Tags Posts tagged with "tentatives, suicide, fugues, enfants, Tunisie"

tentatives, suicide, fugues, enfants, Tunisie

par -
0
Selon le dernier rapport de l’Institut National de Protection de l'Enfance (INPE)

Selon le dernier rapport de l’Institut National de Protection de l’Enfance (INPE), 77 avis de disparition d’enfants et 17 tentatives de suicide ont été enregistré, durant l’année 2013.

La même source a expliqué que la cherté de la vie, la pauvreté et la précarité financière sont les principales raisons de ces phénomènes à hauteur de 61%, soulignant que le gouvernorat de Sidi Bouzid vient en tête des régions où on enregistre le plus de fugues et de tentatives de suicide. Et d’ajouter que la pauvreté essentiellement dans les régions intérieures favorise davantage l’augmentation de délinquance et de cas de suicide chez les enfants.

De nombreuses études indiquent que le dysfonctionnement familial et la violence scolaire entraînent des conséquences négatives à long terme sur les comportements des enfants. En outre, les différents problèmes sociaux, entre autres, l’injustice, la marginalisation, la pauvreté, poussent à l’acte extrême. Face à cet inquiétant phénomène, les autorités restent, pour l’heure, sans réaction !

Mise en place d’une politique de prévention

Suite à la multiplication des cas de suicide chez les enfants en Tunisie, les spécialistes en la matière recommandent la mise en place d’une politique de prévention. Il s’agit notamment d’installer un bureau d’assistance psychologique dans les différents établissements scolaires afin d’être à l’écoute des préoccupations des jeunes. La prévention commence par la reconnaissance de l’enfant en souffrance, le diagnostic du comportement suicidaire et l’évaluation des facteurs de risque par les professionnels.

En conclusion, le suicide est un phénomène complexe qui a suscité des opinions oscillant entre la condamnation, la réprobation et la tolérance. C’est dans ce contexte que les comportements suicidaires des enfants doivent être toujours être pris très au sérieux .Il est nécessaire que tous les acteurs (institutionnels, professionnels et bénévoles) articulent leurs actions afin de soutenir une démarche de prévention cohérente ainsi qu’une prise en charge adaptée aux jeunes concernés.

N.B.T

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Dans une interview exclusive avec Africanmanager ce mercredi 18 janvier, le porte-parole de la Direction générale des prisons et de la rééducation, Kaïs Soltani,...

AFRIQUE

0
La Fédération Wallonie-Bruxelles a inauguré le 18 janvier un nouvel établissement scolaire belge à Dar Bouazza, et posé la première pierre de la future...