Tags Posts tagged with "Tunis, Investissement agricole,"

Tunis, Investissement agricole,

par -
0
Lors de la réunion périodique organisée

Lors de la réunion périodique organisée, mardi, par la cellule de communication, relevant de la présidence du gouvernement, le directeur général de l’Agence de la Promotion de l’Investissement Agricole a annoncé que les investissements déclarés en 2012 ont atteint 659 millions de dinars, ce qui correspond à une progression de 11,9% par rapport à 2011.

Il a souligné que l’APIA a approuvé 4560 actions d’investissement dont le volume global s’élève à 523,7millions de dinars, affichant une évolution de 2,8% en termes de nombre et 9,8% en termes de valeur. Ces investissements permettront de générer 5569 postes d’emplois, en régression de 2,1%.

Sur un autre volet, le DG a fait savoir que 2972 projets sont entrés en production, durant l’année précédente, parmi 5 mille projets déclarés en 2011 qui ont été suivis par les services concernés. De plus, il a affirmé que les primes approuvées se sont élevées à 63,2millions de dinars, soit 12% de la valeur globale de l’investissement.

Il a de même signalé que le Centre du pays a accaparé la part du lion, soit 42%, suivi par le Centre- ouest (17,2%) et le Nord-ouest (16,8%). Cependant, un recul a été observé au niveau de l’investissement dans les régions du Sud-ouest (1,9%), Nord Est (6,6%) et surtout le Sud- qui a connu une baisse considérable de l’ordre de 40%.

Cette baisse est due, selon le Dg de l’APIA, aux difficultés d’accès au financement et la situation foncière des terrains agricoles ainsi que la complexité des procédures de forage. A cela s’ajoute, la régression des investissements dans le secteur de l’aquaculture.

Pour la période à venir, Abdelatif Ghdira a affirmé qu’il est optimiste notamment que les prévisions tablent sur un taux d’accroissement de 9,2% des investissements agricoles privés, durant l’année en cours, contre 7,6% pendant 2012.

Il a passé en revue le programme de l’agence qui vise à lancer une étude globale relative au système du crédit foncier via un bureau spécialisé qui sera chargé de suivre environ 1700 bénéficiaires, l’objectif étant d’évaluer les réalisations et d’identifier les contraintes confrontées. Ce programme permettra de suivre les projets approuvés, durant la période 1994-2009.

Dans le même contexte, il a précisé que l’agence envisage de former et de soutenir les jeunes promoteurs dont le nombre s’élève à 140, outre 200 candidats aux pépinières d’entreprises et le soutien de 120 porteurs d’idées.

N.B.T

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Dans une interview exclusive avec Africanmanager ce mercredi 18 janvier, le porte-parole de la Direction générale des prisons et de la rééducation, Kaïs Soltani,...

AFRIQUE

0
Le ministère de la Défense Algérien a annoncé dans un communiqué rendu public, ce jeudi 19 janvier 2017, l’interpellation de deux « dangereux terroristes » à...

SPORT