Tags Posts tagged with "tunis forum"

tunis forum

par -

Ahmed Bouzguenda président de l’Institut Arabe des Chefs d’Entreprises (IACE) a  déclaré ce mercredi 18 mai 2016, que  « la 4e édition du Tunis Forum,  se tiendra  les 27  et 28 mai à Tunis sur le thème Tunisie et ALECA : gouvernance des négociations et résultats de la libéralisation. Il s’agit d’un événement majeur qui a pour objectif de se pencher sur les relations économiques  de la Tunisie avec  les pays partenaires».a-t-il précisé.

A rappeler que plus de 500 participants sont attendus à la 4e édition du Tunis Forum, des représentants de la Commission européenne, d’éminents invités au Maroc, de la Géorgie, les membres de l’IACE, ainsi que les représentants du comité de pilotage tunisien pour illustrer le déroulement des négociations.

par -

La 4ème édition de Tunis Forum est programmée le vendredi 27 mai 2016 à partir de 8h30 et le samedi 28 mai à partir de 9h00, au siège de l’IACE (Institut arabe des chefs d’entreprise), la Maison de l’Entreprise. C’est une rencontre annuelle internationale qui planche sur les moyens de propulser des stratégies de partenariat international. Il a été convenu en octobre 2015 d’axer l’édition 2016 sur le thème suivant :  » Gouvernance des négociations et résultats de la libéralisation ».

Le chef du gouvernement, Habib Essid, présidera la cérémonie d’ouverture.

Le densité des sujets abordés cette année a amené les organisateurs à concocter un programme qui va s’étaler sur deux journées, comprenant deux matinées et une après-midi tribune. Le but est de réfléchir sur les voies pour faire de l’ALECA (Accords de Libres Echanges avec l’Union Européenne) un dispositif efficace à même de répondre aux besoins actuels de la Tunisie.

La Tunisie est-elle prête pour mener ces négociations ? Dispose-t-elle de tous les atouts en main pour s’engager dans la voie du libre-échange ? Autant de sujets qui seront débattus par un panel de participants de haut niveau (plus de 500, nous dit-on). Trois problématiques seront abordées dans la première journée : Les prérequis des négociations, leur gouvernance, et la séquentialité de la libéralisation.
L’IACE dévoilera à cette occasion une étude qu’elle a menée sur les filières économiques locales qui présentent un écart de compétitivité en comparaison avec les secteurs équivalents en Europe. La méthode qui a été adoptée est la mise en place d’indicateurs qualitatifs et quantitatifs permettant de définir des scores, pour par la suite établir des listes des filières en fonction de leurs capacités à tenir le choc d’une libéralisation immédiate. Au final des mesures d’encouragement sont préconisées, ou bien à contrario des recommandations de retrait des pourparlers pour cause de faiblesses structurelles les rendant trop vulnérables ou parce que trop stratégiques pour la Tunisie.

Ces deux sessions seront animées par des invités internationaux de haut rang : Le négociateur en chef de l’ALECA pour la partie européenne au sein de la commission, M. Ignacio Garcia Bercero ; l’ancien Premier ministre de Géorgie, M. Nika Gilauri ; le vice-président du Conseil de l’Assemblée parlementaire européenne, M. Nedelciuc Vasile ; le directeur de European Centre for International Political Economy, en Belgique, M. Hosuk Lee-Makiyama ; l’ancienne négociatrice en Chef de l’ALECA pour la Géorgie, Mme Tamara Kovziridze ; le Conseiller auprès du chef du gouvernement tunisien chargé des Affaires économiques, M. Ridha Ben Mosbah.

Les opérateurs et les acteurs auront cette année une après-midi « tribune libre » lors de la première journée de Tunis Forum. On y verra des leaders d’opinions, des chefs d’entreprises, des représentants de la société civile. Leurs idées, leurs opinions et leurs attentes sur l’ALECA sont très sollicitées.

A la deuxième journée, place aux débats pratiques, d’ordre plus technique sur la libéralisation des deux secteurs ciblés par les discussions : Le secteur agricole et celui des services. Il sera question des spécificités de chaque filière. Pour les services, les projecteurs seront braqués sur les professions libérales et celles du secteur de la santé. Seront mises sur la table les expériences internationales, notamment moldaves, roumaine, géorgienne, ukrainienne, marocaine et espagnole. On nous signale la présence de hauts responsable à ces débats : Le ministre tunisien du Commerce et de l’Artisanat, M. Mohsen Hassen ; le ministre tunisien de la Santé, M. Said Aïdi ; Mme Victoria Campeanu, ancienne négociatrice économique de Roumanie pour les Accords de Libres Echanges avec l’Union Européenne ; M. Miguel Gallego, PDG de Migasa, en Espagne ; le fondateur d’Isida Clinic, en Ukraine, M. Kozin Victor ; le PDG de Matysha au Maroc, M. Taquiedine Cherradi El Fadili.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

Dans une interview exclusive accordée à Africanmanager, le PDG de la Poste Tunisienne, Moez Chakchouk, a mis l’accent sur les efforts fournis par l’entreprise pour...

AFRIQUE