Tags Posts tagged with "Tunis, Or, BCT,"

Tunis, Or, BCT,

par -
La Banque Centrale de Tunisie (BCT) est une banque comme les autres. Elle est certes la banque des banques et la plus grosse d’entre elles avec un total d’actifs de l’ordre de 18 milliards DT. Elle n’en reste pas moins une banque qui vend et achète de l’argent et tient des comptes

La Banque Centrale de Tunisie (BCT) est une banque comme les autres. Elle est certes la banque des banques et la plus grosse d’entre elles avec un total d’actifs de l’ordre de 18 milliards DT. Elle n’en reste pas moins une banque qui vend et achète de l’argent et tient des comptes, pour l’Etat et pour les particuliers. A fin 2013, le total de ses produits dépassait les 439,382 MDT, en petite hausse par rapport à l’année 2012 (418,865 MDT). En face, elle a des charges dont le total était de plus de 252,623 MDT, elles aussi, en hausse malgré une baisse de plus de 5 MDT des charges du personnel. A la fin de l’année dernière, la BCT aura quand même rapporté quelque 186,8 MDT aux caisses de l’Etat.

C’est aussi la banque qui fabrique de l’argent pour le compte de l’Etat et sur ses instructions. Les charges de fabrication des billets et pièces de monnaie avaient atteint, l’année dernière, quelque 12,914.741 DT, contre 18,733.903, en 2012. A la date du 31 décembre dernier, les billets et pièces de monnaie en circulation ont enregistré un accroissement de 451,3 MDT ou de 6,3 %, pour s’établir à 7.615,8 MDT contre 7.164,5 MDT en 2012, signe peut-être de l’inflation qui rongeait le pouvoir d’achat du Tunisien cette année-là.

– 6,7 tonnes d’Or dans les coffres de la BCT, dont 2,6 en médailles commémoratives.

La BCT est aussi le dépositaire des comptes de l’Etat, de son Or et de ses devises. Les avoirs en or à la BCT sont constitués de lingots et de pièces commémoratives, notamment ceux des 23 années du «7 Novembre », car toutes ne sont pas distribuées. A partir de la date du 31 décembre 2013, les avoirs sous forme de lingots sont évalués au cours du marché en utilisant le fixing de Londres du matin au lieu du cours officiel établi à 0,6498475 dinar pour un gramme d’or fin, cours en vigueur depuis le 19 août 1986, date de la dévaluation du dinar décidée en août 1986.

La BCT indique, par ailleurs, dans son dernier bilan, que «la réévaluation des lingots d’or au cours du marché sera mensuelle, à l’instar des avoirs en devises, et l’écart résultant de cette réévaluation est constaté au passif du bilan dans un compte d’écarts de réévaluation. Cette réévaluation a été décidée pour donner l’information complète sur la valeur réelle des avoirs en or qui font partie des réserves internationales du pays».

A la date du 31 mars dernier, le coffre-fort de la BCT ne contenait qu’un peu plus de deux 2,7 tonnes d’Or massif sous forme de lingots, d’une valeur de 261,625 MDT. Une valeur en DT en baisse malgré la réévaluation et sous l’effet de la dépréciation de la valeur du dinar tunisien par rapport aux principales monnaies étrangères. C’est ce stock qui constitue désormais la seule réserve stratégique de la Tunisie. Il est intouchable et n’a pas bougé depuis des dizaines d’année, nous confirme une source officielle à la BCT. A bien compter, on remarquera que le stock a évolué, de 2012 à 2013, de 40 kilogrammes. Il s’agit simplement de quantités d’Or commercial, au début, achetées pour être distribuées aux professionnels, mais qui ont par la suite intégré l’Or monétaire.

Le reste de l’Or tunisien est en dépôt, comme depuis de très longues années, à la Banque d’Angleterre. On remarquera que le stock d’Or a augmenté de 40 kilos entre 2013 et 2012. Cette partie a été toujours placée, depuis son achat, à la «Federal Reserve» aux USA, puis à la Banque de France et enfin à la Banque d’Angleterre.

– 30 tonnes d’Or chez les particuliers, en thésaurisation.

Une réserve qui constitue un cumul d’achats d’or depuis l’Indépendance, dont une petite partie vient d’être il y a quelques mois mise en placement. Mais une réserve qui ne devrait pas être utilisée plus que cela et encore moins connaître le sort de l’autre réserve que constituait l’argent de la vente des 35 % de Tunisie Télécom dont il ne reste désormais plus rien. Le bilan de la BCT sous Chedly Ayari, ne change rien concernant la totalité du stock d’or qui est dans les coffres de la banque. L’Or de la Nation, c’est aussi les pièces commémoratives, dont certaines datent de 1967. Toutes n’ont pas été distribuées et ont aussi rejoint l’Or monétaire dans les coffres de la BCT.

Mais l’Or existe aussi et en quantités nettement plus importantes chez les particuliers tunisiens. Il provient des bijoutiers et du marché parallèle. Notre source officielle à la BCT nous indique que la BCT en distribue, en moyenne, 500 kilogrammes par an aux artisans bijoutiers. Avant les dernières restrictions, la BCT en distribuait même jusqu’à 2 tonnes par an. Le marché parallèle de l’Or est généralement estimé entre 1.000 et 2.000 kilos par an.

A multiplier donc la moyenne de 500 kilos par les seules 20 dernières années, on arriverait à une quantité d’Or qui circule entre les Tunisiens d’au moins 10 tonnes. Si on y ajoute la moyenne de 1.000 kilos par an du marché parallèle (1.000 x 20 = 20 tonnes), on se retrouverait à une quantité d’Or massif circulant en Tunisie de 30 tonnes. Un chiffre qui représente la thésaurisation des Tunisiens et que notre source à la BCT n’exclut point. Qui dit que le Tunisien n’a pas d’argent ? Il a de l’or.

Ka Bou.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

Dans une interview exclusive accordée à Africanmanager, le PDG de la Poste Tunisienne, Moez Chakchouk, a mis l’accent sur les efforts fournis par l’entreprise pour...

AFRIQUE

Le Vice-Premier Ministre et Ministre des Affaires Étrangères Didier Reynders a rencontré ce 23/3 le Président de la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO)...

SPORT