Tags Posts tagged with "Tunisie, ATIDE, ISIE"

Tunisie, ATIDE, ISIE

par -

Lors d’une conférence de presse tenue, vendredi  à Tunis, Moez Bouraoui, président de l’association ATIDE, a précisé que l’association a constaté des irrégularités et autres infractions commises par les groupes politiques, les électeurs et même l’ISIE. Elles sont diverses  et variées et ont de degrés de gravité très différents.

A cet égard,  les membres de l’association ont appelé les différentes parties à sanctionner avec la plus grande sévérité tous ceux, qui par leurs pratiques, ont entaché ces premières élections libres, les rendant « indignes des attentes de tout le peuple tunisien, en droit d’attendre un scrutin à la hauteur des sacrifices qu’il a consentis ».

« La légèreté des dispositions légales sanctionnant les infractions commises par certains partis politiques avant, pendant et après la campagne électorale, ont incontestablement encouragé un sentiment d’impunité qui a favorisé l’émergence des irrégularités constatées le jour du scrutin et qui a abouti à la disqualification des listes tel qu’annoncée le soir du 27 octobre », affirme constate Moez Bouraoui.

Certains médias étrangers, bénéficiant d’une large audience en Tunisie, comme Al Jazira, France 24, El Moustakilla , échappent au cadre juridique applicable aux médias nationaux. ». Ces derniers ont affiché une partialité politique qui, du point de vue de l’association, a influencé le choix des électeurs » ajoute  le président de l’ATIDE.

Bien qu’un suivi  rigoureux et objectif de la couverture médiatique de l’élection ait été assuré de manière objective et rigoureuse par l’ISIE, une multitude d’infractions ont  échappé à toutes formes de sanctions en temps voulu. A des degrés divers, des médias ont eu tendance à suivre une ligne politique plus au moins affichée.

« D’ordre procédural, légal ou éthique, ces irrégularités ont été commises par une partie des bureaux de vote peu formés ou partiaux ainsi que par des membres de partis politiques aux pratiques peu scrupuleuses »,  note pour sa part Mme Lila Rebai, responsable des élections au sein de l’ATIDE.

Concernant le personnel des bureaux de vote en Tunisie comme à l’étranger, elle a affirmé que les observateurs de l’association ont relevé, d’une part, d’importantes lacunes dans la maîtrise de la loi électorale, des procédures de vote et de rédaction des procès verbaux et d’autre part, une partialité politique ostensible chez certains d’entre eux.

« Les annonces très tardives des procédures de vote, le retour soudain à l’inscription passive, la décision relative aux listes additionnelles, le non affichage  des adresses des bureaux de vote et surtout des centres de vote spéciaux traduisent une défaillance de l’administration électorale sur le plan procédural ».

« Le vide procédural le plus important et le plus inquiétant concerne l’encadrement de la compilation des résultats. Les opérations de compilations et les corrections d’erreurs matérielles  ont été conduites sans aucune règle préétablie dans un climat d’opacité et de suspicion qui s’est illustré par les entraves à l’observation, les absences de badges identifiant certains opérateurs, la présence illicite de personnes non accréditées, sans oublier le manque ou la disparition de certains procès verbaux », ajoute-t-elle.

Toujours selon elle, les opérations de vote à l’étranger ont été, dans plusieurs cas, marquées par des  manquements  graves à la transparence et aux mesures de contrôle essentielles à l’intégrité des résultats des bureaux de vote concernés.
« Les urnes non scellées ou fermées avec un simple ruban  adhésif dans plusieurs bureaux de vote en France, illustrent ces manquements graves. En effet, certaines ont même été emportées au domicile d’un assesseur », a-t-elle avancé.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

Dans une interview exclusive accordée à Africanmanager, le PDG de la Poste Tunisienne, Moez Chakchouk, a mis l’accent sur les efforts fournis par l’entreprise pour...

AFRIQUE

Le Président de la République française, François Hollande, s’est entretenu avec M. Macky Salle, Président de la République du Sénégal, dans le cadre d’un...