Banque mondiale et la Banque africaine de développement. Mais ce n’est pas assez pour aider le pays, qui est aussi aux prises avec les retombées du conflit dans le pays voisin, la Libye. 
« Hormis la Banque mondiale et la BAD, il n’y en a pas beaucoup d’autres », a déclaré Nabli. « Avoir un milliard de dollars  supplémentaires sera utile, surtout sous formes de subventions, car  la situation budgétaire est clairement fragile et les réserves de change s’amenuisent», a-t-il dit. Nabli n’a pas exclu une levée de fonds sur les  marchés internationaux du crédit, mais a indiqué que la Tunisie doit attendre que sa notation de crédit s’améliore. Le FMI a estimé que  la croissance du  PIB de la Tunisie  en 2011 est au plus bas contre  plus de 3 pour cent en 2010.
 C’est le tourisme qui a été le plus touché et a régressé  de  quelque 45 pour cent depuis janvier.  « Si le tourisme s’effondre, ce n’est pas de  notre faute. C’est parce que les perceptions sont ce qu’elles sont en Europe et ailleurs … Le coût est en train d’être pleinement supporté  par les Tunisiens « , a-t-il conclu.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

Il confesse que l’augmentation du résultat de la BNA ne vient pas que de l’exploitation. Mais il donne des explications qui tiennent la route....

AFRIQUE

Selon un rapport co-publié par la Banque africaine de développement et l’OCDE, l’Afrique enregistre cette année une hausse de son taux de croissance après...

SPORT