Tags Posts tagged with "Tunis, phosphate,"

Tunis, phosphate,

par -
0
La Compagnie des phosphates de Gafsa (CPG) a réalisé une amélioration palpable dans la production du phosphate

La Compagnie des phosphates de Gafsa (CPG) a réalisé une amélioration palpable dans la production du phosphate, avec une progression de 70 pc, entre le début de l’année, jusqu’au 29 mai 2014, par rapport à la même période de l’année 2013.

Ces performances ont été obtenues, malgré la poursuite du blocage des unités de production, dans la délégation d’Oum Larayes, et les turbulences dans celles de Metlaoui, Kef Eddour et Medhilla, a indiqué le directeur général-adjoint de la Compagnie, Taïeb Yahiaoui, à la correspondante de la TAP dans la région.

Les quantités de phosphate produites, depuis le début de l’année, sont de 1,7 million de tonnes, contre un million de tonnes, pour la même période de l’année 2013, pour la plupart, dans les unités de Metlaoui, Kef Eddour et Medhilla.

Concernant le transport du phosphate vers les clients de la CPG à Gabés, Skhira et Sfax, la même source a affirmé que « l’entreprise a commercialisé, au cours de cette période, 1,2 million de tonnes, par le réseau ferroviaire et plus de 200 mille tonnes par camions ». Elle a ajouté que le recours de la Compagnie au transport par camions, en parallèle, avec le train, a sauvé le secteur du phosphate et des engrais chimiques, surtout qu’il avait permis de satisfaire les besoins minimums des clients, en particulier les unités du Groupe chimique tunisien (GCT) à Gabés, Sfax et Skhira.

Il a, en outre, évoqué une amélioration du rythme de transport de phosphate par voie ferrée, avec 6 trains par jour, au cours de cette période de l’année, soulignant, toutefois, que « la CPG espère une moyenne de 12 trains par jour, soit l’équivalent de 20 mille tonnes de phosphate ».

D’après le responsable commercial du transport du phosphate à la SNCFT, « la société a lancé un appel d’offres pour l’acquisition de 12 locomotives réservées à la traction des wagons de phosphate, afin de renforcer sa capacité à répondre aux besoins de la CPG ».

Le transport du phosphate par voie ferrée représente 40 pc du volume national des activités de la SNCFT et 80 pc pour le trafic, au niveau du gouvernorat de Gafsa.

par -
0
Le groupe Celamin Holdings et la compagnie tunisienne Mining Services ont signé une lettre d'intention avec Lycopodium

Le groupe Celamin Holdings et la compagnie tunisienne Mining Services ont signé une lettre d’intention avec Lycopodium et KEMworks pour l’étude de faisabilité définitive de leur projet de phosphate Chaketma en Tunisie. La coentreprise Chaketma Phosphate, est en voie de constitution. Celamin y détiendra une participation de 51%.

L’entreprise ira alors de l’avant dans des discussions avec de potentiels repreneurs et bailleurs de fonds, et postulera à un leasing minier.

Lycopodium est une entreprise spécialisée dans l’ingénierie internationale et dans le conseil en gestion de projet, alors que KEMWorks est une firme d’ingénierie basée aux États-Unis spécialisée dans le développement des projets de phosphate.

Le mois dernier, Celamin a complété un placement à travers l’émission de 47.000.000 actions de 0,04 dollar chacune pour lever 1, 880,000 de dollars.

L’entreprise a réussi à attirer la société Polo Resources, cotée sur le marché alternatif de Londres AIM qui est devenue un support important de participation à hauteur de 12,7%, en hausse de 30 millions d’actions au placement, ainsi que l’investisseur African Lion 3 Limited qui a acquis 10 millions d’actions, portant son investissement à 12,1%.

Chaketma renferme des ressources présumées de l’ordre de 130 millions de tonnes à 20,5% de phosphate, avec un objectif d’exploration entre 175 et 280 millions de tonnes. Le groupe Celamin est capitalisé à environ 10 millions de dollars.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Dans une interview exclusive avec Africanmanager ce mercredi 18 janvier, le porte-parole de la Direction générale des prisons et de la rééducation, Kaïs Soltani,...

AFRIQUE

0
C'est le coup de semonce qu'on n'attendait pas, tant l'économie marocaine inspire le dynamisme et la santé. D'après le dernier rapport du Conseil économique,...

SPORT