Tags Posts tagged with "Tunis, Dialogue national,"

Tunis, Dialogue national,

par -
0
La séance de ce vendredi du Dialogue national se penchera sur la question de la concomitance ou non des élections présidentielle

La séance de ce vendredi du Dialogue national se penchera sur la question de la concomitance ou non des élections présidentielle et législatives, a déclaré le président du bureau politique du mouvement Ennahdha, Ameur Larayedh, formant l’espoir de « parvenir à un accord afin d’aider l’Assemblée nationale constituante (ANC) à fixer une date à ces élections, conformément aux dispositions de la constitution ».

La séance sera, également, l’occasion d’évoquer les récents évènements liés au terrorisme qui ont marqué le pays et la manière d’y faire face, a-t-il ajouté.

De con côté, le président de la Ligue tunisienne des droits de l’Homme, Abdessatar Ben Moussa a souligné la nécessité de trancher la question des élections afin de permettre à l’Instance supérieure indépendante pour les élections (ISIE) de fixer son calendrier de travail.

Le président de l’Anc, Mustapha Ben Jaafar, avait souligné, mercredi dernier, la nécessité de fixer la date des élections avant le 23 juin 2014, date du démarrage de l’inscription des électeurs.

par -
0
La séance du Dialogue national

La séance du Dialogue national, ce lundi matin, a été consacrée à l’audition des membres de l’ISIE conduits par Chafik Sarsar sur les aspects techniques de l’organisation des prochaines élections en deux temps.

L’Instance a exposé les différentes contraintes légales et les délais fixés par la loi électorale ainsi que les scénarii envisageables pour un scrutin simultané ou en deux temps.

Le président de l’ISIE a souligné l’importance de trancher au plus vite cette question afin de fournir à l’électeur une vision claire concernant l’opération électorale, affirmant que des élections en deux temps coûteront plus cher, assurant toutefois qu’il reste assez de temps pour organiser le scrutin dans les délais.

par -
0
La plénière du Dialogue national a démarré

La plénière du Dialogue national a démarré, lundi, au siège du ministère des Droits de l’Homme et de la Justice transitionnelle au Bardo, avec un retard de plus d’une heure et en l’absence du parti Al Joumhouri.

Le président du parti populaire progressiste, Néjib Hosni, a déclaré à la presse qu’au programme des travaux de la plénière figure l’examen de la note adressée par le Front du salut au quartette.

Cette note, a-t-il indiqué, comprend un certain nombre de points conditionnant la poursuite de la participation du Front du salut au dialogue. Il a ajouté qu’un des principaux points consiste en la démission immédiate du chef de gouvernement Ali Larayedh, afin que le président de la République provisoire puisse charger officiellement son successeur Mehdi Jomaa de former un nouveau cabinet, conformément à l’organisation provisoire des pouvoirs publics.

Pour sa part, Zied Lakhdhar, dirigeant du Front populaire et secrétaire général du parti des patriotes démocrates unifié, a réaffirmé l’attachement du Front du salut au changement de toute l’équipe ministérielle, à la dissolution des ligues de protection de la révolution et à la révision des nominations partisanes.

Par ailleurs, la plénière du dialogue examinera certains points litigieux en rapport avec le projet de Constitution ainsi que l’avancement des travaux de la commission de l’ANC chargée de résoudre les difficultés qui freinent la création de l’Instance pour les élections.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Dans une interview exclusive avec Africanmanager ce mercredi 18 janvier, le porte-parole de la Direction générale des prisons et de la rééducation, Kaïs Soltani,...

AFRIQUE