Tags Posts tagged with "Taieb Baccouche, Nidaa Tounes"

Taieb Baccouche, Nidaa Tounes

par -
Lors d’une conférence de presse tenue

Lors d’une conférence de presse tenue, vendredi à Tunis, Taieb Baccouche, secrétaire général du mouvement  »Nidaa Tounes », a indiqué que son mouvement a décidé de porter plainte contre les personnes impliqués dans des affaires de violence politique ciblant le mouvement.

« Nous disons à tous ceux qui soutiennent la violence politique et l’exclusion que le parti de Nidaa Tounes ne va pas réagir par la violence, mais qu’il ripostera avec des moyens politiques, pacifiques et légitimes.

Nous condamnons toutes les formes de violence qui ont visé le mouvement dont notamment l’affichage de slogans hostiles au mouvement et le décès suspect de Lotfi Nagheth. La justice sera saisie de ces attaques », a souligné Taieb Baccouche.

S’agissant de l’affaire du décès de Lotfi Nagheth, le secrétaire général du mouvement  »Nidaa Tounes » a critiqué les propos tenus par le porte- parole du ministère de l’intérieur et de certains hauts responsables au sujet de la mort de la victime.

«Les militants de la Ligue de la protection de la révolution, soutenus par Ennahdha et le CPR, ont battu à mort Lotfi Naghedh, secrétaire général de l’Union des agriculteurs à Tataouine et coordinateur régional de Nida Tounes .Nous attendons le rapport final du médecin légiste pour donner plus de détails sur cette affaire.

La famille de la victime « a le droit de recourir à la justice internationale, compte tenu des conventions internationales signés par la Tunisie », a indiqué dans ce contexte, le secrétaire général du mouvement Taieb Baccouche.

Sur un autre volet, Taieb Baccouche a, critiqué le recours de certains hommes politiques aux médias pour attaquer et souiller l’image du mouvement de Nida Tounes. « Il y a une vaste campagne hostile qui attaque notre mouvement. Nous sommes aussi accusés de pratiquer le blanchiment d’argent ».

De son côté, Ridha Belhaj, directeur exécutif du parti du mouvement Nidaa Tounes, a déclaré que l’affaire de la mort de Lotfi Naguedh doit être transférée à Tunis. Selon lui, la ligue défense de la Révolutions exercerait des pressions sur les témoins du drame. « Nous sommes attachés à défendre la victime et nous soutenons sa famille. Nous refusons la violence politique ».

Nous appelons les différentes parties et les composantes de la société civile à réagir aux dépassements commises par la ligue défense de la Révolutions notamment à Tataouine. Cette ligue qualifiée d’ illégitime menace le processus démocratique en Tunisie, a-t-il affirmé.

La transition démocratique ne peut être pas réalisée à travers la violence politique. La ligue défense de la Révolutions doit être dissoute car elle n’a plus aucune raison d’exister », souligne Ridha Belhaj.

Nadia Ben Tamansourt

par -
Lors d’une conférence de presse tenue

Lors d’une conférence de presse tenue, vendredi à Tunis, Taieb Baccouche, secrétaire général du mouvement  »Nidaa Tounes », a indiqué que son mouvement a décidé de porter plainte contre les personnes impliqués dans des affaires de violence politique ciblant le mouvement.

« Nous disons à tous ceux qui soutiennent la violence politique et l’exclusion que le parti de Nidaa Tounes ne va pas réagir par la violence, mais qu’il ripostera avec des moyens politiques, pacifiques et légitimes.

Nous condamnons toutes les formes de violence qui ont visé le mouvement dont notamment l’affichage de slogans hostiles au mouvement et le décès suspect de Lotfi Nagheth. La justice sera saisie de ces attaques », a souligné Taieb Baccouche.

S’agissant de l’affaire du décès de Lotfi Nagheth, le secrétaire général du mouvement  »Nidaa Tounes » a critiqué les propos tenus par le porte- parole du ministère de l’intérieur et de certains hauts responsables au sujet de la mort de la victime.

«Les militants de la Ligue de la protection de la révolution, soutenus par Ennahdha et le CPR, ont battu à mort Lotfi Naghedh, secrétaire général de l’Union des agriculteurs à Tataouine et coordinateur régional de Nida Tounes .Nous attendons le rapport final du médecin légiste pour donner plus de détails sur cette affaire.

La famille de la victime « a le droit de recourir à la justice internationale, compte tenu des conventions internationales signés par la Tunisie », a indiqué dans ce contexte, le secrétaire général du mouvement Taieb Baccouche.

Sur un autre volet, Taieb Baccouche a, critiqué le recours de certains hommes politiques aux médias pour attaquer et souiller l’image du mouvement de Nida Tounes. « Il y a une vaste campagne hostile qui attaque notre mouvement. Nous sommes aussi accusés de pratiquer le blanchiment d’argent ».

De son côté, Ridha Belhaj, directeur exécutif du parti du mouvement Nidaa Tounes, a déclaré que l’affaire de la mort de Lotfi Naguedh doit être transférée à Tunis. Selon lui, la ligue défense de la Révolutions exercerait des pressions sur les témoins du drame. « Nous sommes attachés à défendre la victime et nous soutenons sa famille. Nous refusons la violence politique ».

Nous appelons les différentes parties et les composantes de la société civile à réagir aux dépassements commises par la ligue défense de la Révolutions notamment à Tataouine. Cette ligue qualifiée d’ illégitime menace le processus démocratique en Tunisie, a-t-il affirmé.

La transition démocratique ne peut être pas réalisée à travers la violence politique. La ligue défense de la Révolutions doit être dissoute car elle n’a plus aucune raison d’exister », souligne Ridha Belhaj.

Nadia Ben Tamansourt

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

Les craintes n’ont pas lieu d’être et l’Etat n’est pas au bord de la faillite, a assuré le ministre conseiller auprès du chef du...

AFRIQUE

Il est impératif que les gouvernements africains adoptent des stratégies cohérentes et des plans de développement nationaux qui répondent aux défis de la croissance,...

SPORT

L’équipe nationale des Comores a décroché son billet pour la phase de groupes des qualifications pour la CAN-2019 de football après son match nul...