Tags Posts tagged with "taxe de 30 dinars"

taxe de 30 dinars

par -
L'Algérie condamne avec “la plus grande fermeté” l'attaque terroriste

L’affaire ne cesse de faire polémique et la révolte des Algériens face à la taxe de 30 dinars imposée sur toute voyageur s’apprêtant à quitter le territoire tunisien ne désenfle pas . Les Algériens ont catégoriquement refusé de s’acquitter de  cette taxe considérée comme une forme d' »insulte » voire un mauvais traitement à l’égard des Algériens. L’Ambassadeur de l’Algérie à Tunis veut une rencontre avec le président de la République, Béji Caied Essebsi pour en parler. Dans une déclaration accordée au journal Al Khabar, le diplomate  a confirmé qu’il avait contacté le ministre des Affaires étrangères à trois reprises et a demandé une rencontre avec Essebsi pour aborder le sujet qui préoccupe les autorités algériennes et menace la saison touristique en Tunisie, selon ses dires.

La question qui se pose à ce stade est la suivante : La Tunisie cédera -t-elle à la demande de l’Algérie et annulera-t-elle  cette taxe de 30 dinars, décidée en plein crise pour renflouer les caisses de l’État? Et si l’Algérie, pays sur lequel beaucoup d’espoirs sont fondés  pour sauver la saison touristique interdisait à ses ressortissants de venir en Tunisie ?  Un mouvement de protestation a été observé ces derniers jours par des commerçants et des citoyens algériens au  poste frontalier d’Oum Tboul. Ils dénonçaient ainsi « le mauvais traitement » des Algériens par les unités douanières tunisiennes et refusaient le paiement de cette taxe imposée par la Tunisie à toute personne qui s’apprête à sortir du territoire. Une autre question se pose : Pourquoi, ce sont uniquement les Algériens qui s’insurgent contre cette taxe alors que cela est imposée sur tous les étrangers de retour dans leurs pays? Il semble en effet que la levée de cette taxe devient un droit aux Algériens notamment après avoir sauvé, pour plusieurs années, d’une véritable catastrophe le tourisme tunisien.

Il est attendu en effet que pas moins de 1,5 million d’Algériens se rendront en Tunisie sur l’année en cours. Selon des sources algériennes, du 1er janvier au 10 juin 2016, le nombre d’entrées de touristes algériens en Tunisie a atteint 451 000, soit +2,8% que l’année dernière. Près de 6 000 Algériens franchissent chaque jour le poste frontalier de Oum Teboul situé au nord de la frontière tuniso-algérienne.

Bien plus, les statistiques du commissariat régional au tourisme à Sousse relèvent que 20 mille Algériens avaient séjourné dans les hôtels de la région du début du mois de janvier jusqu’au 10 juillet 2016. Ces derniers avaient bénéficié de plusieurs offres promotionnelles de 30% dans les hôtels ainsi que dans les restaurants. Cette initiative s’inscrit dans le cadre de la promotion du tourisme tunisien et la dynamisation de l’économie tunisienne.

Dans une déclaration récente à Africanmanager, le porte-parole de la Douane tunisienne, Lassâad Bachouel a indiqué que la taxe de 30 dinars tunisiens imposée par la Tunisie aux Algériens qui sortent du territoire est une procédure obligatoire qui s’inscrit dans le cadre de la loi de finances. Les agents douaniers exercent leur travail selon les recommandations des autorités tunisiennes. « Ils sont appelés à appliquer la loi. Des efforts assidus sont toujours menés par les douaniers afin de faciliter toutes les procédures administratives de nos voisins », a-t-il dit

Il a dans le même contexte indiqué que les Algériens sont toujours les bienvenus en Tunisie et que tous les services douaniers travaillent jour et nuit afin de faciliter toutes les procédures administratives de nos voisins. De même, les autorités tunisiennes sont en train d’aménager des espaces  de divertissements et de loisirs sur les frontières tuniso-algériennes visant à offrir aux passagers algériens les meilleures conditions de déplacement vers le territoire tunisien. Nous entretenons des relations excellentes et exceptionnelles avec l’Algérie », a-t-il ajouté.

par -

Selon des informations rapportées par plusieurs supports médiatiques algériens, un mouvement de protestation a été observé ces derniers jours par des commerçants, des citoyens algériens dans le poste frontalier d’Oum Tboul. Ils dénonçaient ainsi « le mauvais  traitement » des Algériens par les unités douanières tunisiennes et refusaient le paiement de la taxe de 30 dinars tunisiens, imposée par la Tunisie à toute personne qui s’apprête à sortir du territoire.

Le porte-parole de la Douane tunisienne, Lassâad Bachouel, a catégoriquement démenti, ce mardi 2 août 2016 à Africanmanager, ces « allégations »,  affirmant que les unités douanières accomplissent leurs tâches tout en respectant la loi tunisienne. « Il n’y a aucune preuve valide sur l’implication des agents de la douane dans des dépassements ou mauvais traitements à l’égard de nos voisins algériens. Les services de la direction générale de la Douane suivent de près et inspectent le travail quotidien des unités. Deux douaniers ont été récemment traduits devant le conseil de discipline pour des affaires de dépassement », a ajouté M. Bachouel.

Les Algériens sont toujours les bienvenus en Tunisie 

Le porte-parole de la Douane tunisienne a par ailleurs réaffirmé que « les Algériens sont toujours les bienvenus en Tunisie et que tous les services douaniers travaillent jour et nuit afin de faciliter toutes les procédures administratives de nos voisins. De même, les autorités tunisiennes sont en train d’aménager des endroits de divertissements et de loisirs sur les frontières tuniso-algériennes visant à offrir aux passagers algériens les meilleures conditions de déplacement vers le territoire tunisien. Nous entretenons des relations excellentes et exceptionnelles avec l’Algérie », a-t-il dit.

A signaler que des statistiques du commissariat régional au tourisme à Sousse relèvent que 20 mille Algériens avaient séjourné dans les hôtels de la région du début du mois de janvier jusqu’au 10 juillet 2016. Ces derniers avaient bénéficié de plusieurs offres promotionnelles de 30% dans les hôtels ainsi que dans les restaurants. cette initiative s’inscrit dans le cadre de la promotion du tourisme tunisien et la dynamisation de l’économie tunisienne.

par -

Une dizaine de citoyens algériens ont bloqué, dimanche 31 juillet 2016, le terminal frontalier Betita situé au sud de la commune de Tébessa, proche de la Tunisie. Il s’agit du deuxième acte de ce genre en moins de cinq jours, rapporte Mosaïque fm.

Les manifestants réclament l’annulation de la taxe de 30 dinars imposée sur les voitures et l’amélioration du traitement des ressortissants algériens du côté tunisien, a indiqué la même source.

INTERVIEW

Le PDG de la BIAT, Mohamed Agrebi, a accordé à Africanmanager une interview exclusive où il a évoqué plusieurs questions dont principalement la stratégie...

AFRIQUE

Des avions de guerre ont bombardé lundi la ville de Derna, ville côtière de l'Est libyen, a annoncé un témoin à Reuters, dans la...

Reseaux Sociaux