Tags Posts tagged with "territoire, tunisien,"

territoire, tunisien,

par -

Le chef du gouvernement Youssef Chahed a annoncé dimanche à Alger l’annulation de la taxe de sortie du territoire tunisien imposée aux véhicules algériens « qui a causé une certain malaise chez nos frères algériens ».
Il a indiqué avoir informé les responsables algériens de cette décision.
Dans une déclaration à l’agence TAP, Youssef Chahed a qualifié d' »excellents » les entretiens qu’il a eus dimanche matin avec le Premier ministre algérien Abdelmalek Sellal et la délégation du gouvernement algérien, ajoutant que plusieurs questions ont été évoquées « en toute franchise et dans un esprit de fraternité ».
D’autres questions ont été évoquées, a-t-il ajouté, dont l’évolution de la coopération bilatérale au niveau sécuritaire, s’agissant notamment de la lutte contre le terrorisme et les groupes terroristes.
Youssef Chahed s’est dit, à cet égard, satisfait du grand consensus dégagé à ce niveau entre les deux parties.
Sur un autre plan, le chef du gouvernement a indiqué que ses entretiens ont également porté sur les relations économiques et commerciales et ont permis l’examen des moyens propres à surmonter certains problèmes en suspens. Il s’agit pour ce faire d’adopter une « vision stratégique économique intégrale et commune » qui concerne, a-t-il dit, les secteurs industriel et commercial et vise à favoriser l’accès à des marchés africains de façon commune.
Youssef Chahed a annoncé à ce propos qu’une structure sera créée en Algérie et en Tunisie chargée de la coordination des efforts des deux pays en ce sens.
Selon Chahed, la question de la liberté de circulation, de travail et de séjour a été aussi à l’ordre du jour de ses entretiens avec les responsables algériens. L’accent a été mis sur la nécessité de « hisser les relations exceptionnelles unissant les deux pays à des paliers supérieurs », a-t-il dit, à travers la concrétisation des conventions signées entre les deux parties et la diversification des activités de partenariat.
Au cours de la visite de travail d’une journée à Alger, le chef du gouvernement s’est rendu en compagnie de Abdelmalek Sellal au carré des martyrs du cimetière d’El Alia où il a déposé une gerbe de fleurs et récité la fatiha à la mémoire des martyrs de la révolution algérienne.

par -

Le journal américain « The New York Times »  a récemment rapporté des informations selon lesquelles  le Pentagone aurait déjà identifié plusieurs dizaines de cibles potentielles pour des frappes en territoire libyen  juste  après l’opération sécuritaire réussie menée par les forces de l’armée et de la sécurité à Ben Guerdane.

Partant par cette annonce, une source sécuritaire bien informée a mis en garde , ce lundi 17 mars 2016, dans une interview accordée au quotidien algérien « El khabar » contre les bombardements aériens qui seront menés par les  Etats-Unis à Syrte, car l’organisation terroriste Daech pourrait mener une attaque de grande ampleur en Tunisie,  et ce en réaction à ces frappes.

9 mille Tunisiens empêchés de joindre la Syrie

La même source qui a préféré  garder l’anonymat a, en outre,  affirmé  que des milliers de terroristes vont sans doute fuir le territoire libyen  dont 70%  sont de nationalité tunisienne.

Et d’ajouter que les dizaines de terroristes qui avaient perpétré l’attaque de Ben Guerdane, sont  les mêmes personnes qui avaient fui les bombardements aériens sur la ville de Sabratha.

Elle a précisé que le nombre de  terroristes qui ont été abattus par  les forces spéciales américaines n’est pas connu jusqu’à présent et que plusieurs d’entre eux  ont échappé miraculeusement à la mort.

Toujours selon la même source, les autorités tunisiennes ont empêché 9 mille de leurs ressortissants  de rejoindre le mouvement Daech en Syrie ajoutant que ces individus sont des cellules terroristes dormantes  qui cherchaient des occasions propices afin d’attaquer la Tunisie.

Le vendredi 19 février 2016, à l’aube, les Etats-Unis avaient mené un raid aérien en Libye. Une quarantaine de personnes ont été tuées, dont une majorité de jihadistes tunisiens. C’est un camp de l’organisation Etat islamique, près de la ville de Sabratha, à 70 km de Tripoli, qui était ciblé.

On rappelle également que le lundi 7 mars 2016, à cinq heures du matin, de violents échanges de tirs ont eu lieu entre les forces de l’armée et un groupe de terroristes à Ben Guerdane.

Le ministère de l’Intérieur et de la Défense avaient annoncé dans un communiqué rendu public, jeudi 10 mars 2016, que les unités sécuritaire et militaire ont abattu  50 terroristes et en ont arrêté 8 autres.

par -

Selon Karim Issaoui, directeur du secrétariat du conseil national de la lutte contre la désertification, la désertification menace plus de 75% du territoire tunisien, ce qui nécessite l’actualisation du programme de la lutte contre ce phénomène qui menace 1,6 milliard personnes depuis 1979.

Karim Issaoui a insisté sur l’importance d’évaluer le plan national mis en place par la Tunisie, depuis 1995.

par -
L'hôtel Le Sultan à Hammamet a publié sur sa page facebook  que l'une de ses clientes d'origine ukrainienne a été interdite d'entrer en  territoire

L’hôtel Le Sultan à Hammamet a publié sur sa page facebook que l’une de ses clientes d’origine ukrainienne a été interdite d’entrer en territoire tunisien par la police des frontières. Elle a été expulsée sans raison et embarquée dans le prochains avion.

L’administration de l’hôtel croit savoir que les autorités de la police des frontières a pris la cliente de l’hôtel pour une activiste femen ; alors que la cliente était venue passer ses vacances à Hammamet ,indique la même source .

INTERVIEW

Il confesse que l’augmentation du résultat de la BNA ne vient pas que de l’exploitation. Mais il donne des explications qui tiennent la route....

AFRIQUE

SPORT

Reseaux Sociaux