Tags Posts tagged with "Tunisie, artisans"

Tunisie, artisans

par -
Une stratégie innovante a été mise en place récemment

Une stratégie innovante a été mise en place récemment, visant le renforcement de la contribution du secteur artisanal au développement régional. Une étape stratégique qui s’inscrit dans le cadre de l’impulsion de cette activité, considérée déterminante pour le secteur de l’artisanat et de l’économie tunisienne.

Il s’agit d’identifier l’état réel du secteur qui souffre encore de maintes lacunes. Des lacunes qui touchent également l’importation illégale des produits contrefaits, qui occupent une place de choix dans le marché local et qui se déclinent aussi dans la réticence des femmes vis-à-vis le métier du textile en l’absence d’un revenu favorable qui ne dépasse pas 80 dinars actuellement.

S’y ajoute l’inadéquation en matière des certains mécanismes de formation professionnelle et surtout le problème de financement qui pèserait lourd sur cette activité. Egalement au rang des freins à l’essor de l’activité artisanale, les problèmes d’approvisionnement particulièrement en ce qui concerne les matières premières ainsi que le nombre croissant des intervenants dans le circuit de promotion, ce qui s’est traduit par un déficit de transparence.

C’est dans ce contexte que les professionnels du secteur souhaitent trouver une nouvelle formule pour regrouper et unifier les systèmes de formation existants, et améliorer la collaboration avec les différents intervenants afin d’assurer la préservation des acquis du secteur et son développement.

En effet, un programme adéquat pour la promotion de la recherche et de l’innovation a été mis en place dans le but de renforcer la compétitivité du produit artisanal. Il s’agit d’effectuer des analyses et les expériences nécessaires des matières premières afin d’améliorer sa qualité en mettant l’accent sur les besoins réels du marché.

Sur un autre volet, la Tunisie et la France ont convenu récemment de mettre en place un programme pilote dans le domaine de l’artisanat. Ce programme s’inscrit dans le cadre de partenariat entre les deux pays pour promouvoir ce secteur. Cet partenariat consiste à créer un institut pilote de l’artisanat qui sera financé par l’Association « Madania ».

De même, ce programme assurera la formation dans des spécialités (inspirées du patrimoine) qui seront déterminées ultérieurement en coopération entre le ministère de l’Enseignement, l’ONA, l’Association « Madania » et la partie française.

Il est à rappeler que le secteur de l’artisanat, assure 7.000 emplois par an, compte 350.000 artisans opérant dans 76 activités (tapisserie, fabrication de bijoux, poterie et céramique, mosaïque…).

Avec 1.200 sociétés artisanales, il ne contribue que faiblement aux exportations nationales (seulement 2,2%, pour une valeur de 385 millions de dinars) ainsi qu’à 4% du PIB.

De ce fait, le développement des ressources humaines du secteur de l’artisanat représente un des principaux défis du secteur. Il s’agit également d’un des importants éléments de la stratégie mise en place pour la promotion de l’artisanat tunisien à l’horizon 2016.

Rappelons que ce secteur a enregistré, ces dernières années, plusieurs réalisations en matière d’emploi, de mise à niveau et aussi la création de nouveaux projets. Le secteur connaît, en outre, une importante participation de la gent féminine.

Nadia Ben Tamansourt

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

Ministre conseiller auprès du chef du gouvernement tunisien Youssef Chahed, chargé des réformes majeures, Taoufik Rajhi est à Washington dans le cadre d’une mission...

AFRIQUE

Ce grand rendez-vous annuel contribuera à faciliter la mise en relation de 250 éco-industries marocaines et internationales, exposants, porteurs de solutions innovantes avec les...