Tags Posts tagged with "Tunisiana "

Tunisiana 

par -
0
Le nombre des abonnés de Tunisiana s’élevait au terme du premier

Le nombre des abonnés de Tunisiana s’élevait au terme du premier trimestre 2014, à 7,39 millions de clients, soit une augmentation de 2,0% par rapport à 2013. Le chiffre d’affaires est de 161,3 millions de dollars contre 169.1 millions de dollars un an plus tôt.$), selon les chiffres de Wataniya Telecom, maison-mère de Tunisiana . Le bénéfice net total s’élève à 27,3 millions de dollars, soit une augmentation de 51,8% en comparaison avec les 18,0 millions de dollars pour la même période en 2013. Le bénéfice net attribuable à Wataniya Telecom au titre du 1er trimestre 2014 était de 20,5 millions de dollars contre 3,5 millions de dollars au cours de la période correspondante de 2013.

Cheikh Abdullah Bin Mohammed Bin Saud Al Thani, président de Wataniya Telecom a déclaré que «le premier trimestre a été marqué par non seulement un début d’année globalement positif pour Wataniya Telecom, mais a aussi administré une nouvelle preuve de la réussite de nos initiatives stratégiques à travers nos entreprises. Ooredoo Algérie continue de gagner des parts de marché, générant une croissance des revenus et des bénéfices. Malgré la poursuite des difficiles conditions de marché en Tunisie, Tunisiana Ooredoo a livré une performance trimestrielle solide. Nos marchés continuent d’être très compétitifs, mais nous réalisons des progrès dans l’exécution de notre stratégie de croissance à long terme ».

par -
0
A en croire le dernier rapport de l’INT (Instance Nationale des Télécommunication) qui est le régulateur du marché de la téléphonie en Tunisie

A en croire le dernier rapport de l’INT (Instance Nationale des Télécommunication) qui est le régulateur du marché de la téléphonie en Tunisie, le marché du GSM est à plus de 90 % un marché de prépayé. C’est aussi un marché, dit «On-Net» aux dépens du «Off-Net». Cela veut dire que les communications sont plus entre clients d’un même réseau qu’entre clients de réseaux différents. Cela fait dire à l’INT, dans son rapport 2012, que les trois opérateurs de téléphonie mobile ont opté pour une stratégie de «l’effet club». Cela veut dire qu’ils encouragent tous, à travers leurs différentes offres, les communications à l’intérieur de leurs réseaux et entre groupes de clients d’un même réseau. Il est clair que c’est là une stratégie non concurrentielle, uniquement faite pour maximiser les profits en interne. Cela notamment par des offres tarifaires, différentes, selon que vous appelez en club ou en off-net, bien que l’INT ait décidé que le prix de la communication, off ou on, de 0,098 DT et qu’elle ait fixé un prix pour la terminaison téléphonique, afin de stimuler la concurrence en faveur du client.

C’est dans cette logique, en tout cas, celle de l’INT, que cette dernière a intensifié son strict contrôle des offres des trois opérateurs (Tunisie Télécom ou TT, Tunisiana et Orange). Comme le montrent les deux tableaux, Tunisiana qui a 52,7 % de PDM est l’opérateur qui a fait le plus d’offres, suivi par TT. L’INT qui croit en cela jouer son rôle de régulateur, a pu baisser le nombre de ces offres, jugées par elle non conformes aux règles de la saine concurrence, de 61 à 47 pour Tunisiana et 50 à 36 pour TT notamment. Les offres refusées par l’INT ont été de 13 pour Tunisiana, 28 pour TT et 20 pour Orange, pour tous en augmentation.

Avec 52,7 % de PDM, Tunisiana pourrait ressembler à un opérateur dominant. Ce n’est cependant pas l’avis du DG de l’opérateur, Kenneth Campbell. Pour lui, «la question de dominance, mis à part le fait qu’elle n’est bien définie, n’a rien à voir avec la part de marché. Elle est essentiellement liée à la question des choix offerts au consommateur et au degré de concurrence dans le marché». Et le premier responsable du premier opérateur tunisien en téléphonie mobile, de préciser sa pensée. «En Tunisie, il y a le régulateur qui empêche la concurrence de jouer son rôle dans le marché en contrôlant lui-même toutes les offres. Tunisiana, pour prendre notre exemple, doit passer par l’INT avant de faire toute offre pour ses consommateurs. Je pense, pourtant, que le marché tunisien des télécoms est maintenant arrivé à un degré de maturité qui rend inutile l’intervention du régulateur pour essayer de déterminer lui-même les prix. C’est au marché lui-même de le faire par l’effet de la concurrence. C’est ce qu’il faut pour le consommateur».

Pour Campbell, c’est même cet interventionnisme de l’INT sur le prix du détail et qui ne serait pas de son rôle à le comprendre, qui empêcherait la concurrence d’aboutir à une baisse des prix des communications pour le consommateur. «Le fait que chaque promotion doit passer par l’INT, qui en a refusé plus d’une, pour nous par exemple, cela réduit la quantité des offres que nous voulons mettre sur le marché pour nos clients et leur baisser ainsi les prix. On a, par exemple, aussi été obligé de faire des modifications sur l’offre «Amigos» pour nous conformer aux vœux de l’INT. Sa politique d’intervention dans le prix du détail entrave la concurrence qui pourrait amener des baisses de tarifs». Une position qui pourrait tenir, même si l’intervention de l’INT a du bon. C’est ainsi que dans son rapport 2012, le régulateur attribue les offres à 0,098 DT la minute vers tous les opérateurs, à cet interventionnisme. Il est, pourtant, tout aussi vrai qu’il n’y a que la concurrence pour amener tous les opérateurs à baisser davantage leurs prix, surtout que le marché où le taux de pénétration dépasse déjà les 116 % avec plus de 12,712 millions d’abonnés alors que le nombre des lignes GSM, déjà acquises par les 3 opérateurs pour leurs clients, dépasse, à fin 2012, les 25 millions de lignes. Vendre tout cela nécessitera obligatoirement des baisses de prix nettement plus importantes, sous la seule pression de la libre concurrence et pour une meilleure régulation.

Ka. Bou

par -
0
A en croire le dernier rapport de l’INT (Instance Nationale des Télécommunication) qui est le régulateur du marché de la téléphonie en Tunisie

A en croire le dernier rapport de l’INT (Instance Nationale des Télécommunication) qui est le régulateur du marché de la téléphonie en Tunisie, le marché du GSM est à plus de 90 % un marché de prépayé. C’est aussi un marché, dit «On-Net» aux dépens du «Off-Net». Cela veut dire que les communications sont plus entre clients d’un même réseau qu’entre clients de réseaux différents. Cela fait dire à l’INT, dans son rapport 2012, que les trois opérateurs de téléphonie mobile ont opté pour une stratégie de «l’effet club». Cela veut dire qu’ils encouragent tous, à travers leurs différentes offres, les communications à l’intérieur de leurs réseaux et entre groupes de clients d’un même réseau. Il est clair que c’est là une stratégie non concurrentielle, uniquement faite pour maximiser les profits en interne. Cela notamment par des offres tarifaires, différentes, selon que vous appelez en club ou en off-net, bien que l’INT ait décidé que le prix de la communication, off ou on, de 0,098 DT et qu’elle ait fixé un prix pour la terminaison téléphonique, afin de stimuler la concurrence en faveur du client.

C’est dans cette logique, en tout cas, celle de l’INT, que cette dernière a intensifié son strict contrôle des offres des trois opérateurs (Tunisie Télécom ou TT, Tunisiana et Orange). Comme le montrent les deux tableaux, Tunisiana qui a 52,7 % de PDM est l’opérateur qui a fait le plus d’offres, suivi par TT. L’INT qui croit en cela jouer son rôle de régulateur, a pu baisser le nombre de ces offres, jugées par elle non conformes aux règles de la saine concurrence, de 61 à 47 pour Tunisiana et 50 à 36 pour TT notamment. Les offres refusées par l’INT ont été de 13 pour Tunisiana, 28 pour TT et 20 pour Orange, pour tous en augmentation.

Avec 52,7 % de PDM, Tunisiana pourrait ressembler à un opérateur dominant. Ce n’est cependant pas l’avis du DG de l’opérateur, Kenneth Campbell. Pour lui, «la question de dominance, mis à part le fait qu’elle n’est bien définie, n’a rien à voir avec la part de marché. Elle est essentiellement liée à la question des choix offerts au consommateur et au degré de concurrence dans le marché». Et le premier responsable du premier opérateur tunisien en téléphonie mobile, de préciser sa pensée. «En Tunisie, il y a le régulateur qui empêche la concurrence de jouer son rôle dans le marché en contrôlant lui-même toutes les offres. Tunisiana, pour prendre notre exemple, doit passer par l’INT avant de faire toute offre pour ses consommateurs. Je pense, pourtant, que le marché tunisien des télécoms est maintenant arrivé à un degré de maturité qui rend inutile l’intervention du régulateur pour essayer de déterminer lui-même les prix. C’est au marché lui-même de le faire par l’effet de la concurrence. C’est ce qu’il faut pour le consommateur».

Pour Campbell, c’est même cet interventionnisme de l’INT sur le prix du détail et qui ne serait pas de son rôle à le comprendre, qui empêcherait la concurrence d’aboutir à une baisse des prix des communications pour le consommateur. «Le fait que chaque promotion doit passer par l’INT, qui en a refusé plus d’une, pour nous par exemple, cela réduit la quantité des offres que nous voulons mettre sur le marché pour nos clients et leur baisser ainsi les prix. On a, par exemple, aussi été obligé de faire des modifications sur l’offre «Amigos» pour nous conformer aux vœux de l’INT. Sa politique d’intervention dans le prix du détail entrave la concurrence qui pourrait amener des baisses de tarifs». Une position qui pourrait tenir, même si l’intervention de l’INT a du bon. C’est ainsi que dans son rapport 2012, le régulateur attribue les offres à 0,098 DT la minute vers tous les opérateurs, à cet interventionnisme. Il est, pourtant, tout aussi vrai qu’il n’y a que la concurrence pour amener tous les opérateurs à baisser davantage leurs prix, surtout que le marché où le taux de pénétration dépasse déjà les 116 % avec plus de 12,712 millions d’abonnés alors que le nombre des lignes GSM, déjà acquises par les 3 opérateurs pour leurs clients, dépasse, à fin 2012, les 25 millions de lignes. Vendre tout cela nécessitera obligatoirement des baisses de prix nettement plus importantes, sous la seule pression de la libre concurrence et pour une meilleure régulation.

Ka. Bou

par -
0
L’opérateur privé de télécommunication Tunisiana est devenu le  leader

L’opérateur privé de télécommunication Tunisiana est devenu le leader du secteur des télécoms en Tunisie avec une part de marché de 52,7% contre 34,3% pour Tunisie Telecom (4.4 millions de clients) et 13% pour Orange (1.7 million d’abonnés). Tunisiana consolide ainsi son leadership avec 7,4 millions d’abonnés. C’est ce qui ressort du rapport de l’institut National des Télécommunications, l’opérateur téléphonique Tunisiana (Groupe Ooredoo)

Par ailleurs, et selon le rapport financier de Wataneya Telecom qui détient 90% de Tunisiana, l’opérateur téléphonique privé a enregistré un bénéfice net de l’ordre de 218 062 millions de dinars au 31 décembre 2013 contre 256 845 millions de dinars une année auparavant.

par -
0
Mongi Ben Mbarek

Mongi Ben Mbarek, secrétaire de la fédération tunisienne des postes et des télécommunications à tenu ce matin du mercredi 26 février 2014, de petites réunions avec des employés de l’opérateur téléphonique privé Tunisiana pour les encourager à la grève. Le syndicaliste qu’on voyait dernièrement s’opposer au plan de départ volontaire à la retraire pour sauver Tunisie Télécom, demande une augmentation de 14 % et générale pour tous les employés de Tunisiana. Proposition lui aurait été faite par l’administration de déférer cette discussion de 6 mois, vue la conjoncture économique difficile de tout le pays. Refus. Proposition lui aurait été faire, par un haut responsable syndical de l’UGTT d’inclure sa demande dans le prochain round de négociation Utica-Ugtt. Refus. Ben Mbarek préparerait, nous dit-on, le terrain pour une grève sectorielle. En attendant, si la grève de Tunisiana aurait lieu, elle ne toucherait que le centre d’appel et aucunement les communications.

par -
0
Prés de 1900 agents de l’opérateur de téléphonie mobile Tunisiana sont entrés en grève de trois jours

Prés de 1900 agents de l’opérateur de téléphonie mobile Tunisiana sont entrés en grève de trois jours, à partir d’aujourd’hui 26 février 2014, a indiqué Houda Ben Romdhane, porte-parole du syndicat de base de ladite société.

Dans un entretien téléphonique à Africanmanager, elle a noté que ce mouvement vient en signe de protestation contre le non respect de la direction des conventions signées depuis le 7 janvier 2013. « La direction en question n’a pas honoré ses engagements », a indiqué la porte parole du syndicat, soulignant les efforts fournis par les agents au profit de la société.

Au sujet des actions à prendre au cas où la direction ne satisfait pas encore les demandes, la porte parole a évoqué la possibilité de hausser le ton précisant qu’une grève de 5 jours serait observée.

Houda Ben Romdhane a précisé, en outre, qu’un sit-in sera observé ce jeudi à partir de 11h devant le siège de Tunisiana, situé aux Berges du Lac.

par -
0
Le Groupe Bayahi

Le Groupe Bayahi, un des plus importants acteurs de l’économie tunisienne multisectoriel a choisi l’opérateur télécom global Tunisiana, filiale du groupe Ooredoo, en tant que partenaire technologique. Ce partenariat couvre l’ensemble de ses filiales (TPR, SOTUVER, SICAM, Lloyd Tunisien, Alubat, …) ainsi que les Groupes et Entreprises où il détient une participation significative, notamment le groupe « Magasin Général ». L’accord signé par Ken Campbell, Directeur Général de Tunisiana et Tahar Bayahi, membre du Conseil d’Administration du Groupe Bayahi et Président Directeur Général de Groupe Magasin Général, a été signé jeudi 19 décembre au siège du groupe à Mégrine, en présence de Yahia Bayahi, Président Directeur Général de TPR, Mr Taieb Bayahi, Président Directeur Général du Lloyd Tunisien, Dr Taoufik Jelassi, Président du Conseil d’Administration de Tunisiana et Dr Nasser Marafih, membre du Conseil d’Administration de Tunisiana et CEO de Ooredoo group.

Outre L’équipement des Entreprises du Groupe en lignes mobiles Business, Tunisiana apportera aussi un accompagnement technologique global étudié en fonction des besoins spécifiques du groupe Bayahi. Un savoir-faire qui permettra à la flotte et au personnel du groupe de réaliser leurs projets en bénéficiant des meilleures technologies disponibles sur le marché. Les projets identifiés portent essentiellement sur la « Mobilité du personnel », le « M2M », le « Mobile Payment » et le Très Haut Débit avec l’interconnexion des différents sites en Fibre Optique ou FH; le partenariat technologique englobera également d’autres initiatives, à savoir l’optimisation des coûts de communications avec la généralisation de la « VoIP », l’hébergement de secours ainsi que le Cloud (IaaS & SaaS).

Saluant l’engagement du Groupe Bayahi en faveur des technologies innovantes de l’information et de la communication, Dr. Jellasi a souligné l’effet levier de ces technologies dans le développement des affaires et l’accélération de la croissance. « Nous sommes heureux de mettre à la disposition d’un groupe, aussi dynamique et performant que le Groupe Bayahi, tout notre savoir-faire et nos produits et services pour plus d’expansion et de réussite ».

De son côté, M. Bayahi a confirmé que ce partenariat vient souligner la volonté du Groupe à faire de la technologie un des leviers majeurs dans la voie du développement stratégique du groupe. «Nous misons fort sur les technologies de mobilité et de télécommunication, que nous apportera Tunisiana à travers ce partenariat, afin d’accroître la productivité de nos collaborateurs en vue d’atteindre des niveaux de performance et d’efficacité supérieurs »

par -
0
L'opérateur téléphonique Tunisiana a publié un communiqué relatif aux perturbations intervenues jeudi 28 novembre 2013

L’opérateur téléphonique Tunisiana a publié un communiqué relatif aux perturbations intervenues jeudi 28 novembre 2013, sur certains des services, assurant que , l’ensemble de la plateforme a repris son fonctionnement normal vendredi après-midi.

L’opérateur regrette les désagréments causés et souligne qu’au cours de cette panne, et a accordé aux abonnés l’avantage d’effectuer des appels gratuits .Tunisiana a assuré que la priorité a été donnée à ce que les abonnés restent joignables durant les travaux de rétablissement qui étaient en cours.

par -
0
En panne depuis hier

En panne depuis hier, jeudi, le réseau Tunisiana a été rétabli, vendredi en début de soirée, annonce l’opérateur dans des SMS à ses abonnés

Cette perturbation a touché la hotline, les recharges téléphoniques et le Data.

par -
0
La commercialisation officielle du service de téléphonie fixe

La commercialisation officielle du service de téléphonie fixe, par l’opérateur téléphonique Tunisiana sera pour le 02 décembre 2013. La présentation de ce produit s’effectuera lors du Salon International de l’Informatique et de la Bureautique (SIB IT 2013) qui se tiendra du 26 novembre au 1er décembre 2013.

par -
0
L’agence de notation Fitch Ratings a abaissé

L’agence de notation Fitch Ratings a abaissé, vendredi, la note d’émetteur par défaut à long terme en monnaie étrangère de Tunisiana (IDR) de ‘BBB-‘ à ‘BB’ et confirmé l’IDR en monnaie locale à ‘BBB-‘. La perspective des deux notes IDR est négative. La note nationale à long terme a été élevée d’AA à «AAA (tun) avec perspective stable.

Ces notes interviennent dans la foulée de l’abaissement de la note souveraine de la Tunisie de « BB » à « BB-» avec perspective négative.

par -
0
Au mois de juin

Au mois de juin, TUNISIANA célèbre la communauté digitale et propose un programme riche et des gains !

Première édition du TUNISIANA Facebook Meetup

En plus de la remise des prix aux trois finalistes du concours, une série de conférences autour du réseau social est planifiée. La rencontre se tiendra le samedi 08 juin à la Cité des Sciences à partir de 09h. Plus d’infos : http://developpeur.tunisiana.com/node/add/equipe 

• Vincent Camara SocialBakers Comment mesurer, développer et évaluer sa réussite sur Facebook ?

• Maxime Garrigues XPrime Pages Fans, quelles intéractions avec vos fans ?

• Jazem Halioui WebRadar Comment écouter ses communautés et fans pour en tirer le meilleur ?

• Iheb et Akram Beji Medianet Comment Facebook peut être la clef du succès dans des stratégies Drive to e-Shop / store ?

• Amira Yahiaoui Al Bawsala Comment l’Open Gov accompagne la transition démocratique

• Midox Streamerz Comment utiliser Facebook comme prolongement de son media ?

• Arafet Ben Marzou Tabba3ni Tabba3ni : Partager une aventure personnelle via Facebook

• Antoine Sandrain KRDS Le Social Gaming et son apport pour les marques

TUNISIANA incite à la créativité !

Pour le lancement du site www.amigocity.tn entièrement dédié à la communauté Amigos (jeunes de moins de 26 ans) de l’opérateur, Tunisiana a développé une nouvelle application qui invite les internautes à uploader des vidéos où ils se lâchent (sous le thème « sayeb rou7ek ».

Le principe est simple : Il suffit de réaliser une vidéo fun et décalée et de la télécharger sur le site. La vidéo ayant obtenu le plus grand nombre de votes se verra récompensée par un Samsung Galaxy S4 d’une valeur de 1 499 DT. D’autres cadeaux et surprises sont également disponibles sur le site.

par -
0
Tunisiana

Tunisiana, dont l’opérateur koweitien Wataniya Telecom est l’actionnaire majoritaire à hauteur de 75%, a enregistré une baisse de 11,4 pour cent de son bénéfice net pour 2012 qui passe de 187,6 millions de dollars US à 166.2 millions de dollars en 2011, rapporte le journal Arab Times.

Tunisiana a également fait état ​​d’une baisse du chiffre d’affaires, qui a atteint 718.1 millions de dollars contre 746.7, un an auparavant. Dans le même temps, l’EBITDA (bénéfice avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissement) a baissé de 9,1 pour cent pour s’établir à 384.2 dollars, contre 422.5 millions de dollars.

Cependant la base clientèle de Tunisiana a augmenté de 8,6 pour cent en 2012, pour atteindre 7,19 millions.

Il est à noter que Tunisiana a enregistré 125.1 millions de dollars en résultat net attribuable à Wataniya Telecom, en baisse par rapport aux 140.7millions de dollars en 2011.

par -
0
A l’occasion du tournoi africain de football 2013

A l’occasion du tournoi africain de football 2013, Tunisiana lance le Jeu Quiz SMS Foot Africa. Pour s’inscrire au jeu, il suffit d’envoyer par SMS la lettre « C » en majuscule au numéro court 879091. En jeu : un Smartphone NOKIA Lumia 710 par jour et, le 21 février 2012, un tirage au sort qui désignera l’heureux gagnant des 10 000 DT Cash. Pour participer gratuitement au Quizz, un formulaire de participation est disponible dans toutes les Boutiques Tunisiana.

Et jusqu’au 28 février 2013, les abonnés Tunisiana pourront profiter du meilleur de la 3G à partir de 1dt en tapant *124# ou allant sur eddenyalive.com. Le forfait mobile Flexi 2 jours passe ainsi à 1dt au lieu de 2dt et le forfait clé Flexi 2 jours à 2dt au lieu de 3dt.

Et pour rester au fait de toute l’actualité du tournoi de footbal africain 2013, plusieurs rubriques sont disponibles sous les menus « InfoFoot afrique» *181# ou « Tunisiana Direct »

1- Inscription News (prix de l’abonnement 1.5DT)

2- Inscription Alertes Buts (prix de l’abonnement 1.2DT)

3- Inscription classements et résultats (prix de l’abonnement 1.2DT)

4- Jeu Vote : qui consiste à élire le meilleur joueur, la meilleure équipe (par journée et par match) ainsi que des pronostics sur l’équipe gagnante par match

Tunisiana lance également une application Foot Androïde : Infofoot Africa by Tunisiana dédiée au tournoi africain de football 2013 et qui permettra d’avoir un accès aux news, score, live scores et toutes les informations sur cet évènement. (Application disponible sur le portail mobile eddenyaUP.com et sur Google Play).

par -
0
L’opérateur tunisien en téléphonie

L’opérateur tunisien en téléphonie, Tunisiana vient de faire l’objet d’un important redressement fiscal de l’ordre de 250 MDT, selon nos sources. Même s’il n’en a pas précisé le montant, l’opérateur dont le RBE et avant provision du redressement, devrait atteindre les 600 MDT, n’a pas démenti notre information. «A l’instar de plusieurs entreprises locales, en fin d’année, Tunisiana a été récemment notifiée de certaines révisions fiscales. La dernière révision remonte à fin 2006. Il est donc nécessaire de faire une mise à jour», indique-t-on chez Tunisiana pour Africanmanager. Et l’opérateur de préciser que «étant une entreprise de droit tunisien, Tunisiana a toujours agi dans le respect des lois fiscales tunisiennes et l’ensemble des activités, obéissent aux lois et à la réglementation en vigueur ». Et Tunisiana d’ajouter à l’intention d’Africanmanager, qu’elle «s’engage, bien évidemment, à coopérer pleinement avec l’administration des impôts et à contribuer de manière significative à l’économie tunisienne, comme elle le fait immanquablement, depuis 10 ans».

par -
0
Suite à l’appel d’offres international relatif au processus d’un bloc d’actions (bloc d’Actions) détenu indirectement

Suite à l’appel d’offres international relatif au processus d’un bloc d’actions (bloc d’Actions) détenu indirectement par l’Etat Tunisien, représentant 25% du capital de la société Tunisiana telle que décidée le 5 avril 2012 par la Commission Nationale de Gestion d’Avoirs et des Fonds objets de Confiscation ou de Récupération en faveur de l’Etat créée par le Decret-loi n2011-68 du 14 avril (la commission), cette dernière informe le public qu’elle vient de céder à Qatar Telecom (QTEL) 15% du capital et des droits de vote de la société Tunisiana pour un montant total de 360 Million de Dollar dividendes détachés et ce, en application des stipulations du « Put Option Agrement », conclu en date du 6 janvier 2011, entre Zitouna Telecom SARL, Arab Banking Corporation et QTEL.

La commission rappelle au public :

– Qu’elle a procédé au lancement de l’opération de cession à travers un appel d’offres internationale en juillet 2012.

– Qu’elle a reçu deux offres seulement le 16 novembre 2012 pour un montant respectif de 305 Million d’Euro et 526 Million de dollar, dividendes attachés.

– Que la Commission réunie le 20 novembre 2012 a déclaré l’appel d’offres infructueux et a décidé d’entrée avec qtel afin d’activer le « put option ».

La Commission informe le public qu’elle est en train d’étudier une éventuelle introduction en bourse des 10%restants.

par -
0
Le ministre tunisien des Finances par intérim

Le ministre tunisien des Finances par intérim, a précisé que les deux groupes de fonds étrangers intéressés par la reprise des 25 % de l’opérateur téléphonique tunisien Tunisiana, ont déjà fait usage de leur droit à la révision des prix proposés. L’appel d’offres ne sera cependant déclaré officiellement infructueux, qu’après décision de la Commission de gestion des revenus de la confiscation qui ne s’est pas encore réunie. Quant au prix proposé et refusé, le ministre des Finances par intérim, a laissé entendre que «il reste à faire un effort de 20 % » par rapport à ce qui a été proposé.

par -
0
5 acheteurs s’étaient présentés pour le rachat des 25 % de Tunisiana et confisqués chez Sakher El Materi. Trois  se seraient cependant

5 acheteurs s’étaient présentés pour le rachat des 25 % de Tunisiana et confisqués chez Sakher El Materi. Trois  se seraient cependant retirés en route. Les deux restants seraient la «United International Investment », un fonds d’investissement libyen et un autre fonds d’investissement luxembourgeois.

L’un d’eux aurait fait une offre équivalente à 800 MDT. Cette offre n’aurait pas été acceptée par l’Etat tunisien. Ce dernier, ayant déjà l’offre de Qtel de reprise de 15 %, donnés en garantie contre le prêt bancaire accordé à Sakher El Materi auprès de l’ABC Bank à Bahreïn, si la vente n’était pas conclue à fin décembre 2012, ne semblerait pas disposé à vendre à un prix moindre que celui de l’achat.

Comme le permet le cahier des charges, les deux acheteurs auraient demandé et obtenu un délai supplémentaire d’une semaine pour revoir leurs offres. Les nouvelles offres financières devraient être présentées, le vendredi 16 novembre, date à laquelle pourrait être scellé le sort des 25 % de capital de Tunisiana. Si cela ne se faisait pas, l’Etat tunisien opterait  pour une rétrocession des 15 % à Qtel, afin de rembourser la garantie du crédit, et garderait ainsi les 10 % restants qui pourraient être introduits sur la bourse de Tunis.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Dans une interview exclusive avec Africanmanager ce mercredi 18 janvier, le porte-parole de la Direction générale des prisons et de la rééducation, Kaïs Soltani,...

AFRIQUE

0
Le député français Jean Glavany, ancien ministre de l’Agriculture et ex-directeur de cabinet du président François Mitterrand, a mis l'Assemblée nationale, et donc la...

SPORT