Tags Posts tagged with "terroristes, , Tunisie, Libye,"

terroristes, , Tunisie, Libye,

par -
Des observateurs tunisiens ont mis en garde  contre les dangers  que représente pour la Tunisie le  mouvement d’Ansar al Charia dont de nombreux partisans se trouvent actuellement en Libye

Des observateurs tunisiens ont mis en garde contre les dangers que représente pour la Tunisie le mouvement d’Ansar al Charia dont de nombreux partisans se trouvent actuellement en Libye, plus particulièrement dans la ville de Derna. Ce mouvement, ajoutent-ils, bénéficie d’un grand soutien et de sources de financement inconnus et possède un grand arsenal d’armes et des capacités logistiques sophistiquées. La ville libyenne de Derna qui échappe au contrôle de l’Etat Libyen, et déclarée de facto « Capitale du Wahabisme en Afrique du Nord », selon l’expression du Cheikh Férid El Béji , est devenue la plus grande menace pour la Tunisie à la lumière du chaos sécuritaire qui est actuellement celui de la Libye.

Sur sa page offcielle facebook , le prédicateur Férid Béji a, en effet , déclaré que « Nous avons averti il y a sept mois , que la ville de Derna est le plus grand danger qui menace la Tunisie .

Ansar Al Charia a officiellement annoncé il y a trois jours que Derna est la capitale l’Etat du wahhabisme en Afrique du Nord, et il fera tout pour l’étendre sur toute la Libye et la Tunisie. Dans cette ville où se cacherait Abou Iyadh, le leader du mouvement terroriste, se préparent des plans stratégiques pour envahir la Tunisie, le jour venu, appelé  » le jour du tremblement et de la grande mobilisation «.

Et Férid El Béji d’ajouter que les partisans d’Abou Iyadh qui agissent sous forme de « cellules dormantes  » sont disséminés dans le pays, en attendant cette échéance. Le mouvement Ansar Al Charia à Derna a promis d’envoyer, le jour venu, 4 000 mille terroristes pour envahir la Tunisie, et Férid El Béji poste une vidéo comme preuve de ce qui est préparé pour la Tunisie :

Video:

Rejet des « lois des mécréants » dans la ville de Derna

Un nouveau groupe djihadiste a récemment annoncé, dans un communiqué sur sa page Facebook, qu’il se charge de la sécurité dans la ville de Derna, fief d’islamistes radicaux dans l’Est de la Libye, et d’y instaurer la justice selon la loi islamique.

Ce groupe nommé « Majless Choura des jeunes de l’islam  » à Derna a fait une démonstration de force dans la ville, en paradant dans les rues, selon des témoins.

Sur des photos publiées sur la page facebook du groupe, on peut voir des dizaines d’hommes cagoulés vêtus d’uniformes militaires à bord de véhicules de type pick-up, armés de lance-roquettes RPG, de mitraillettes et de canons antiaériens et brandissant le drapeau noir et blanc des djihadistes. “Nous annonçons la formation d’une commission légale pour régler les différends et réconcilier les gens en appliquant la charia”, a indiqué le groupe dans son communiqué. Il annonce aussi qu’il va sécuriser la ville, affirmant rejeter les “lois des mécréants” et les “institutions qui violent les lois de Dieu”, avant d’annoncer  » nous déclarons notre hostilité aux ennemis de Dieu et de son prophète : les juifs, les chrétiens et les taghout”.

NBT

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

Dans une interview exclusive accordée à Africanmanager, le PDG de la Poste Tunisienne, Moez Chakchouk, a mis l’accent sur les efforts fournis par l’entreprise pour...

AFRIQUE

SPORT