Tags Posts tagged with "touristes, Tozeur,"

touristes, Tozeur,

par -
0
Le tourisme saharien est un mélange délicieux d'exotisme

Le tourisme saharien est un mélange délicieux d’exotisme, d’aventure, d’exploration, de culture et de découverte, de Douz et de Tozeur en passant par le Chott El Jérid,les Ksours, Tataouine, Chenini, Chebika et Mides . Les touristes ne cessent de prendre d’assaut ces régions si prisées par ses dunes, ses oasis et ses mirages.

D’après les statistiques du commissariat régional du tourisme, au terme du 1er trimestre de l’année 2014, le nombre des touristes est en hausse dans le gouvernorat de Tozeur. Il a augmenté de 17,26% par rapport à la même période de l’année dernière passant de 34145 à 40041.

Le nombre des nuitées a crû de 14,92%, passant de 59901 à 68842 avec un taux d’occupation de 20,58% contre 16,91%. Le mois d’avril connaît une bonne dynamique à travers les visites des touristes et la poursuite des opérations de promotion jusqu’à la fin du mois, relève la même source.

160 mille dinars pour restaurer le site Touristique «Star Wars» à Tozeur

Une enveloppe de 160 mille dinars a été consacré par ministère du tourisme pour cofinancer la restauration, à Tozeur, du site Ong jmal où a été tourné le célèbre film américain ‘Star wars’ dont les installations (décors) ont été recouverts de sable par l’effet de l’avancement d’une dune. La restauration du site se fera en deux étapes : la première, d’un coût de 140 mille dinars est déjà entamée grâce à un don d’un particulier de 30 mille dinars. Elle consistera à arrêter l’avancement du sable et à dégager les installations de décor. Quant à la seconde, d’un coût de 160 mille dinars, elle sera axée sur la pérennisation du décor et sa valorisation en tant que site touristique durable.

Le patrimoine constitue un élément important du circuit touristique, tout comme l’écologie, le Sud tunisien étant une véritable pépinière, grandeur nature, riche en faune et en flore qui fait plaisir aux touristes. C’est dans ce contexte que la promotion de la zone saharienne a besoin d’un soutien par le biais de démarchages, de contacts soutenus avec les T.O, d’une présence dans les salons, dans les workshops et surtout d’un esprit créateur pour mettre en valeur le produit saharien tunisien, car ce qu’on voit dans les festivals sahariens de Douz, de Tozeur ou de Tataouine, ce sont des spectacles souvent monotones sans innovation ni recherche particulière !

Nadia Ben Tamansourt

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Dans une interview exclusive avec Africanmanager ce mercredi 18 janvier, le porte-parole de la Direction générale des prisons et de la rééducation, Kaïs Soltani,...

AFRIQUE

0
Le ministère des Mines et Hydrocarbures de Guinée équatoriale annonce avoir fait part de son intérêt pour rejoindre l'Organisation des pays exportateurs de pétrole...

SPORT

0
Formation rentrante des aigles de Carthage qui affronteront leur homologue du Zimbabwe, lundi soir à partir de 20h00 au stade de l'amitié de Libreville,...