Tags Posts tagged with "Tunisie, Afif Kchouk, Ennahdha, tourisme"

Tunisie, Afif Kchouk, Ennahdha, tourisme

par -

Poursuivant son tour de table des acteurs économiques, le parti Ennahdha s’est attaché, ce jeudi, à expliquer sa vision du secteur du tourisme. C’était lors d’une conférence de presse où son responsable du Plan et de la Programmation au bureau exécutif,  Ridha Saïdi, a, d’emblée, insisté sur «  la particularité et les exigences de chaque secteur » et affirmé que «  nous allons respecter les spécificités du secteur touristique et  mettre en application plusieurs actions, entre autres, rétablir la confiance de nos partenaires étrangers afin de favoriser la reprise ».

Il a  précisé, au demeurant,  que le tourisme représente un moteur principal de la croissance économique grâce à sa valeur ajoutée élevée et à la contribution importante à la création d’emplois, d’une manière directe et indirecte, dans plusieurs métiers et spécialités. Ainsi, en Tunisie, la part de ce secteur dans le produit intérieur brut est de6%, de 20% dans les exportations et permet de couvrir 60% du déficit de la balance commerciales. Il fait travailler directement et indirectement, 12% de la main d’œuvre active. Au niveau macroéconomique, l’Etat, le secteur privé et les collectivités locales sont les premiers bénéficiaires du tourisme.

Passant en revue la feuille de route d’Ennahdha pour le secteur touristique, Il a souligné la nécessité de résoudre les problèmes structurels du secteur qui sont principalement, le problème de l’endettement qui  produit des effets négatifs sur la qualité des services, la rentabilité et la compétitivité des établissements touristiques, à travers la constitution d’un comité regroupant le ministère , des hôtels, des banques, des auditeurs et des experts pour trouver des solutions au cas par cas.

Il ya aussi le problème de la diversité du produit, dont il faut améliorer le service offert, contrôler la qualité et la diversité du produit (tourisme de santé, tourisme des congrès, écologique, archéologique, des ports de plaisance.

Il s’agira également de créer  des centres des congrès qui répondent aux normes internationales, travailler pour améliorer la formation et l’innovation et, pour ce faire, prendre en considération les recommandations des études stratégiques comme l’étude de l’agence japonaise de coopération internationale, l’étude de la banque mondiale et celle de Roland Berger.

Il s’agit également d’un problème au niveau des marchés traditionnels, et il faut aller vers d’autres marchés comme celui américain, japonais, canadien, arabe, islamique réviser les démarches pour l’attribution des visas afin de les faciliter.
En ce qui concerne le problème de la formation, l’accent a été mis sur  l’amélioration de la qualité des services qui « passe par une structure nationale de formation professionnelle dans le secteur, à travers un partenariat entre plusieurs ministères et la création des établissements spécialisés dans la formation des cadres, en s’appuyant sur une association entre l’Etat et le secteur privé en tout ce qui concerne les programmes et les cadres responsables des formations ».

Autre volet de la stratégie d’Ennahdha pour le tourisme, le transport aérien. En effet, a dit Ridha Saidi, il est essentiel de mettre fin au problème de ce mode de transport aérien, et,  d’abord, soutenir la flotte nationale, de même qu’il sera procédé à l’ouverture de  l’espace aérien aux compagnies étrangères tout en respectant la souveraineté de l’espace aérien tunisien et dans le cadre d’un vrai partenariat et des intérêts communs.

Quant à Hamadi Jebali, secrétaire général du parti islamiste, il a affirmé que le parti est s’engagé de développer le secteur  pour répondre aux exigences des peuples, et ce à travers l’encouragement du tourisme intérieur et la valorisation des  richesses culturelles et écologiques afin d’inciter les investisseurs d’investir dans les régions de l’intérieur. Le parti appelle, à cet égard,  à la reprise du dialogue et des négociations qui sont la seule voie pour trouver une solution aux problèmes du secteur, sans menaces, ni pressions, ni conditions préalables.
« Notre mouvement a toujours été responsable. On ne peut délaisser et ignorer un secteur porteur et de cette importance pour l’économie nationale. Le tourisme fait travailler 2 millions de personnes ». 

Pour sa part, Mohamed Belajouza Président de la Fédération tunisienne d’hôtellerie a indiqué  que cette réunion est très fructueuse et qu’Ennahda est fin prêt pour soutenir et appuyer, par des actions concrètes, le décollage du tourisme tunisien. Il mobilisera les moyens nécessaires à la rénovation et la modernisation des établissements hôteliers et touristiques ainsi qu’à la diversification du produit.

Intervenant à cette réunion, Jalel Bouricha, vice-président de la Fédération tunisienne d’hôtellerie  du Sud, a fait  savoir que le secteur souffre de plusieurs problèmes dont notamment dans les régions de Sud, tout en signalant qu’il faut améliorer l’infrastructure de plusieurs hôtels, l’instauration de clubs et de casinos, sauvegarder les emplois -malgré la situation catastrophique que vit le secteur touristique et  améliorer les conditions de travail et la situation de ses travailleurs, et ce pour attirer de plus en plus les touristes étrangers.

En revanche, Afif Kchouk, promoteur hôtelier, a, pour sa part, souligné que le programme proposé par le Parti Ennahdha n’apporte rien de nouveau au tourisme tunisien tout en  affirmant que la Tunisie a besoin d’une nouvelle vision pour relancer le secteur. Il s’est en outre  s’interrogé sur le futur ministre du tourisme et la durée de l’exécution du programme touristique. 
Il est à noter que le parti Ennahdha a choisi d’organiser sa conférence de presse sur le tourisme dans un hôtel des Berges du Lac qui ne sert pas de boissons alcoolisées.

Nadia Ben Tamansourt

INTERVIEW

Il confesse que l’augmentation du résultat de la BNA ne vient pas que de l’exploitation. Mais il donne des explications qui tiennent la route....

AFRIQUE

Des avions de guerre ont bombardé lundi la ville de Derna, ville côtière de l'Est libyen, a annoncé un témoin à Reuters, dans la...

Reseaux Sociaux