Tags Posts tagged with "Tunisie, ATFP, formation professionnelle,"

Tunisie, ATFP, formation professionnelle,

par -
0
Le chômage est  une problématique  qui ne cesse d’agiter des centaines de milliers de jeunes Tunisiens en quête de repères et d’opportunités de s’en sortir.

Le chômage est une problématique qui ne cesse d’agiter des centaines de milliers de jeunes Tunisiens en quête de repères et d’opportunités de s’en sortir.

C’est dans ce contexte que l’Agence Tunisienne de Formation Professionnelle multiplie les programmes de formation et d’apprentissage afin de soutenir et intégrer les jeunes demandeurs d’emploi dans la vie active. Parmi ses programmes de formation innovants, il a été décidé de créer 18.379 postes de formation dans les différents centres de formation professionnelle, ces postes seront disponibles, dès ce mois de février 2012.Signalons dans ce cadre que la session de février, démarre ce 1er février, et elle sera marquée par le lancement de trois nouvelles spécialités.

Il s’agit du brevet de technicien supérieur (BTS) de gestion en production de bois et d’ameublement au centre sectoriel de formation en métiers du bois à Monastir, du BTS en surveillance à distance et du BTS en sécurité et accueil au centre de formation et d’apprentissage de la Marsa.

Toujours selon la même source, il existe plusieurs niveaux de formation : le certificat d’aptitude professionnelle (CAP) pour les élèves qui ont poursuivi leur cursus scolaire jusqu’à la fin de la deuxième année de base ou dans les collèges techniques, le brevet de technicien professionnel pour ceux qui ont terminé leur deuxième année d’enseignement secondaire ou ayant obtenu le certificat d’aptitude professionnelle dans une spécialité similaire et enfin le brevet de technicien supérieur pour les bacheliers ou ceux ayant obtenu le brevet de technicien professionnel, après le passage d’un concours.

Au demeurant, les spécialités sont disponibles dans les différents centres de formation à travers le pays couvrent plusieurs secteurs tels que l’agriculture, le textile et l’habillement, le cuir et la chaussure, l’électricité et l’électronique ainsi que les industries alimentaires.

S’agissant du brevet de technicien supérieur, plusieurs postes sont disponibles dans les spécialités de conducteur de travaux en bâtiment, technicien supérieur en climatisation, conducteur de travaux publics, (TS) styliste modéliste industries de l’habillement, (TS) qualiticien des industries de l’habillement, TS en conception et fabrication des moules et outillages, technicien en gestion de la maintenance industrielle, TS en automatisme et informatique industrielle, (TS) en maintenance des équipements médicaux, (TS) en techniques de conception pour l’industrie électronique, TS en techniques de production pour l’industrie électronique, (TS) en télécommunications-option informatique etc.

Force est de constater que les parties concernées, à savoir les ministères, entreprises publiques ou privés, institutions sont impliquées dans le développement économique d’urgence.

Ces dernières sont appelées plus que jamais à assurer de manière la plus efficace qui soit cette période de transition pour commencer à créer de l’emploi et donner la possibilité aux jeunes à travers toute initiative d’entrepreneuriat et de création.

Une fois la situation politique se sera stabilisée, l’environnement sera sans doute plus favorable à la création d’entreprises et au développement des entreprises existantes.

Nadia Ben Tamansourt

Reseaux Sociaux

PRESSE LOCALE

INTERVIEW

0
Dans une interview exclusive avec Africanmanager ce mercredi 18 janvier, le porte-parole de la Direction générale des prisons et de la rééducation, Kaïs Soltani,...

AFRIQUE

0
Ringier Africa Digital Publishing poursuit l’expansion de son portefeuille d’actualités et de médias en lançant Business Insider, la célèbre marque d’actualités numériques destinées au...

SPORT