Tags Posts tagged with "Tunisiana, Tunisie Télécom"

Tunisiana, Tunisie Télécom

par -
0
Les chiffres du marché des télécommunications pour le premier semestre 2012

Les chiffres du marché des télécommunications pour le premier semestre 2012, sont tombés. La tendance engagée par l’opérateur privé, depuis plus d’une année, se confirme. Tunisiana est toujours le leader incontesté du secteur. Avec un parc d’abonnements qui dépasse de plus de deux millions celui de l’opérateur historique, l’opérateur qatari confirme sa première place, alors que les chiffres de ses ventes de téléphonie mobile en clé 3G n’apparaissent pas encore dans les statistiques globales du marché. Bien qu’ayant un bien bonne longueur d’avance sur Tunisiana, en temps de création et en temps accordé entre les deux licences 3G pour les deux opérateurs, Tunisie Télécom qui dispose en plus d’un parc de plus d’un million de lignes fixes de téléphonie et d’Internet, n’arrive toujours pas à combler la différence en chiffres. Ce n’est qu’en cumulant les lignes fixes, l’Internet fixe et l’Internet 3G, que Tunisie Télécom s’approche des réalisations de Tunisiana, qui n’a pourtant, jusqu’à fin juin 2012, que la téléphonie mobile.

Pourquoi Tunisie Télécom perd du terrain ?

 

Tunisie Télécom perd aussi sur le fixe. Son parc passait en effet de 1,181 millions, en janvier dernier, à 1,103 millions, en juin dernier. Outre la situation déficitaire de cette niche de son activité et que TT essaie de combler par l’augmentation des frais, il y a aussi une certaine «mauvaise gestion» du fixe qui fait que TT coupe la ligne à tous les mauvais payeurs, sans essai d’autres solutions pour garder et fidéliser le client.

En contrepartie, certes, Tunisie Télécom a presque doublé son parc 3G qui passait ainsi de 52.692 lignes à 112.067 en l’espace de 6 mois aussi, entre janvier et juin de l’année en cours.

Dans la téléphonie mobile, entre janvier et juin 2012, le parc de l’opérateur historique en téléphonie mobile régresse, du fait certainement du phénomène du Churn, terme qui exprime le taux de déperdition de clients pour une entreprise ou un produit. Le nombre d’abonnés en téléphonie mobile de Tunisie Télécom, passe ainsi de 4.625.393, à fin janvier 2012, à 4.474.850 lignes, à fin juin 2012, selon les chiffres de l’Instance Nationale des Télécommunications. En l’espace de 6 mois, l’opérateur historique aurait ainsi perdu plus de 150 mille clients ou lignes. Derrière cette baisse où le Churn n’est pas étranger, il y a l’image de TT chez les jeunes qui la considèreraient comme l’opérateur des vieux. Il y a aussi et surtout le fait que, contrairement à Tunisiana, TT n’a pas su créer ce qu’on appelle «l’effet Club» par des offres assez agressives par rapport à ses concurrents et principalement Tunisiana.

Tunisiana et les 2 armes de «l’effet Club».

Seule Tunisiana aurait su éviter la déperdition de clients et aurait réellement consolidé son parc et sa part de marché, au cours de ses six derniers mois comme depuis plus d’une année. De 6,693.815 millions de lignes, l’opérateur, en voie de cession des 25 % de son capital qui étaient entre les mains de Sakher El Materi, passait en effet à 6,886.609 millions de lignes dans la seule téléphonie mobile.

Par ses deux offres « l’option Amigo» et «l’option Familia», Tunisiana a su capter ses clients dans un cercle de consommation où ils ne sentent que rarement le besoin d’aller vers le reste des opérateurs du marché et restent ainsi sur le même réseau, celui de Tunisiana. Elle a créé ainsi ce que les spécialistes de la téléphonie appellent «l’effet Club» ou l’effet réseau. Un client en attirant un autre, le cercle des consommateurs s’élargit jour après jour et augmente le nombre d’abonnés de l’opérateur. On croit même savoir que des plaintes auprès notamment du Conseil de la Concurrence, auraient été déposées par TT surtout, contre Tunisiana à propos d’Amigo et Familia. En attendant, ceci n’empêche pas Tunisiana de consolider chaque jour sa part de marché. Suivant ensuite le reste des opérateurs concurrents dans l’offre de la minute à 98 millimes par le biais de l’offre «Carta Klem », Tunisiana a réussi à annuler l’attraction des clients, lorsque TT et Orange s’étaient rendues compte de l’effet Club et avaient essayé de le contrer par des offres similaires.

Le monde change, la téléphonie aussi.

 

Il y a enfin lieu de remarquer que le petit poucet d’Orange, ne cesse de grandir. De 1,486.800 million de lignes (toutes catégories confondues), à fin janvier 2012, le parc d’Orange prend de l’ampleur et grimpe à 1,736.172 millions. Sa part de marché dans la téléphonie mobile va grandissant, passant de 1,180 millions de lignes, en janvier dernier, à 1,367 millions, en juin dernier. La même courbe ascendante s’applique chez Orange pour le nombre de ses abonnés en téléphonie fixe et en Internet mobile. Personne n’arrive cependant jusqu’ici à comprendre pourquoi Orange n’arrive pas à récolter plus vite les fruits de sa jeunesse et ceux de l’agressivité de ses offres par rapport à la concurrence. Une partie de l’explication résiderait sans doute dans les difficultés auxquelles elles est confrontées après la Révolution.

Ce qui est sûr dans ces évolutions chiffrées, intervenues entre janvier et juin 2012 dans le secteur de la téléphonie en Tunisie, c’est que ce marché se transforme. Le nombre total des lignes du parc téléphonique tunisien, tous opérateurs et toutes catégories confondues, évolue. Mais cette évolution est lente. Entre janvier et juin de la même année 2012, ce parc n’a augmenté que d’un peu plus de 229 mille nouvelles lignes. L’explication pourrait en être une certaine saturation d’un marché qui en est maintenant à plus de 12 millions 500 milles lignes, même lorsqu’on déduit le million 200 mille lignes en téléphonie fixe.

Pour l’instant, en Tunisie, la concurrence est acharnée entre les 3 opérateurs en téléphonie mobile. Cette concurrence se fait, cependant, uniquement sur la base du prix. Le RPM (Rentabilité par minute) est d’ailleurs le plus fort chez Tunisiana qui reste ainsi devant Tunisie Télécom et Orange. Le réseau saturant, cette approche, selon les experts, devrait changer vers une approche qui focalise sur de nouvelles offres groupées et contenant à côté de la voix de nouveaux services innovants.

Khaled Boumiza.

par -
0
Tunisiana garde sa 1ère place au TOP 10 Annonceurs avec un IP pluri media de 2 279 509DT. Ses IP media ont progressé légèrement de 2

Tunisiana garde sa 1ère place au TOP 10 Annonceurs avec un IP pluri media de 2 279 509DT. Ses IP media ont progressé légèrement de 2,01% vs Février 2012. Orange Tunisie remonte à la 2ème place au TOP 10 Annonceurs pour le mois de mars 2012. Les IP media de cette dernière, ont enregistré une forte progression de +188.49% vs Février 2012 pour atteindre 2 128 501DT.

Tunisie Télécom ne prend que la 4ème position au TOP 10 Annonceurs. L’entreprise, dit «opérateur historique », n’a investi que 1 707 559 DT, enregistrant ainsi une progression de ses IP de +26.23% vs Février 2012.

 

Stial Delice Danone de Hamdi Meddeb passe à la 3ème place au TOP 10 avec un IP pluri media de 1 891 971DT malgré la hausse de ses IP de +21.76% vs Février 2012. Henkel occupe la 5ème place avec un investissement de 1 095 419 DT. Il enregistre une baisse de ses IP de -11.71% vs Février 2012.

Nestlé Tunisie occupe la 7ème position avec un investissement de 411 858 DT.

Les autres Annonceurs du Top 10 Mars 2012 sont: SFBT, P&G et Samsung International avec respectivement 386 310DT, 287 421DT et 263 324DT d’IP pluri media. La part du TOP 10 Annonceurs représente 59,90% des IP du mois de Mars 2012 contre 58.48% en Février 2012.

Durant le mois de Mars 2012, les investissements publicitaires ont enregistré une progression de 20.35% vs le mois de Février 2012 contre une progression de +43.76% vs Mars 2011. Tous les Media ont enregistré une Progression des IP vs le mois de Février 2012 repartie comme suit: La TV avec 39.64%, La Radio avec 36.50%, la Presse avec 10.38% et l’Affichage avec 1.47%.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Dans une interview exclusive avec Africanmanager ce mercredi 18 janvier, le porte-parole de la Direction générale des prisons et de la rééducation, Kaïs Soltani,...

AFRIQUE

0
La Fédération Wallonie-Bruxelles a inauguré le 18 janvier un nouvel établissement scolaire belge à Dar Bouazza, et posé la première pierre de la future...