Tags Posts tagged with "troubles"

troubles

par -
Les deux  dirigeants du Front populaire Mongi_rahoui_et  zied_lakhdar ont reçu des menaces de mort et le ministère de l'Intérieur est au courant

Le député de l’opposition Front Populaire, Mongi Rahoui a déclaré ce mercredi 4 mai 2016, que le gouvernement est le premier responsable des troubles qui ont éclaté à Kerkennah depuis deux semaines.

« Le gouvernement n’a pas assumé son rôle et failli à trouver des solutions à la crise que a secoué cette région. Plusieurs responsables en place étaient au courant de cette question, mais, rien n’a été fait », a affirmé le député dans une déclaration accordée à Africanmanager.

Rahoui a par ailleurs demandé au chef du gouvernement, Habib Essid d’être présent à l’ARP aux fins de l’examen de cette question et de l’identification des responsables des derniers incidents qui ont eu lieu à Kerkennah.

La précision de Mongi Rahoui vient en réponse aux accusations adressées par le chef du gouvernement Habib Essid.

lors d’une interview accordée à Radio Kalima, Essid a indiqué que les autorités sécuritaires détiennent des données prouvant l’implication du Front Populaire et Hizb Tahrir dans les troubles qui ont secoué récemment l’île de Kerkennah.

Le chef du gouvernement a dans le meme contexte ajouté que des dossiers relatifs à ces évènements seront présentés à la justice soulignant que le coordinateur local de Nidaa Tounes qui a été arrêté n’est pas impliqué dans ces évènements.

par -

Le chef du gouvernement, Habib Essid a accusé des éléments du Front populaire et du parti Ettahrir d’implication dans les incidents de Kerkennah.

Lors d’une rencontre informelle, samedi matin, avec des rédacteurs en chef de la presse écrite et électronique, il a affirmé qu’il ressort des investigations menées que des éléments du FP ont incité à l’escalade des troubles sur l’île et que des protestataires ont fait usage de cocktails molotov, indiquant que, une fois le calme rétabli, le gouvernement prendra les mesures nécessaires contre les fauteurs de troubles.

Il a souligné que les autorités ont accompli leur devoir s’agissant de l’application de la loi et de la reprise de l’activité à la compagnie  Petrofac après deux mois et demi de négociations avec les sit-inneurs.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

Les craintes n’ont pas lieu d’être et l’Etat n’est pas au bord de la faillite, a assuré le ministre conseiller auprès du chef du...

AFRIQUE

Le 29 mars, le Conseil de sécurité des Nations unies votera une résolution sur le possible renouvellement du mandat de la Mission de l’Organisation...

SPORT