Tags Posts tagged with "Tourisme, Mehdi Houas"

Tourisme, Mehdi Houas

par -
0

Un convoi, composé de 37 ambassadeurs invités par le ministre du  Commerce et du Tourisme, Mehdi Houas, a été empêché, ce dimanche,  de traverser la ville de Souk Lahad à quelque 80 kilomètres de Tozeur. Quelques voitures du convoi ont été accueillies avec des jets de pierre, obligeant le convoi à rebrousser chemin, rapporte notre envoyé spécial sur place.

Pourtant, la visite des 37 ambassadeurs au Sud tunisien avait commencé sous les meilleurs auspices et a bien  commencé fournissant aux diplomates la forte et nette impression que la situation sécuritaire a effectivement  changé dans les régions du Sud tunisien.

Il y avait quand même un bémol  qu’il n’y a rigoureusement  pas lieu de passer sous silence et qui se rapporte à une mauvaise gestion de cette affaire par la garde nationale. Le groupe de diplomates et de journalistes tunisiens et étrangers s’est promené deux  jours  durant à Tozeur sans escorte ni agents de la garde nationale,  et cela s’est très bien passé, ce qui a fourni aux ambassadeurs l’opportunité de constater de visu et de se rendre compte que la sécurité règne.
Il n’en demeure pas moins qu’au départ vers Douz en passant par Sous Lahad , le convoi s’est subitement trouvé sous une  fort escorte assurée par une  unité d’intervention de la garde nationale dont les membres étaient cagoulés, munis d’armes et portant des  poignards à la ceinture. Un déploiement qui a été regardé  comme un signe d’hostilité par un cortège de personnes, sans doute des manifestants, dont le dessein au départ,  nous a-t-on dit, était  pacifique. C’est ce déploiement  qui  aurait déclenché le caillassage de quelques véhicules de la garde nationale.

Force est de constater que les forces de sécurité et leurs services de renseignement n’ont pas fonctionné du tout. Un simple coup de fil avertissant de cette manifestation  et le convoi aurait changé de parcours et, ce faisant,  l’incident n’aurait pas eu lieu. Plus important encore, les ambassadeurs ne s’en seraient même pas rendu compte.

La question qui importe d’être posée est de savoir le pourquoi de tout ce déploiement et si cette démonstration de force était nécessaire même s’il s’agissait d’ambassadeurs dont la sécurité  relève de la responsabilité des autorités tunisiennes.

Aucune explication officielle n’a été fournie aux  journalistes étrangers.
 Il reste que  l’idée, fort louable du ministre du Tourisme était de démontrer aux ambassadeurs des pays qui n’avaient pas encore levé la restriction de voyage sur le reste du pays, que la situation s’est normalisée en Tunisie. D’immenses efforts de communication étaient déployés à cette fin. Si bien que, dans le reste des régions où il passait,  le convoi il était fort bien accueilli, et la sécurité était totalement assurée.

 On comprend dès lors le désarroi des habitants, notamment ceux de Douz qui nous ont fait part de leurs profonds regrets pour cet incident.
Au fait, ce n’était  qu’un léger incident même s’il a quelque peu gâché la fête et mis à mal cette louable et intelligente campagne de communication du ministre.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Dans une interview exclusive avec Africanmanager ce mercredi 18 janvier, le porte-parole de la Direction générale des prisons et de la rééducation, Kaïs Soltani,...

AFRIQUE

SPORT

0
Déclarations après le match Tunisie-Angola (43-34), disputé jeudi après-midi à Metz, pour le compte de la 5e et dernière journée du Mondial-2017 de handball...