Tags Posts tagged with "terroristes, Tunisie"

terroristes, Tunisie

par -
0
Des témoins sur place ont indiqué à Africanmanager que deux terroristes se sont rendus aux forces de sécurité . Ces mêmes sources ont

Des témoins sur place ont indiqué à Africanmanager que deux terroristes se sont rendus aux forces de sécurité . Ces mêmes sources ont révélé que les deux maisons où s’abritent les éléments terroristes sont totalement encerclées , et les affrontements de mardi matin auraient abouti à la mort de deux terroristes , ce qui porte à 6 le nombre des morts du côté terroriste .

Ces mêmes temoins ont indiqué à Africanmanager qu’un hélicoptère a été déployé dans la bataille contre les terroristes de Raouad

par -
0
Les unités de la Brigade antiterroriste de la Garde nationale ont arrêté 8 éléments terroristes impliqués dans les derniers événements de Sidi Ali Ben

Les unités de la Brigade antiterroriste de la Garde nationale ont arrêté 8 éléments terroristes impliqués dans les derniers événements de Sidi Ali Ben Aoun, dans le gouvernorat de Sidi Bouzid, annonce la page officielle du ministère de l’Intérieur qui précise que des armes et des explosifs ont été saisis.

Ce groupe s’apprêtait à perpétrer des actes terroristes, étant noté qu’un ressortissant de nationalité algérienne figure parmi les terroristes capturés.

Le ministère de l’Intérieur assure que les unités des forces de sécurité sont totalement prêtes à défendre la Nation et à combattre le terrorisme et les terroristes en coopération avec l’institution militaire.

par -
0
Arrêté récemment

Arrêté récemment, Abderraouf Talbi, un des suspects dans l’affaire de l’assassinat de Chokri Belaid, a avoué, lors de son interrogatoire par le juge d’instruction, que Lotfi Ezzine suspect comme lui dans l’affaire, a remis au groupe qui se cachait à Raoued (Tunis), un CD contenant le dossier de l’enquête et les aveux des membres du groupe arrêtés, notamment ceux de Sabeur Mechergui, arrêté dans l’affaire de la cache d’armes de Mnihla. Le groupe de Raoued était composé de Kamel Gadhgadhi, Boubaker Hakim, Ezzeddine Abdellaoui, Mohammed Amine Gasmi, Salmane Marrakchi, Marouane Belhaj Salah et Lotfi Ezzine, des noms souvent cités dans plusieurs affaires notamment les meurtres de Chokri Belaid et Mohamed Brahmi.

Ce ne sont pas les avocats !

Interrogé par Africanmanager, Nizar Snoussi, porte-parole de l’instance de la défense du martyr Chokri Belaid, nous a confirmé la fuite des documents au profit de ces terroristes dont plusieurs seraient convaincus de l’assassinat de Chokri Belaid et de Mohamed Brahmi, et il a précisé que les détails de cette affaire auraient été consignés dans les PV des investigations du ministère de l’Intérieur, soulignant la gravité du fait que les assassins en fuite aient pris connaissance des détails, des tenants et aboutissants de l’enquête, des recherches, des accusés et des gardés à vue. Et de relever qu’une partie officielle est derrière cette fuite. Cette partie devrait être soit le ministère de l’Intérieur, soit celui de la Justice.

En revanche, il a exclu que des avocats soient derrière cette fuite, celle-ci ayant eu lieu avant que les dossiers ne soient communiqués aux avocats, appelant à la démission des ministres de l’Intérieur et de la Justice comme étant les deux premiers responsables de cette fuite.

« Ce n’est pas du théâtre ! »

Nizar Snoussi nous a précisé qu’une information judicaire serait ouverte par le ministère public contre toute personne qui serait impliquée dans cette affaire de fuite.

Taïeb Aguili, membre de l’initiative nationale pour la vérité sur l’assassinat de Chokri Belaid, a imputé, lui aussi, la responsabilité directe aux ministères de l’Intérieur et de la Justice, précisant que cet appel à la démission prend racine dans le cumul des échecs essuyés dans le traitement de plusieurs autres dossiers tels que les affaires « Dammak », « Medenine », « Mnihla », et plus récemment les affaires Chokri Belaid et Mohamed Brahmi. Et d’ajouter que celui qui a échoué dans sa mission doit retourner chez lui : « Ce n’est pas du théâtre, c’est de la sécurité du pays qu’il s’agit», a-t-il dit.

Taïeb Aguili a reproché, également, aux ministères de l’Intérieur et de la justice l’absence de coordination entre les parties qui mènent les enquêtes, à savoir la brigade de lutte contre le terrorisme et la brigade de lutte contre les affaires criminelles), appelant, de ce fait, à regrouper toutes les affaires à caractère criminel et terroriste dans un même dossier, vu que plusieurs noms de suspects reviennent souvent dans plusieurs affaires.

El-Gorjani au banc des accusés !

Le bloggeur Ramzi Bittibi, a accusé, quant à lui, la sous-direction des affaires criminelles d’El-Gorjani qui mène l’enquête sur l’assassinat de Chokri Belaid, d’être la seule partie derrière la fuite de ces documents relatifs aux investigations. « Sans être catégorique sur la question, la chronologie et l’articulation des événements donnent à penser que la direction des affaires criminelles d’El-Gorjani est derrière la fuite des PV d’investigations», a-t-il affirmé, soulignant, par contre, qu’il est impossible que des avocats, qui se réfèrent à une déontologie bien ancrée vis-à-vis de leur métier, soient derrière cette fuite.

Et d’ajouter qu’il y avait des dysfonctionnements dans le traitement des dossiers liés au terrorisme, rappelant plus particulièrement l’affaire de Médenine où des armes ont été saisies et dont on a plus trouvé trace ni parlé, depuis.

Khadija Taboubi

par -
0
Près de 1000 terroristes seraient  présents sur le territoire tunisien et répartis en cellules dormantes

Près de 1000 terroristes seraient présents sur le territoire tunisien et répartis en cellules dormantes, en attente des ordres de leurs supérieurs pour passer à l’action, rapporte le journal Al Moussawer, dans son édition de ce lundi, 12 août 2013.

Ces terroristes se seraient entraînés au Chaâmbi au gouvernorat de Kasserine et au Mont Ouergha au gouvernorat du Kef.

par -
0
Dans des déclarations à Radio « Twança »

Dans des déclarations à Radio « Twança », le ministre de l’Intérieur, Lotfi Ben Jeddou, a affirmé la volonté inébranlable de continuer à pourchasser les groupes terroristes à la faveur d’une nouvelle stratégie.

Sur les mêmes ondes, le ministre de la Défense, Rachid Sabbagh, a mis l’accent sur la disposition du ministère à lutter contre ces groupes.

D’autre part, le chef du gouvernement, Ali Laarayedh, a affirmé avec force que l’Etat viendra à bout du terrorisme.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Le dirigeant d’Ennahdha Abdellatif Mekki appelle à l’organisation d’un dialogue sociétal qui dépassera les partis, les organisations, pour cibler les coordinations des mouvements sociaux....

AFRIQUE

0
Monsieur Hailemariam Dessalegn, Premier ministre de la République fédérale démocratique d'Éthiopie, participera à la 5e édition du AFRICA CEO FORUM en compagnie de plus...

SPORT

0
L'international algérien Riyad Mahrez a estimé mardi que le nul concédé par les Verts face au Zimbabwe (2-2), dimanche pour leur premier match en Coupe...