Tags Posts tagged with "Tunis, BAD,"

Tunis, BAD,

par -
La Banque africaine de développement (BAD) et la Tunisie ont signé un accord

La Banque africaine de développement (BAD) et la Tunisie ont signé un accord, ce 5 juin 2014, pour un don de la BAD de 3 millions de dollars EU environ (près de 5 millions de dinars tunisiens).

Financé par le Fonds de transition pour le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord, ce don vient appuyer les efforts que déploie le gouvernement tunisien pour améliorer la mobilisation des ressources domestiques, dans le cadre de son « Projet d’amélioration de la mobilisation des ressources domestiques à travers la mise en place d’un système fiscal efficace, d’une coopération internationale et d’une transparence fiscale améliorées en Tunisie ».

« La mobilisation des ressources domestiques constitue une priorité pour le gouvernement tunisien, a commenté Aly Abou-Sabaa, vice-président de la BAD chargé de l’agriculture, de l’eau, du développement humain, de la gouvernance et des ressources naturelles, lors de la cérémonie de signature. La Tunisie a un besoin crucial d’augmenter ses ressources à partir de ses recettes fiscales pour pouvoir financer son développement de manière durable. »

Ce don servira également à promouvoir la transparence et l’efficacité de la politique fiscale, tout en améliorant la performance de l’administration fiscale.

Concrètement, cela aidera à appliquer les normes fiscales internationales en matière d’imposition et d’échange d’informations. Une série de nouvelles mesures permettra également d’endiguer l’érosion de la base d’imposition et la fuite des bénéfices réalisés par les entreprises vers des destinations non imposables: révision des lois et règlements tunisiens, formation continue… Le gouvernement tunisien sera ainsi à même d’instaurer les mécanismes d’analyse et de suivi de sa politique fiscale. Ainsi, le projet appuiera la réforme de l’administration fiscale tunisienne, tout en optimisant le respect des obligations fiscales.

par -
Elyes Fakhfakh

Elyes Fakhfakh, ministre tunisien des finances et Nizar Baraka, ministre marocain de l’économie et des finances ont discuté des préparatifs pour la réunion des ministres des finances des pays du Maghreb Arabe, qui se tiendra fin mai 2013 sur le lancement de la Banque Maghrébine Pour l’Investissement et le Commerce extérieur.

Au cours d’un entretien tenu, vendredi, Fakhfakh a mis l’accent sur l’importance du rôle de cette banque dans le renforcement des projets maghrébins communs et dans la relance du processus d’intégration dans la région. Pour sa part, le ministre marocain a indiqué que son pays versera, prochainement, sa quote-part dans le capital de la de la Banque.

Selon un communiqué publié Samedi par le ministère des finances, les deux parties ont évoqué la question relative au retour de la Banque Africaine de Développement (BAD), actuellement située à Tunis, à son siège principal à Abidjan (Côte d’Ivoire). Nizar Baraka a exprimé le soutien de son pays à la demande tunisienne appelant à un retour progressif des services de la BAD à Abidjan et le maintien pendant cette période d’une partie de l’administration de la banque en Tunisie, vu l’importance de cette structure financière en Afrique et dans la région du Maghreb Arabe.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

Les craintes n’ont pas lieu d’être et l’Etat n’est pas au bord de la faillite, a assuré le ministre conseiller auprès du chef du...

AFRIQUE