Tags Posts tagged with "Tunindex, Bourse, Tunisie"

Tunindex, Bourse, Tunisie

par -
0

La baisse de l’indice TUNINDEX enregistrée, lundi 24 octobre (1,92 pc à 4538,41 points) devrait se poursuivre au cours de la séance du mardi, a estimé   Adel Grar, président de l’Association des Intermédiaires en Bourse (AIB).

Il s’agit d’une baisse temporaire due essentiellement à la crainte des investisseurs dans l’attente de la publication des résultats définitifs des élections de l’assemblée constituante qui ont eu lieu dimanche 23 octobre, a affirmé M. Grar dans un entretien téléphonique à la TAP.

« Ce recul était observé tout au long de la séance de  cotation du lundi (10H 00 à 14H00) et n’est pas le résultat d’un événement survenu à l’improviste », a-t-il ajouté.

« Toutefois cette régression n’a pas eu de répercussions sur le volume des transactions, dans la mesure où l’écart enregistré, lundi, entre les volumes des ventes et des achats des titres était minime, totalisant une capitalisation boursière de 13846,940 millions de dinars (MD) », a poursuivi M. Grar.

Il a fait remarquer que contrairement à ce que certaines parties pensent, la baisse de l’indice boursier n’est pas imputée à la montée du parti Ennahdha dans les résultats préliminaires des élections de la constituante, précisant à ce propos que « de manière générale les investisseurs nationaux ne font pas d’amalgame entre la victoire de ce parti et l’investissement ».

Quant à la baisse des valeurs de la société SITS (-5,84 pc à 3,380 DT) et SOPAT (-5,92 pc à 3,810 DT), enregistrée lundi, le président de l’AIB a expliqué que celle-ci est « normale », après une forte hausse enregistrée par ces titres au cours de la semaine boursière précédente (du 17 au 21 octobre 2011).

par -
0

La baisse de l’indice TUNINDEX enregistrée, lundi 24 octobre (1,92 pc à 4538,41 points) devrait se poursuivre au cours de la séance du mardi, a estimé   Adel Grar, président de l’Association des Intermédiaires en Bourse (AIB).

Il s’agit d’une baisse temporaire due essentiellement à la crainte des investisseurs dans l’attente de la publication des résultats définitifs des élections de l’assemblée constituante qui ont eu lieu dimanche 23 octobre, a affirmé M. Grar dans un entretien téléphonique à la TAP.

« Ce recul était observé tout au long de la séance de  cotation du lundi (10H 00 à 14H00) et n’est pas le résultat d’un événement survenu à l’improviste », a-t-il ajouté.

« Toutefois cette régression n’a pas eu de répercussions sur le volume des transactions, dans la mesure où l’écart enregistré, lundi, entre les volumes des ventes et des achats des titres était minime, totalisant une capitalisation boursière de 13846,940 millions de dinars (MD) », a poursuivi M. Grar.

Il a fait remarquer que contrairement à ce que certaines parties pensent, la baisse de l’indice boursier n’est pas imputée à la montée du parti Ennahdha dans les résultats préliminaires des élections de la constituante, précisant à ce propos que « de manière générale les investisseurs nationaux ne font pas d’amalgame entre la victoire de ce parti et l’investissement ».

Quant à la baisse des valeurs de la société SITS (-5,84 pc à 3,380 DT) et SOPAT (-5,92 pc à 3,810 DT), enregistrée lundi, le président de l’AIB a expliqué que celle-ci est « normale », après une forte hausse enregistrée par ces titres au cours de la semaine boursière précédente (du 17 au 21 octobre 2011).

par -
0

A la demande du CMF, la cotation est suspendue à partir du lundi 31 janvier 2011 et ce, jusqu’à la publication des informations nécessaires à la protection des investisseurs et au bon fonctionnement du marché, pour les valeurs : ELECTROSTAR, GIF-Filter, Artes, El Wifak Leasing, Ennakl Automobiles, la Société Tunisienne d’Equipement-STEQ- et Carthage Cement. Pour la STIP, la suspension est maintenue jusqu’à la publication par cette dernière des informations relatives à l’opération de restructuration.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Le dirigeant d’Ennahdha Abdellatif Mekki appelle à l’organisation d’un dialogue sociétal qui dépassera les partis, les organisations, pour cibler les coordinations des mouvements sociaux....

AFRIQUE

0
L'armée nigériane a bombardé par erreur, mardi 17 janvier 2017, un camp de déplacés de Rann, dans le nord-est du pays. L'ONG Médecins sans frontières...

SPORT