Tags Posts tagged with "Tunisie, Allemagne,"

Tunisie, Allemagne,

par -

L’Ambassade de la République fédérale d’Allemagne vient d’annoncer la mise en place d’un nouveau  » Fonds de la Culture  » sous le titre de  » La culture pour Tous « .
Ce fonds est destiné à financer des projets culturels émanant des associations tunisiennes locales. Dans un communiqué de presse, l’ambassade informe que pour l’année 2016, l’Ambassade lance ce premier appel à propositions qui s’adresse aux associations locales présentes sur toute la Tunisie avec une attention particulière aux projets qui seront réalisés dans les régions intérieures. Les projets doivent impérativement prendre fin le 31 décembre 2016 à partir de la date de la signature des conventions, précise le communiqué.
La date limite de dépôt des dossiers de candidatures et fixée pour le 14 août 2016, sachant que ces derniers doivent être remplis en langue allemande, française ou anglaise et soumis en version électronique à l’adresse électronique suivante : TP.fondsculture.2016@tuni.diplo.de
Le  » Fonds de la Culture  » s’inscrit dans le cadre du programme de coopération entre l’Allemagne et la Tunisie intitulé  » le partenariat pour la transition démocratique  » initié et soutenu depuis 2012 par le Ministère fédéral des Affaires étrangères.
Il est à rappeler que l’enveloppe financière du  » Fonds de la Culture  » pour l’année en cours est de 50.000 Euros.
Peuvent bénéficier d’une subvention les associations tunisiennes sans but lucratif inscrite et publiée au JORT, soit œuvrant dans le domaine de la culture.
Le  » Fonds de la Culture  » de 2016 se focalise sur les initiatives de la société civile portantes sur les thématiques suivantes : les évènements ou activités dans les domaines de la musique, danse, chant, théâtre, marionnettes, film et littérature. Sont concernées également les installations, les expositions, les compétitions, les ateliers de travail, les projets via les nouveaux médias (Internet, vidéo, etc.).
L’Ambassade soutiendra les initiatives qui s’inscrivent dans ces thématiques et essentiellement celles qui sont en dehors des périodes estivales et des festivals.Ce Fonds vise également à encourager les soumissionnaires à réaliser des activités génératrices de revenus pour permettre la durabilité et la continuité de leurs actions, par exemple un paiement pour une entrée à un concert. Les revenus des tickets financeront soit un autre concert soit un autre projet de l’association.

par -
L'Allemagne s'engage à reconvertir 30 millions d'euros de la dette tunisienne en investissements dans des projets au profit des régions

L’Allemagne s’engage à reconvertir 30 millions d’euros de la dette tunisienne en investissements dans des projets au profit des régions de l’intérieur les plus démunies, a indiqué le ministre des Affaires étrangères Rafik Abdessalem, à l’issue d’une rencontre, mardi, avec une délégation parlementaire allemande.

La délégation parlementaire allemande effectue, du 18 au 20 décembre courant, une visite de travail en Tunisie pour prendre connaissance de la situation politique dans le pays et s’enquérir des projets de développement réalisés dans le cadre du partenariat tuniso-allemand, indique le ministère des Affaires étrangères.

La délégation est composée d’Andreas Schockenhoff, vice-président du groupe parlementaire allemand de l’Union chrétienne démocrate (CDU-CSU) et Johannes Selle, membre de la Commission pour la coopération économique et le développement.

par -
«La Tunisie et l'Allemagne ont tout intérêt à envisager de développer l'industrie automobile en Tunisie

«La Tunisie et l’Allemagne ont tout intérêt à envisager de développer l’industrie automobile en Tunisie, et ce, après le franc succès qu’ont connu les entreprises allemandes de composants automobile implantées dans le pays, a recommandé Riadh Bettaieb, ministre de l’investissement et de la coopération internationale.

Le ministre a également appelé à faire de la Tunisie une plate-forme stratégique de production et d’exportation vers les pays africains et arabes, dans ce domaine.

Lors de son entretien, mardi à Tunis, avec Ernst Burgbacher, secrétaire d’Etat parlementaire au ministère fédéral allemand de l’économie et de la technologie, il a mis l’accent sur l’importance des opportunités offertes aux investisseurs allemands dans le domaine des énergies renouvelables, notamment, en matière de production et d’exportation d’électricité vers l’Europe.

Abondant dans le même sens, le responsable allemand a évoqué la possibilité d’instaurer un «partenariat fructueux» entre les deux pays dans le domaine des énergies renouvelables, de manière à faire de la Tunisie un site stratégique de production et d’exportation d’énergie électrique notamment, vers l’Europe.

Il a également fait état de l’engagement de son pays à booster la coopération économique tuniso-allemande, plus particulièrement en matière d’investissement et du tourisme.

Par ailleurs, les deux parties ont évoqué l’importance de développer la coopération décentralisée avec pour corollaire un échange d’expertises entre les différentes régions des deux pays.

Les deux responsables ont rappelé, dans ce contexte, l’expérience réussie de la Tunisie avec le land de Bavière (sud-est Allemagne), dans plusieurs secteurs, dont le tourisme, l’artisanat, l’environnement

par -
Le Centre technique de l'emballage et du conditionnement (Packtec) organisera

Le Centre technique de l’emballage et du conditionnement (Packtec) organisera, le 23 octobre 2012, en collaboration avec la Chambre tuniso-allemande de l’industrie et du commerce ainsi que la Chambre tuniso-française de commerce et d’industrie et la Chambre tuniso-italienne de commerce et d’industrie, une rencontre B2B dans le secteur de l’emballage et de l’imprimerie.

Cette manifestation vise à informer les entreprises off-shore sur les alternatives d’approvisionnement en produits du secteur de l’emballage et de l’imprimerie sur le marché local dans le but de s’échanger dans le cadre d’entretiens personnels avec des partenaires potentiels pour d’éventuelles collaborations.

par -
Le nouvel ambassadeur de l’Allemagne à Tunis

Le nouvel ambassadeur de l’Allemagne à Tunis, Jens Plotner a appelé la Tunisie à « entrer dans un programme de partenariat dans le domaine de l’énergie notamment les énergies renouvelables offrant ainsi de nouvelles opportunités permettant d’approfondir la coopération économique bilatérale». Le diplomate a indiqué, lors d’un entretien avec Lamine Chakhari, Ministre de l’Industrie que « l’Allemagne entend intensifier sa coopération avec la Tunisie à la faveur des relations traditionnelles entre les deux pays et grâce à l’environnement démocratique dont dispose le pays après la révolution favorable à l’investissement et le créneaux prometteurs qu’offre le partenariat entre les deux pays ».

Le ministre a mis en exergue la volonté allemande de promouvoir la coopération économique bilatérale affirmant l’engagement de la Tunisie à entrer dans une nouvelle phase de coopération énergétique basée sur les acquis du partenariat existant dans le domaine des énergies renouvelables ayant bénéficié du soutien de programmes et des institutions allemandes qui ont contribué de manière active à impulser le domaine des énergies renouvelables et leurs utilisations en Tunisie.

Les deux parties ont convenu de former un groupe de travail comportant du côté tunisien la Direction générale de l’Énergie , la Société Tunisienne de l’Electricité et du Gaz des Energies Renouvelables( STEG – ER) et l’Agence Nationale de la Maîtrise de l’Energie (ANME) qui entamera prochainement ses travaux en Tunisie afin de préparer un programme de partenariat dans le domaine de l’énergie à adopter par les deux pays avant la fin de l’année 2012.

N.B.T

par -
Le ministre allemand des Affaires étrangères Guido Westerwelle

Le ministre allemand des Affaires étrangères Guido Westerwelle, en visite de travail en Tunisie, a affirmé, lors d’un point de presse, lundi, avec son homologue tunisien, Rafik Abdessalem, que « l’Allemagne est prête à travailler avec les diverses forces politiques en Tunisie où de grands pas ont été franchis sur la voie de la transition démocratique depuis la révolution, offrant un modèle dans la région ».

« Ce qui compte pour nous, ce sont les faits et le degré du respect et de consécration des valeurs de la démocratie, et nous considérons fausse l’idée que l’Islam est contre la démocratie », a-t-il fait remarquer. Il a réaffirmé le soutien de son pays à la Tunisie aussi bien au plan bilatéral que dans le cadre de l’Union européenne à travers le financement direct, le rééchelonnement des dettes et le renforcement des investissements, compte tenu de l’importance de l’adéquation entre le développement politique et économique. « L’Allemagne participera, également, à l’aide des blessés de la révolution », a t-il ajouté. De son côté, Rafik Abdessalem a souligné que la nouvelle Tunisie présente aujourd’hui un climat d’investissement optimal, une stabilité politique fondée sur des valeurs démocratiques et une législation transparente.

Il a appelé la partie allemande à orienter désormais ses investissements et projets dans les régions de l’intérieure qui ont été marginalisées durant l’ancien régime et à tirer profit des potentialités des cadres et de la main d’œuvre tunisienne qualifiée.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

Il confesse que l’augmentation du résultat de la BNA ne vient pas que de l’exploitation. Mais il donne des explications qui tiennent la route....

AFRIQUE

A l’occasion de l’Assemblée générale de Medef International qui s’est tenue mercredi 17 mai 2017, Medef et Medef International ont rappelé la priorité donnée...