Tags Posts tagged with "terres domaniales agricoles"

terres domaniales agricoles

par -

L’État a récupéré plus de 10 mille hectares de terres domaniales agricoles occupés illégalement par des citoyens, dans les différentes régions de la République.

Dans un communiqué rendu public ce lundi 24 octobre 2016, le ministère des Domaines de l’État et des Affaires foncières a en effet annoncé la reprise, pacifiquement, de la ferme domaniale  « Torfeya », dans le gouvernorat de Kébili, qui s’étend sur 123 hectares et compte 7000 palmiers.

Le ministère a également annoncé la récupération des fermes domaniales  « Al azima » et  « Al aoulia », de la délégation de Medjez El Bab, dont la superficie s’étend sur 70 hectares, outre celle des biens fonciers relevant des fermes  « Al khima Borj Al ayoun » (459 hectares) et  « Rabib » (316 hectares), de la délégation de Testour, dans le gouvernorat de Beja, les 6 et 7 octobre 2016.

L’État a récupéré des terrains agricoles dans les délégations de Zriba et Smenja, du gouvernorat de Zaghouan, après des décisions d’évacuation émises par les autorités compétentes et dont la mise à exécution a eu lieu hier lundi.

Le 25 août, l’État a aussi restitué 390 hectares de la ferme de «Ain Babouche 1″, située à Zriba, sur une superficie totale de 500 hectares.

Le 27 septembre, la ferme dénommée  « Attadhia », relevant de la délégation de Smenja, d’une superficie de 1134 hectares, a été récupérée par l’État.

Les terres récupérées ont été remises à l’Office des terres domaniales (OTD), indique le même communiqué.

par -

 » L’Etat doit récupérer 68 mille hectares de terres domaniales agricoles occupées illégalement par des citoyens, dans les différentes régions de la République  » a déclaré, samedi, Noureddine Ben Nasr, directeur général des immeubles agricoles, au Ministère des Domaines de l’Etat et des Affaires foncières.
Il a affirmé à l’agence TAP, que ces terres, dont la majorité était exploitée par des sociétés de développement , des techniciens agricoles, et des citoyens, ont été recensées par les directions régionales en septembre 2016, appelant les occupants de ces terres à rendre ces biens et à respecter la loi et les biens de la communauté nationale.
Ben Nasr a rappelé que l’exploitation des terres domaniales est régie par la Loi n 95-21 de l’année 1995, relative aux domaines de l’Etat.
A cet égard l’Etat a récupéré, le 30 septembre 2016, les fermes domaniales  » Al azima  » et  » Al aoulia  » de la délégation de Medjez El Bab, dont la superficie s’étend sur 70 hectares, outre la récupération les 6 et 7 octobre, des biens fonciers relevant des fermes  » Al khima Borj Al ayoun  » ( 459 hectares) et  » Rabib  » ( 316 hectares), de la délégation de Testour ( Gouvernorat de bejà), .
Ben Nasr a affirmé que les terres domaniales agricoles récupérées sont essentiellement, dédiées à la production céréalière, affirmant que l’Office des domaines de l’Etat a déjà entamé leur réhabilitation.
Et d’ajouter que les négociations directes avec les citoyens ont abouti à la reprise pacifique de la ferme domaniale  » Torfeya « , ( gouvernorat de Kébili) qui s’étend sur 123 hectares et compte 7000 palmiers, indiquant que l’Office de Rjim Maâtoug se chargera de sa gestion en attendant sa réexploitation.

INTERVIEW

Il confesse que l’augmentation du résultat de la BNA ne vient pas que de l’exploitation. Mais il donne des explications qui tiennent la route....

AFRIQUE

SPORT

Reseaux Sociaux