Tags Posts tagged with "Tunisie, BAD, finance,"

Tunisie, BAD, finance,

par -
Un accord de financement de l’ordre de 64

Un accord de financement de l’ordre de 64,45 millions de dinars tunisiens a été signé , mercredi, à Tunis, entre le ministre de l’Investissement et de la Coopération Internationale Riadh Bettaïeb , et le représentent de la Banque Africaine de Développement Gilbert Mbeshrebusa.

Il s’agit d’un projet d’amélioration des conditions de vie des populations tunisiennes par la protection de l’environnement, le respect des normes de rejet et de réutilisation des eaux épurées.

Ce projet est localisé dans dix sept gouvernorats du pays, à savoir Ariana, Béja, Ben Arous, Bizerte, Gabès, Médenine… Il s’adresse aux populations rurales qui bénéficieront de l’apport des eaux épurées pour des activités agricoles.

Environ 3,9 millions d’habitants sont concernés par le présent projet et environ 500 hectares de terre agricoles pourront être irrigués. La réalisation de ce programme s’étale sur la période 2012 /2016.

Les principales composantes de l’exécution du projet sont nombreuses, à savoir la mise à niveau des infrastructures d’assainissement, le renforcement des capacités en moyen techniques et en formation de l’ONAS…

Ce projet est accordé, à l’ONAS avec la garantie de l’Etat, selon des conditions financières adéquates, à savoir le taux d’intérêt, la période de remboursement (20 ans y compris, 5 ans de grâce).

Lors de son intervention, Gilbert Mbeshrebusa, Vice- Président par intérim des départements infrastructure, secteur privé et intégration régionale, a indiqué que « la Banque africaine de développement réitère ainsi son engagement à soutenir la Tunisie et l’aider à relancer son économie et réaliser l’équité sociale escomptée ».

Il a recommandé de consolider la coopération avec la BAD, « dans le cadre d’un partenariat gagnant-gagnant, sur la voie de l’édification d’un partenariat stratégique ».

Pour sa part, Riadh Bettaïeb, ministre de l’Investissement et de la Coopération Internationale, s’est félicité du soutien continu de la BAD qui a accordé à la Tunisie au titre de l’année 2011, des concours financiers d’un montant global d’environ 1,3 milliard DT.

Il s’est déclaré convaincu que « notre coopération avec la BAD, qui date depuis de quatre décennies, sera renforcée notamment à travers le nouveau document de stratégie Pays qui couvre la période 2012 / 2013 et qui vient d’être approuvé par le conseil d’administration de la BAD ».

« Marqué par une flexibilité adaptée à la conjoncture de la période transitoire, ce document répond aux attentes de la banque dans le financement des opérations touchant surtout la croissance inclusive et la réduction des disparités régionales »,a-t-il affirmé.

Nadia Ben Tamansourt

par -
Un accord de financement de l’ordre de 64

Un accord de financement de l’ordre de 64,45 millions de dinars tunisiens a été signé , mercredi, à Tunis, entre le ministre de l’Investissement et de la Coopération Internationale Riadh Bettaïeb , et le représentent de la Banque Africaine de Développement Gilbert Mbeshrebusa.

Il s’agit d’un projet d’amélioration des conditions de vie des populations tunisiennes par la protection de l’environnement, le respect des normes de rejet et de réutilisation des eaux épurées.

Ce projet est localisé dans dix sept gouvernorats du pays, à savoir Ariana, Béja, Ben Arous, Bizerte, Gabès, Médenine… Il s’adresse aux populations rurales qui bénéficieront de l’apport des eaux épurées pour des activités agricoles.

Environ 3,9 millions d’habitants sont concernés par le présent projet et environ 500 hectares de terre agricoles pourront être irrigués. La réalisation de ce programme s’étale sur la période 2012 /2016.

Les principales composantes de l’exécution du projet sont nombreuses, à savoir la mise à niveau des infrastructures d’assainissement, le renforcement des capacités en moyen techniques et en formation de l’ONAS…

Ce projet est accordé, à l’ONAS avec la garantie de l’Etat, selon des conditions financières adéquates, à savoir le taux d’intérêt, la période de remboursement (20 ans y compris, 5 ans de grâce).

Lors de son intervention, Gilbert Mbeshrebusa, Vice- Président par intérim des départements infrastructure, secteur privé et intégration régionale, a indiqué que « la Banque africaine de développement réitère ainsi son engagement à soutenir la Tunisie et l’aider à relancer son économie et réaliser l’équité sociale escomptée ».

Il a recommandé de consolider la coopération avec la BAD, « dans le cadre d’un partenariat gagnant-gagnant, sur la voie de l’édification d’un partenariat stratégique ».

Pour sa part, Riadh Bettaïeb, ministre de l’Investissement et de la Coopération Internationale, s’est félicité du soutien continu de la BAD qui a accordé à la Tunisie au titre de l’année 2011, des concours financiers d’un montant global d’environ 1,3 milliard DT.

Il s’est déclaré convaincu que « notre coopération avec la BAD, qui date depuis de quatre décennies, sera renforcée notamment à travers le nouveau document de stratégie Pays qui couvre la période 2012 / 2013 et qui vient d’être approuvé par le conseil d’administration de la BAD ».

« Marqué par une flexibilité adaptée à la conjoncture de la période transitoire, ce document répond aux attentes de la banque dans le financement des opérations touchant surtout la croissance inclusive et la réduction des disparités régionales »,a-t-il affirmé.

Nadia Ben Tamansourt

par -
La Banque africaine de développement (BAD) a réitéré son engagement à soutenir la Tunisie et l'aider à relancer son économie et réaliser

La Banque africaine de développement (BAD) a réitéré son engagement à soutenir la Tunisie et l’aider à relancer son économie et réaliser l’équité sociale escomptée.

Lors de son entretien, vendredi, à Tunis, avec Mohamed Salmane, ministre de l’Equipement, Jacob Kolster, directeur du département Afrique du Nord, à la BAD, a fait état de la disposition de la banque à apporter son assistance technique, à la Tunisie, en matière de suivi des études stratégiques et de sécurité routière. L’entrevue a permis d’examiner les moyens de développer la coopération entre la BAD et le ministère de l’Equipement dans les domaines ayant trait à l’infrastructure de base, la sécurité routière, le logement et la réhabilitation des quartiers populaires.

Le ministre a appelé à élargir les domaines de la coopération avec la Banque à des créneaux liés au logement social, à la garantie des fondements d’une vie décente aux catégories sociales défavorisées, en plus du financement des projets intégrés dans les régions intérieures.

Il a évoqué la contribution de la BAD aux efforts de développement de la Tunisie, rappelant l’initiative prise par la banque, après la Révolution, de financer un programme additionnel pour l’aménagement de 1000  kilomètres de pistes vicinales dans les régions intérieures, outre le programme initial portant sur l’aménagement de 760 kilomètres de ces circuits.

Le ministre a mis l’accent sur l’importance de ce programme compte tenu de sa contribution à la promotion des zones rurales et la commercialisation de leurs produits.

Il a recommandé de consolider la coopération avec la BAD, dans le cadre d’un partenariat gagnant-gagnant, sur la voie de l’édification d’un partenariat entre les bureaux d’études, les entreprises tunisiennes du bâtiment et leurs homologues africaines.

INTERVIEW

Il confesse que l’augmentation du résultat de la BNA ne vient pas que de l’exploitation. Mais il donne des explications qui tiennent la route....

AFRIQUE

SPORT

Reseaux Sociaux